Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

C'est parti pour une nouvelle saison pour le cycliste picard Arnaud Démare

mercredi 14 février 2018 à 6:09 Par François Sauvestre, France Bleu Picardie

Arnaud Démare, le sprinteur picard de la formation cycliste Française Des Jeux Groupama est engagé à partir d'aujourd'hui sur le Tour de l'Algarve, au Portugal. C'est la première course d'une saison qui s'annonce encore une fois très dense pour le beauvaisien.

En juillet, à Vittel, Arnaud Démare remporte l'étape du Tour de France
En juillet, à Vittel, Arnaud Démare remporte l'étape du Tour de France © Maxppp - Alexandre MARCHI

Amiens, France

Après les entraînements en solitaire sur ses routes de l'Oise, après les stages en équipe en Espagne, place à la compétition, la vraie pour Arnaud Démare. Le coureur cycliste de la FDJ-Groupama participe à partir d'aujourd'hui à son troisième Tour de l'Algarve, au Portugal. C'est la première course de la saison pour Démare.

Reportage France Bleu Picardie avec Arnaud Démare

"C'est la reprise, les premiers petits stress", confie Arnaud Démare qui témoigne aussi de son excitation au début d'une saison qui s'annonce toute aussi dense que les précédentes. L'exercice 2016-2017 a notamment été marqué par la victoire du beauvaisien sur l'étape du Tour de France à Vittel en juillet. 

En "rodage" au Portugal

Si deux des cinq arrivées de la semaine devraient se jouer au sprint, Arnaud Démare ne vise pas forcément de victoire d'étape au sud du Portugal. L'objectif principal c'est surtout "de prendre des automatismes avec les coéquipiers", explique le sprinteur dont le train n'a pas été trop bouleversé pendant l'intersaison. "Il faut que l'on se trouve bien entre équipiers, bien dans le final, qu'il y ait le moins d’accrochages possible", poursuit-il.

Paris-Roubaix dans un coin de la tête

Arnaud Démare "ne joue pas sa saison" sur ce Tour de l'Algarve mais prépare la suite et notamment un mois d'avril très important avec la classique Paris-Roubaix qui le fait rêver. Après le soleil du Portugal, Démare retrouvera la grisaille de l'hiver belge avec deux courses en un week-end les 24 et 25 février : Het Nieuwsblad et Kuurne-Bruxelles-Kuurne

En mars, Démare sera aussi aligné sur Paris-Nice puis sur d'autres classiques comme Milan-San-Remo qu'il a remporté en 2016 ou encore le Tour des Flandres. Au delà, le beauvaisien a déjà en tête le Critérium du Dauphiné, la conservation de son maillot de champion de France fin juin puis bien sûr le Tour de France et tout particulièrement l'étape du 14 juillet avec cette arrivée promise au sprint dans les rues d'Amiens.