Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2018

C'est reparti pour un Tour (de France!) pour la société nordiste Doublet

vendredi 6 juillet 2018 à 20:40 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Nord

Pour la 17e année, l'entreprise basée dans la Pévèle, va s'occuper de l'installation de barrières de sécurité et de panneaux publicitaires sur le parcours et à l'arrivée. 70 personnes sont embauchées pour l'occasion. On a suivi leur dernier briefing.

13 camionnettes Doublet vont parcourir 7000 km pendant ce Tour de France
13 camionnettes Doublet vont parcourir 7000 km pendant ce Tour de France © Radio France - Antoine Sabbagh

Avelin, France

Avec leurs polos de couleur bleue marine, ils sont surnommés les "Men in Blue Doublet". Ils sont 70, uniquement des hommes, à se retrouver ce matin-là devant le siège de Doublet à Avelin au sud de Lille. Leurs valises sont chargées dans les bus-couchettes et les camionnettes sont prêtes à partir sur le parking.

Reportage d'Antoine Sabbagh

C'est l'heure des ultimes consignes pour ces 70 équipiers qui pendant plus de 3 semaines vont aller de ville en ville. "La priorité c'est la sécurité, rappelle le responsable de l'équipe. Je veux vous voir porter le gilet jaune en permanence, y compris sur la ligne d'arrivée. Et pour les camionnette, dès que vous n'êtes plus à l'intérieur vous fermez à clef. L'organisateur craint que quelqu'un puisse s'en emparer et s'en servir comme voiture-bélier". 

70 salariés de Doublet sur la route du Tour

Les salariés écoutent attentivement, surtout ceux qui vont vivre leur tout premier Tour de France : c'est le cas de Maxime, étudiant, originaire du Pas-de-Calais "Je suis fan de sport, je fais des études pour devenir prof d'EPS et dès que j'ai su que Doublet cherchait du monde j'ai foncé. C'est génial, ce sera l'occasion de vivre le Tour de France de l'intérieur". Un rêve qui se mérite, car les 70 équipiers de Doublet vont vivre un mois de juillet éreintant : chaque jour ils devront installer puis démonter des barrières de sécurité et des panneaux publicitaires sur la ligne d'arrivée et les 25 derniers kilomètres. Ca représente 20 tonnes de matériel à transporter chaque jour.

Dernières consignes passées par Gaëlle Doublet, la présidente de l'entreprise : 2 mots clefs : respect et sécurité - Radio France
Dernières consignes passées par Gaëlle Doublet, la présidente de l'entreprise : 2 mots clefs : respect et sécurité © Radio France - Antoine Sabbagh

"Une journée type c'est : on se lève entre 5h et 7h dans la ville d'arrivée, on installe jusqu'à midi, heure à laquelle tout doit être en place. Ensuite on se repose un peu et dès l'arrivée du dernier coureur, on commence à démonter, ça dure jusqu'à environ 19h. Puis, douche, dîner et on fait le transfert en bus-couchettes jusqu'à la ville d'arrivée du lendemain" raconte un équipier. Mais la bonne ambiance et la convivialité compensent les efforts physiques. 

Grosses journées et nuits en bus-couchettes ! 

C'est pour ça que Benoît, originaire d'Orchies, en est à son...10e Tour de France avec Doublet. Et il le fait même sur ses congés ! "Parce que c'est un vrai plaisir pour moi, retrouver mes copains du mois de juillet et puis se dire que tous les jours on contribue à construire une ligne d'arrivée en partant de rien du tout et que le soir-même il n'y a plus rien!"

S'il n'y a pas de coureurs nordistes au départ, le Nord sera donc quand même bien présent mais en coulisses. Et une étape sera particulière pour les Men in Blue, celle du 15 juillet entre Arras et Roubaix. Le parcours passera à quelques kilomètres du siège de Doublet.