Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Arkéa-Samsic : gardes à vue prolongées pour un médecin et un kiné dans l'affaire des soupçons de dopage

Le médecin et le kiné du coureur colombien Nairo Quintana ont vu leurs gardes à vue prolongées ce mardi 22 septembre dans le cadre de l'enquête qui vise également trois coureurs d'Arkéa-Samsic pour des soupçons de dopage lors du Tour de France.

Nairo Quintana , le coureur colombien est l'un des trois cyclistes d'Arkéa-Samsic concernés par l'enquête pour soupçons de dopage.
Nairo Quintana , le coureur colombien est l'un des trois cyclistes d'Arkéa-Samsic concernés par l'enquête pour soupçons de dopage. © Maxppp - Guillaume Horcajuelo

L'enquête pour soupçons de dopage lors du Tour de France 2020 se poursuit pour des membres de l'équipe bretonne Arkéa-Samsic. Un médecin et un kiné sont toujours en garde à vue à Arcueil, dans le Val-de-Marne (94), dans les locaux de l'office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP).

Le team breton a indiqué que le médecin et le kiné ne sont pas employés par Arkea-Samsic. En effet, ils travaillent directement avec Nairo Quintana, le coureur colombien arrivé cet hiver. C'est une pratique courante dans le monde du vélo.

Des produits découverts lors d'une perquisition

Ces gardes à vue font suite à une perquisition de la gendarmerie dans l'hôtel d'Arkea-Samsic pendant la troisième semaine du Tour de France. Le parquet évoque la découverte de nombreux produits, dont une méthode pouvant être qualifiée de dopante. L'enquête vise l'administration et la prescription à un sportif de méthode interdite sans justification médicale.

Emmanuel Hubert, le manager général d'Arkea-Samsic expliquait hier que la perquisition "n’a concerné qu’un nombre très limité de coureurs, ainsi que leur entourage proche, non salarié de l’équipe". En précisant que _"_s’il s’avérait qu’à l’issue de l’enquête en cours des éléments venaient confirmer la véracité de pratiques de dopages, l’équipe se désolidariserait immédiatement de tels actes".

Depuis, silence radio, tout comme les organisateurs du Tour de France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess