Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Étoile de Bessèges : à vos marques, prêts, roulez !

-
Par , France Bleu Gard Lozère

L'Etoile de Bessèges cycliste débute ce mercredi. L'épreuve gardoise marque chaque année le début de la saison sur route en Europe. Elle fête son 50e anniversaire et repasse sur une durée de cinq jours au lieu de quatre les années précédentes.

La 50e Etoile de Bessèges débute ce mercredi
La 50e Etoile de Bessèges débute ce mercredi © Maxppp - Mikaël Anisset

L'Etoile de Bessèges cycliste débute aujourd'hui ce mercredi. L'épreuve gardoise marque chaque année le début de la saison sur route en Europe. L'Etoile fête son 50e anniversaire et repasse sur une durée de cinq jours au lieu de quatre les années précédentes.  Cinq étapes et, au total, un peu plus de 600 km à parcourir pour les 140 coureurs engagés.

Le Mont Bouquet en juge de paix

Cette année le tracé est particulièrement sélectif. Sauf énorme surprise, la victoire finale de cette 50e Etoile est promise à un puncheur, ces coureurs à la fois bons rouleurs, escaladeurs au style explosif. Si les trois premières étapes du côté de Bellegarde, Poulx et Bessèges devraient se régler au sprint, c'est à partir de samedi que le classement général commencera à se dessiner sérieusement. L'arrivée au sommet du Mont Bouquet, grande nouveauté de cette année, permettra de procéder à un sérieux écrémage, peut-être même davantage. 

Seuls les plus costauds joueront les premiers rôles sur les pentes extrêmement exigeantes de ce méchant raidar d'un peu moins de 5 km. Au soir de cette quatrième étape, on ne connaîtra peut-être pas encore le nom du vainqueur final de l'Etoile, mais on saura déjà qui l'aura perdue. Restera ensuite l'ultime contre la montre d'Alès sur les hauteurs de l'Ermitage pour clore définitivement le suspens à moins qu'il n'y en ait déjà plus.

Les Français en première ligne

La palme de l'équipe la plus solide pour AG2R La mondiale. La formation savoyarde débarque avec, dans ses rangs, deux vainqueurs potentiels : Pierre Latour et Benoit Cosnefroy qui a remporté le grand prix d'ouverture de la Marseillaise. Parmi les favoris également : Valentin Madouas, étoile montante du cyclisme tricolore, qui conduira l'équipe Groupama FDJ.

À surveiller également,  un autre Français Julien Bernard. Le fils de Jean-François est en train de se faire un prénom. Il sera le leader de l'équipe Trek Segafredo. Dans le contingent étranger, l'Italien Alberto Bettiol, vainqueur du dernier Tour des Flandres, l'Australien Simon Clarke ou encore le Danois Michaël Valgren. Plus tous ceux qui pourraient se révéler dans une épreuve qui a souvent eu vocation a faire émerger de nouveaux talents.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess