Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Apeldoorn : le Mayennais François Pervis échoue dès les qualifications de l'épreuve du kilomètre

dimanche 4 mars 2018 à 12:27 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

Lors du dernier jour de compétition des Mondiaux de cyclisme sur piste à Apeldoorn aux Pays-Bas, le Mayennais François Pervis disputait l'épreuve du kilomètre dont il est tenant du titre. Le pistard de Villiers-Charlemagne a échoué dès les qualifications.

Le pistard mayennais François Pervis n'est pas parvenu à se qualifier pour la finale du kilomètre.
Le pistard mayennais François Pervis n'est pas parvenu à se qualifier pour la finale du kilomètre. - UCI

François Pervis disputait ce dimanche matin, les qualifications de l'épreuve du kilomètre. Le Mayennais a remporté le titre mondial de cette spécialité à quatre reprises (2013, 2014, 2015 et 2017). Aucun coureur n'a été cinq fois champion du Monde du kilomètre dans l'histoire. Mais Pervis a échoué dans sa quête d'un huitième titre mondial toutes disciplines confondues.

Un dernier tour fatal

Il y avait 24 concurrents au départ des qualifications et seuls les huit meilleurs temps étaient qualifiés pour la finale de cet après-midi. Avec un chrono de 1'00"952, François Pervis ne réalise que le dixième temps. Pourtant, le pistard licencié à Laval Cyclisme 53 était bien parti : 3e temps après un tour puis 3e temps de passage toujours à mi-course, Pervis s'est effondré dans la deuxième partie avec les 13e et 16e chronos sur les deux derniers tours de piste. Pas très étonnant en réalité, puisque le natif de Château-Gontier avait préparé le démarrage de la vitesse par équipes et moins travaillé le kilomètres à l'entraînement ces dernières semaines. 

Un bilan décevant

François Pervis va donc quitter Apeldoorn avec une seule médaille autour du cou. Celle en bronze décrochée mercredi soir en vitesse par équipes. Pas de maillot arc-en-ciel cette année et pas de quinzième médaille en individuel, ce qui aurait constitué un record. La déception réside surtout dans le fait que le Mayennais a été éliminé très tôt du tournoi de keirin et ne s'est pas qualifié pour la finale du Kilomètre. Des contre-performances dont le septuple champion du monde devra tirer toutes les conséquences pour les prochaines échéances.