Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Amstel Gold Race : Alaphilippe rate le coche, Bardet se rassure

Alors que la victoire tendait les bras au Bourbonnais, la mésentente avec son compagnon d'échappée Jakob Fuglsang a permis un improbable retour de Van der Poel qui a réglé le sprint des costauds. Revanche attendue la semaine prochaine sur les Ardennaises. Romain Bardet était aussi aux avant-postes.

Julian Alaphilippe piégé dans le final de l'Amstel Gold Race
Julian Alaphilippe piégé dans le final de l'Amstel Gold Race © Getty - ©Luc Claessen/Getty Images

Montluçon, Allier, France

Vainqueur de la Flèche Brabançonne mercredi dernier Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus)avait désigné son dauphin Julian Alaphilippe (Quick Step) comme son principal adversaire sur cette édition 2019 de l'Amstel Gold Race (aux Pays-Bas). Mais le champion des Pays-Bas était loin d'imaginer que le Bourbonnais serait le grand perdant de la journée. Et pourtant la victoire lui tendait les bras. L'Auvergnat, en forme ascendante après un break consécutif à une chute au Tour du Pays basque, a commencé à secouer le cocotier et fait exposer le peloton à 36 kilomètres de l'arrivée à Valkenburg. Seul Jakob Fuglsang (Astana) a pu suivre le rythme du Montluçonnais.

Victoire inespérée pour Mathieu van der Poel sur l'Amstel Gold Race - Maxppp
Victoire inespérée pour Mathieu van der Poel sur l'Amstel Gold Race © Maxppp - Marcel Van Hoorn

Alaphilippe et Fuglsang se neutralisent

On s'acheminait vers un duel au sprint et une revanche des Strade Bianche (course remportée par Alaphilippe devant le Danois), mais à force de temporiser pour ne pas faire tout le boulot pour l'autre, le duo a fini par se faire croquer dans les derniers hectomètres par un groupe de chasseurs. Déçu par l'épilogue cruel, Alaphilippe a déclaré après la course "avoir eu un problème de communication via les oreillettes" avec son équipe. Il pensait que l'écart avec les poursuivants était suffisant pour temporiser et ne pas amener Fuglsang sur un plateau.

Bardet avec les meilleurs

Un scénario inespéré pour Mathieu Van der Poel (petit-fils de Raymond Poulidor) qui a donc réglé le sprint devant Simon Clarke et Jakob Fuglsang. Julian Alaphilippe doit se contenter de la 4e place. Beaucoup moins de déception pour Romain Bardet, qui termine avec les meilleurs à une prometteuse 9e place. Le Brivadois était venu se tester après sa grosse gamelle sur le Tour de Catalogne. Là voilà rassuré sur ses jambes et ses sensations. Les deux Auvergnats se focalisent désormais sur les grandes classiques ardennaises. A commencer ce mercredi par La Flèche Wallonne, puis dimanche prochain sur Liège-Bastogne-Liège. L'objectif numéro 1 d'Alaphilippe.