Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket - Handball - Volley

VIDÉO - Mondial de handball : les Bleues n'arrivent toujours pas à s'imposer, match nul face au Brésiliennes

-
Par , France Bleu

L'équipe de France de handball, championne du monde et d'Europe en titre, n'a toujours pas réussi à s'imposer aux Mondial qui se déroule à Yamaga (Japon). Elles restent sur un score nul 19 partout face au Brésil pour leur deuxième match dans la compétition.

La handaballeuse demi-centre Grâce Zaadi (ici en septembre 2019 face à la Turquie)
La handaballeuse demi-centre Grâce Zaadi (ici en septembre 2019 face à la Turquie) - MAXPPP

Les Bleues sont en plein doute au Mondial de handball et en danger d'élimination dès le premier tour, après leur deuxième contre-performance d'affilée, un match nul contre le Brésil, 19 à 19, dimanche à Yamaga, au Japon. 

La veille, elles s'étaient fait surprendre par la Corée du Sud (29-27) dès leur entrée en lice, mais on pensait que ce nouveau match contre une équipe qui ne fait pas partie des candidats au podium allait leur donner l'occasion de réagir. Au contraire, les championnes du monde et d'Europe se sont enlisées, et sans un grand match de la gardienne Amandine Leynaud (12 arrêts), elles auraient encore chuté.

"Il y a un petit malaise. Ce n'est pas facile car les joueuses sont pleines de bonne volonté, mais elles n'ont pas trouvé la clef. On ne se l'explique pas. On a beau travailler, discuter, essayer de les encourager, notre jeu se délite dès qu'il y a des problèmes", a constaté le sélectionneur tricolore Olivier Krumbholz.

Sur le plan arithmétique, la situation peut encore être retournée si la France gagne ses trois prochains matchs. Celui de mardi contre la très faible Australie ne posera pas difficultés et tout se jouera contre l'Allemagne et le Danemark, en principe les deux adversaires les plus forts de la poule, jeudi et vendredi. 

En manque d'offensive

Le secteur le plus sinistré est l'attaque des Bleues, catastrophique contre les Brésiliennes, surtout en seconde période, où les Bleues n'ont marqué que sept buts (12-9 à la pause) ! Lorsque le ballon n'était pas trop rapidement perdu, les tireuses ont toutes été en grande difficulté, à l'image d'Orlane Kanor (1 but sur 6 tentatives).

Grâce Zaadi regrettait elle l'absence de réaction de l'équipe : "Je sors frustrée. On peut ne pas produire un beau jeu mais le défi combatif on doit le relever. C'est l'identité de l'équipe de France d'être des joueuses orgueilleuses. Là on n'a pas fait preuve de caractère. C'est ce qui me rend triste".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu