Basket – Handball – Volley

Volley féminin : après une saison compliquée, Vandoeuvre-Nancy veut s'installer en Ligue A

Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine jeudi 20 octobre 2016 à 13:58

Manon Bernard est toujours au club pour cette saison 2016/2017
Manon Bernard est toujours au club pour cette saison 2016/2017 © Maxppp - maxppp

La Ligue A féminine de volley ouvre ses portes ce vendredi 21 octobre avec un club meurthe-et-mosellan : le Vandoeuvre-Nancy Volley-ball. Pour sa 2e saison consécutive dans l'élite, le club veut se maintenir rapidement et continuer à construire.

Le Vandoeuvre-Nancy Volley-ball va donc entamer sa saison de Ligue A ce vendredi 21 octobre avec un derby face aux mosellanes de Terville à partir de 20h30 au Palais des Sports de Vandoeuvre. Le VNVB, qui est passé tout près de la relégation la saison passée en se maintenant au dernier point du dernier match, repart sur un nouveau cycle. Le club et son entraîneur depuis 7 ans, Cyril Wozniak, se sont séparés et c'est le Franco-bulgare Radoslav Arsov qui le remplace sur le banc.

Stabilité relative

Pas de révolution au sein de l'équipe. Seules trois recrues sont arrivées, avec de sacrées références. La passeuse Danielle Smith joue avec l'équipe nationale du Canada, Agnès Pallag est internationale hongroise et la libéro slovaque Dominika Valachova a joué la finale de la Coupe d'Europe l'an passé avec Aix-la-Chapelle. Des recrues qui doivent permettre au club de se maintenir plus facilement malgré l'un des plus petits budgets de la division avec 550.000 euros environ.

L'objectif est clair pour le président Serge Raineri : se maintenir plus confortablement et pourquoi pas viser plus haut. Car si dans le club doit grandir sur le plan financier, il faudra d'abord qu'il crée l'exploit de gravir les places au classement avec ses moyens limités :

Pour exister sur la place de Nancy, bien entendu, il faut que l'on ait des résultats. Certes, on est soutenu par les institutions et le privé parce qu'on développe une belle image. C'est du sport féminin, c'est agréable à regarder, il n'y a pas de violence, les tribunes sont calmes, c'est très familial donc on est intéressant à ce niveau-là. Maintenant, le développement du club passera par une augmentation de sa capacité économique. Ca viendra forcément des résultats. C'est plus difficile de convaincre un partenaire en lui vendant la 10e place de Ligue A que la 4e ou la 5e."

Et pour continuer à se faire connaître, le VNVB vous propose de vivre le premier match de la saison à domicile en ne payant qu'un euro la place. Coup d'envoi à 20h30 au Palais des sports de Vandoeuvre.

Partager sur :