Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Basket – Handball – Volley

VIDEO - Euro de handball 2018 : le hand féminin en cinq questions

mercredi 28 novembre 2018 à 18:01 - Mis à jour le jeudi 29 novembre 2018 à 13:25 Par Blandine Costentin et Cédric Lang-Roth , France Bleu, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu Loire Océan et France Bleu Breizh Izel

L’Euro féminin de handball se dispute en France du 29 novembre au 16 décembre 2018. Les joueuses françaises font partie des favorites. Coup de projecteur sur une discipline et une compétition en vogue.

Le championnat d'Europe de handball féminin 2018 se dispute en France.
Le championnat d'Europe de handball féminin 2018 se dispute en France. © Maxppp - Nicolas Créach

France

En France, 2018, c’est l’année de l’Euro… de handball féminin. Cinq villes françaises accueillent les matchs, du 29 novembre au 16 décembre : Nancy pour le tour préliminaire avec les matchs de l’équipe de France, Nantes, Brest, Montbéliard et enfin Paris, pour la phase finale. Découvrez ou révisez les fondamentaux de ce sport où la France excelle, avec Cédric Lang-Roth, le monsieur handball féminin de France Bleu Lorraine Nord.

1 - Où se situent les joueuses françaises sur l’échelle internationale ? 

Les joueuses françaises font tout simplement partie des meilleures : elles sont championnes du monde en titre (2017) et médaillées d’argent aux JO. Lors de la dernière édition du championnat d’Europe de handball, en 2016, la France avait décroché la médaille de bronze. En résumé, le palmarès international des Françaises c’est, jusqu’ici, neuf médailles dont deux en or.

2- Quelles sont les équipes phares de la compétition ?

Outre les Françaises, il y a les Norvégiennes, tenantes du titre européen, qui disputeront le tour préliminaire à Brest. Depuis 2004, elles ont gagné tous les championnats d'Europe, sauf en 2012. Dans le groupe B, celui de la France, se trouvent des prétendantes au titre : les Russes, championnes olympiques, le Monténégro, quart de finaliste au dernier mondial et la Slovénie, qui avait battu les Bleues au premier tour du mondial. 

De manière générale, il n'y a pas de petites équipes dans cet Euro. Les meilleures joueuses du monde sont européennes, ce qui donne une compétition très dense et très disputée : du beau spectacle en perspective pendant ces deux semaines et demie.

3- Comment fonctionne la compétition ?

Un tour préliminaire, suivi d'un tour principal, toujours par poules, avant la phase finale par éliminatoires... La formule de l'Euro de handball est complexe. Sont qualifiées pour le deuxième tour, les trois premières équipes de la poule : sur quatre, c'est jouable. Mais les équipes conservent les points gagnés au tour préliminaire et au tour suivant, seuls les deux meilleurs d'une poule de six pourront accéder au dernier carré. Ça se corse, donc. L'Euro est considérée comme la compétition majeure de hand la plus difficile à remporter.

Les demi-finales auront lieu le 14 décembre à Paris. La finale, ce sera le dimanche 16. 

Le tableau des premiers matchs à l'Euro de handball féminin. - Visactu
Le tableau des premiers matchs à l'Euro de handball féminin. © Visactu

4- Qui sont les meilleures joueuses ?

Les Norvégiennes comptent parmi les meilleures au monde. Dans leur pays, le handball est roi et les joueuses sont professionnelles depuis longtemps. Pour l'Euro, la Norvège est diminuée par l'absence de la star Nora Mørk, blessée, mais Stine Oftedal, l'ancienne de Paris, sera bien là. Côté Suédoises, la crème de la crème, c'est Isabelle Gullden. La meilleure Slovène est l'ancienne Messine Ana Gros, désormais à Brest. L'étoile montante de la Russie, c'est la jeune gauchère Anna Vyakhireva. 

Chez les Françaises, honneur aux Messines, qui joueront quasiment à domicile : Grâce Zaadi, Astride N'Gouan, Manon Houette ou encore Béatrice Edwige. A suivre aussi Amandine Leynaud qui évolue en Hongrie ou la Brestoise Allison Pineau, ou encore le feu follet Estelle Nzé Minko, elle aussi dans le championnat hongrois. Il y a du répondant. 

5 - Une handballeuse professionnelle gagne-t-elle bien sa vie ?

La création en 2008 de la Ligue féminine de handball a permis à un nombre croissant de joueuses françaises de vivre de leur sport, au lieu de cumuler compétition et vie professionnelle. Dans leurs clubs, selon le directeur technique national Philippe Bana, les Françaises touchent des salaires s'échelonnant entre 2.000 et 10.000 euros, notamment à l'étranger. En France, la joueuse la mieux payée est sans doute Isabelle Gullden, l'internationale suédoise recrutée cette année à Brest. On parle de 28.000 à 30.000 euros mensuels. C'est l'équivalent du salaire d'un très bon joueur de Ligue 2, alors que "Bella" Gullden est la meilleure demi-centre au monde.

Evidemment, dans les championnats moins prestigieux, beaucoup de handballeuses sont au SMIC, concède Philippe Bana. Côté sponsoring, les marques commencent doucement à s'intéresser aux joueuses, comme à Allison Pineau, une autre Brestoise, qui fait la promotion de Butagaz aux côtés d'une star du hand masculin, Nikola Karabatic.