Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Amstel Gold Race : Alaphilippe pour la gagne, Bardet pour se mettre en forme

Après leurs chutes en Espagne, Romain Bardet et Julian Alaphilippe auront à cœur de se refaire ce dimanche aux Pays-Bas pour l'Amstel Gold Race. Mais les deux Auvergnats n'auront pas le même objectif.

Les deux auvergnats n'auront pas le même objectif
Les deux auvergnats n'auront pas le même objectif © Maxppp - Richard Brunel

Mathieu van der Poel, le champion des Pays-Bas, l'a désigné comme son principal adversaire. Revanchard, Julian Alaphilippe veut éviter de revivre le scénario de mercredi sur la Flèche Brabançonne. Le néerlandais avait dominé Alaphilippe au sprint après une course approchant les 200 kilomètres. 

"Il est actuellement le meilleur coureur du peloton"- Mathieu van der Poel          

Un parcours taillé pour le montluçonnais 

Remis de sa chute du Tour du Pays basque, Alaphilippe a toutes les cartes en main pour faire un bon résultat et ainsi devenir le troisième Français à figurer au palmarès (après Jean Stablinski et Bernard Hinault). Les 265 km entre Maastricht et Valkenburg, avec plus de 35 côtes sur le parcours, jouent en sa faveur. Surtout, il pourra compter sur l'aide du champion des classiques Philippe Gilbert, qui a déjà remporté 4 fois l'épreuve. Néanmoins, le vieux briscard belge, vainqueur de Paris-Roubaix, ne compte pas se mettre totalement au service du montluçonnais. "Il revient à l'équipe de nous amener, Julian et moi, au Kruisberg, à 40 kilomètres de l'arrivée", affirme le Belge. "Ensuite, ce sera à nous d'agir". Reste que remporter cette course mettrait l'Auvergnat dans une bonne forme, à l'aube de sa semaine cruciale dans les "ardennaises" et son objectif final, Liège-Bastogne-Liège

Romain Bardet pour se mettre en forme

Le brivadois est bien engagé sur la course, accompagné d'Oliver Naesen et du récent vainqueur de Paris-Camembert, Benoît Cosnefroy. Mais les ambitions seront moindres. "Je suis très loin de ma condition optimale. Mais là, je garde espoir. Je vais prendre les classiques une par une. Je m'estime déjà heureux de pouvoir les dispute " a-t-il déclaré au journal l'Equipe

Ce ne sont pas les bonnes jambes. Si j'étais comme ça à une semaine du Tour, je serais inquiet." - Romain Bardet au journal l'Equipe 

Le brivadois avait lourdement chuté durant le Tour de Catalogne. Depuis, les nouvelles sont plus rassurantes. L'objectif est maintenant de se remettre en bonne forme avant le Tour de France. Romain Bardet devrait aussi disputer La Flèche Wallonne mercredi prochain et Liège-Bastogne-Liège dimanche 28 avril.