Sports

Volley-ball : les filles du TFOC veulent se reprendre face à Pays d'Aix-Venelles

Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord vendredi 28 octobre 2016 à 13:34

La capitaine du TFOC, Ludmila Lican,
La capitaine du TFOC, Ludmila Lican, © Maxppp - Pierre Heckler

A l’occasion de la deuxième journée de la Ligue A, les volleyeuses de Terville - Florange accueillent ce samedi 29 octobre Pays d’Aix-Venelles. Elles visent la victoire pour effacer la défaite lors du derby lorrain le week-end dernier.

C’est le premier match à domicile de la saison pour Terville - Florange. Ce samedi à 19 heures, les volleyeuses du TFOC affrontent, au gymnase municipal de Florange, Pays d’Aix-Venelles. Battues sèchement le week-end passé par Vandoeuvre - Nancy, lors du derby lorrain, les protégées de Pompiliu Dascalu, le coach de Terville, espèrent se reprendre face à leurs adversaires provençales.

Une place en play-off

Le TFOC vient d’entamer sa 4ème saison dans l’élite du volley féminin français. Malgré l’un des plus petits budgets du championnat (environ 650 000 euros), Terville - Florange vise cette année une place en play-off. Le club mosellan l’avait manqué de peu au printemps dernier. Dans cette optique, le président, Daniel Mroczkowski, a su conserver une bonne partie de l’effectif de la saison passée. Et seulement 4 joueuses étrangères ont rejoint le TFOC, durant l’intersaison : La Brésilienne Bento, l’Estonienne Hollas, la grecque Dioti, et la Néerlandaise Oud.

Le TFOC prépare l’avenir

Depuis le 1er septembre dernier, le TFOC dispose aussi d’un véritable centre de formation. Il accueille pour le moment six pensionnaires. C’est une première dans l’histoire du club et c’est aussi un véritable plus pour l’entraîneur de Terville - Florange. Pompiliu Dascalu explique notamment que le TFOC va pouvoir enfin miser sur son réservoir local plutôt que de recruter.

Pompiliu Dascalu, l'entraîneur du TFOC lors d'un match contre Béziers en avril 2016 - Maxppp
Pompiliu Dascalu, l'entraîneur du TFOC lors d'un match contre Béziers en avril 2016 © Maxppp - Pierre Heckler

Partager sur :