Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

CARTE - Retrouvez le détail de l'étape du Paris-Nice qui arrive à La Châtre

-
Par , , France Bleu Berry
La Châtre, France

La course cycliste Paris-Nice va faire un passage remarqué en Berry. D'abord avec une arrivée à La Châtre, mardi 10 mars. Puis un contre-la-montre à Saint-Amand-Montrond. Le directeur de la course Christian Prudhomme est venu dans l'Indre pour détailler l'étape.

Christian Prudhomme, patron du Paris-Nice, aux côtés du président du Conseil départemental de l'Indre et du maire de La Châtre
Christian Prudhomme, patron du Paris-Nice, aux côtés du président du Conseil départemental de l'Indre et du maire de La Châtre © Radio France - Jérôme Collin

C'est l'événement sportif du mois de mars en Berry. La course cycliste Paris-Nice va passer dans l'Indre et le Cher. D'abord une arrivée d'étape à La Châtre, mardi 10 mars. Puis un contre-la-montre de 15 kilomètres à Saint-Amand-Montrond le lendemain. Christian Prudhomme, directeur de la course, s'est rendu ce jeudi au Conseil départemental de l'Indre pour présenter en détail l'étape avec une arrivée à La Châtre.

Mardi 10 mars, le peloton partira de Chalette-sur-Loing (Loiret) et passera dans l'Indre par Pruniers, Civrenne, Saint-Août, Saint-Chartier, Nohant-Vic pour une arrivée à La Châtre. Au total, les coureurs devront parcourir 212,5 kilomètres, dont une trentaine de kilomètres dans l'Indre.

Pour Christian Prudhomme, il est très important que les courses cyclistes passent dans les zones rurales. "Les petites communes n'auront jamais la Coupe du monde ou les Jeux Olympiques. Mais elles savent qu'elles peuvent rêver du Tour de France ou de Paris-Nice. Pour moi, c'est essentiel dans un parcours", explique le directeur de la Grande Boucle. Alors pourquoi le choix de l'Indre ? "On sait en venant dans l'Indre qu'on va traverser des plaines, souvent avec du vent au mois de mars. Il va y avoir pleins d'incertitudes. C'est pour ça qu'on est heureux de revenir à La Châtre", explique-t-il.

Julian Alaphilippe sera très attendu sur ses terres

Ce Paris-Nice édition 2020 devrait être passionnant. Le plateau sera relevé : Nairo Quintana, Primoz Roglic, Thibaut Pinot. Mais celui qu'on attend le plus, c'est évidemment Julian Alaphilippe. Le natif de Saint-Amand-Montrond va revenir sur ses terres, avec le contre-la-montre dans ses rues le mercredi 11 mars. "Nous sommes très contents de le revoir sur Paris-Nice. J'imagine qu'il a déjà des objectifs et qu'il a convaincu le patron de son équipe de courir devant son public", se réjouit Christian Prudhomme.

"Il y a aura un engouement populaire autour de Julian Alaphilippe, c'est certain. À Saint-Amand-Montrond mais pas seulement là. C'est un coureur d'émotions. De la joie, de la tristesse, des émotions dans tous les cas. Vous imaginez les gamins qui ont devant eux Julian Alaphilippe, qui vient les saluer. Il ne joue aucun rôle, il ne fait pas de baratin. Les gens l'aiment et il aime les gens. Je le voyais sur le Tour de France, on lui proposait de le protéger du public mais il ne voulait pas. J'ai trouvé ça exceptionnel", précise le directeur du Tour de France et de Paris-Nice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu