Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Arnaud Démare remporte le Tour Poitou-Charentes grâce aux bonifications

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu Poitou

Deuxième du classement général avec une seconde seulement de débours sur le Tchèque Josef Cerny au départ de l'ultime étape ce dimanche matin, Arnaud Démare le sprinteur Français de la Groupama-FDJ a inversé la tendance pour remporter la 34ème édition du Tour Poitou-Charentes.

Nouveau succès pour le champion de France sur le TPC
Nouveau succès pour le champion de France sur le TPC © Radio France - Dorian Bercheny

Déjà vainqueur du Tour Poitou-Charentes en 2018, Arnaud Démare s'est offert à Poitiers un deuxième succès sur l'épreuve.
 Il rejoint ainsi, avec deux succès au palmarès Jens Voigt (2001, 2003) et Thomas Voeckler (2007, 2013).
Sylvain Chavanel reste lui intouchable, pour l'instant avec quatre victoires finales sur le Tour Poitou-Charentes (2005, 2006, 2014, 2016).

A Poitiers, Arnaud Démare récent champion de France s'est même imposé au sprint après avoir déjà récupéré virtuellement la première place du général en réglant le sprint intermédiaire du kilomètre 14.
Un troisième succès lors de cette édition. Un bilan excellent, mais loin de sa moisson de 2018. Le Picard avait alors signé cinq succès en autant d'étapes entrant prestigieusement dans la légende.
Il devenait en effet le premier coureur depuis Freddy Maertens sur la Vuelta 1977 à s'imposer sur cinq étapes consécutives d'une course professionnelle. Rien que ça.

Ce dimanche, le sprinter originaire de l'Oise a dû s'employer pour s'imposer et a pu compter sur l'ensemble de sa formation au four et au moulin tout au long de l'étape pour contrôler la course.
La formation française a notamment dû faire le train un long moment pour museler notamment la formation CCC Team qui a trop peu essayé pour que le porteur du maillot blanc Josef Cerny préserve son précieux après l'arrivée Poitevine.
La puissance collective de la formation française a préparé le terrain pour un Démare emprunté, mais encore au-dessus du lot.

Le sprinter de Groupama-FDJ succède au palmarès à un autre spécialiste du sprint Christophe Laporte (Cofidis), aligné cette année sur le Tour de France et qui avait brillé en Poitou-Charentes l'an passé.

Derrière le leader de Groupama FDJ le podium de l'édition 2020 est complété par deux coureurs de la CCC Team Josef Cerny (2ème) et Joseph Rosskopf (3ème).

L'Angoumoisin Yoann Paillot doit pour sa part se contenter de la 9ème place au classement général à plus d'une minute du vainqueur.

Malgré les contraintes sanitaires,  les spectateurs étaient nombreux tout au long du parcours pour admirer les champions dans le respect des gestes barrières.

Un joli test grandeur nature alors que la région vibrera de nouveau cyclisme du 7 au 10 septembre prochain.
Ce sera cette fois-ci le tour de France qui fera le spectacle.

Les coureurs seront en Charente-Maritime le lundi 7 septembre pour la journée de repos. Le lendemain l'étape sera exclusivement maritime avec un départ de l'île d'Oléron  et une arrivée sur l'île de Ré.
La Charente-Maritime sera le théâtre du départ de l'étape du lendemain qui s'élancera de Châtelaillon pour livrer son verdict à Poitiers.

Le lendemain, Chauvigny sera ville départ, le 10 septembre d'une étape longue de 218 kilomètres qui ralliera Sarran dans l'après-midi.
Des étapes qui seront sans doute pour la plupart un joli terrain de jeu pour les sprinters.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess