Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

William Howard, la force tranquille du Limoges CSP

samedi 30 septembre 2017 à 6:00 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Pour le compte de la 3e journée de Pro A, le Limoges CSP se déplace à Toulon ce samedi (19h30). Le HTV, ancien club de l’entraîneur Kyle Milling mais aussi de l'ailier français William Howard, l'un des joueurs les plus en vue en ce début de saison à Limoges.

William Howard (à droite), ici en pression défensive mercredi soir face à l'Elan Chalon
William Howard (à droite), ici en pression défensive mercredi soir face à l'Elan Chalon © Maxppp - Brigitte AZZOPARD

Limoges, France

Le Limoges CSP joue à Toulon ce samedi pour le compte de la 3e journée de Pro A. Le HTV, plus petit budget de l'élite du basket français, a quand même débuté le championnat par deux victoires. De leur côté, les joueurs de Kyle Milling, après leur 1er succès de la saison mercredi face à l'Elan Chalon, veulent bien sur enchaîner. Cela ferait plaisir à leur entraîneur, ancien joueur et coach de Toulon où il a passé 14 ans !

C'est le retour aussi dans le Var de l'ailier français William Howard. L'un des joueurs les plus en vue en ce début de saison côté Limougeaud. William Howard, fils de Skip, qui a longtemps baroudé sur les parquets français, est la force tranquille de ce début de saison à Limoges. En deux matchs, sous les yeux de son père, l'ailier de 23 ans, passé par l'Insep, Gravelines en espoirs puis Denain et Toulon en professionnel, tourne à plus de 16 points (près de 60% à 3 points) et plus de 5 rebonds en moyenne par rencontre.

Je ne me met pas plus de pression que ça - William Howard

Une intégration express facilitée selon lui, par le fait qu'il connaisse l’entraîneur, depuis plusieurs saisons :"Le fait que Kyle soit là, ça m'aide parce qu'en défense, je sais ce qu'il veut. En attaque, les systèmes, ça fait 3 ans que je les fais. Donc forcément ça aide." Son caractère aussi, très posé et pas du genre stressé :"On m'avait prévenu que normalement, ça allait changer ici au niveau de la pression mais je ne me prends pas la tête plus que ça. Je me dis que le plus important, c'est le terrain. Si je fais ce que je sais faire, le reste suivra et je n'aurai pas de soucis, avec qui que ce soit. Je ne me met pas plus de pression que ça et je prends ce qu'il y a à prendre."

William Howard et son entraîneur Kyle Milling en conférence de presse après le match à Villeurbanne  - Radio France
William Howard et son entraîneur Kyle Milling en conférence de presse après le match à Villeurbanne © Radio France - Jérôme Ostermann

Un joueur que Kyle Miling adore et qu'il voulait absolument avec lui à Limoges :"J'ai beaucoup de confiance en William. C'était une priorité quand j'ai signé ici, que William vienne aussi. Il a une marge de progression énorme parce que c'est quelqu'un qui peut faire beaucoup de choses sur un terrain. Entre les tirs à 3 points, le drive, le rebond, sa lecture du jeu. Il a un très bon QI basket, et ça, on naît avec ou pas. Il touche beaucoup de ballons."

Il manque de physique mais ça peut venir en mangeant de la Limousine - Kyle Milling

Et si l’entraîneur du Limoges CSP lui trouve une faiblesse, il a aussi, non sans humour, une solution toute prête :"Il manque un peu de physique mais c'est quelque chose qui peut venir, si il mange de la bonne viande Limousine ! Sinon, c'est quelqu'un de bien élevé, respectueux, poli. Il est un peu timide. Il ne parle pas beaucoup même si je sais que c'est un blagueur. Il aime faire le con ! Mais ce n'est pas quelqu'un qui va monter trop haut parce qu’il a fait deux bons matchs".

Et au coach de poursuivre :"A l'Asvel, il a débuté et il a été bon. Face à Chalon, il était sur le banc et il a été bon. C'est quelqu'un de polyvalent. Je compte sur lui toute la saison et la saison prochaine." Car l'ailier français s'est engagé pour deux ans avec le Limoges CSP. Son entraîneur n'y est certainement pas pour rien. Vu ses deux premiers matchs de Pro A avec Limoges, on comprend largement pourquoi Kyle Milling tient autant à William Howard.