Cyclisme

Attention à la descente dans le Ventoux

Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse lundi 14 septembre 2015 à 7:40

Prendre le temps de se reposer au sommet avant d'entamer la descente et respecter le code de la route: conseils de prudence des moniteurs de cyclisme du Ventoux après le décès d'un cycliste dans un virage du versant nord.

Un cycliste belge d'une trentaine d'année a trouvé la mort dans la descente du Ventoux jeudi. Il a percuté une voiture qui montait dans les virages au dessus du Groseau sur le versant nord. Pour les moniteurs de cyclisme du Ventoux, "la fatigue et le non -respect du code de la route sont souvent à l'origine des accidents" des cyclistes.

"Les cyclistes sont en pays conquis. Il faut garder une trajectoire d'usager de la route". Farid, moniteur de cyclisme sur le Ventoux.

Les moniteurs de cyclisme insistent sur le repos au sommet après l'effort de l’ascension du Ventoux. Farid Bourebrab explique ainsi que "l'acide lactique de la montée provoque aussi des absences du style "je roule mais je ne suis pas là": ces cyclistes vont sortir de la route ou se retrouver au milieu de la chaussée."

Le moniteur Farid Bourebrab conseille aux cyclistes de récupérer au sommet

 

Il manque un panneau pour prévenir un virage dangereux dans cette descente rapide. Luc, moniteur de cyclisme sur le Ventoux.

La descente du Ventoux est peu technique mais un virage à droite en fin de parcours est réputé pour son danger. Il faut anticiper et freiner pour éviter la sortie de route ou la collision avec une voiture en face. Luc Monchal, moniteur de cyclisme, demande qu'un panneau avertisse les cyclistes du danger sur le versant sud du Ventoux.

Le moniteur Luc Monchal suggère la pose d'un panneau avant un virage dangereux