Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2018

CARTE - Tour de France 2018 : le parcours probable de la 105e édition

Alors que la carte officielle du Tour de France est dévoilée ce mardi, francebleu.fr vous propose de découvrir le probable tracé du parcours qui sillonnera les routes de France du 7 au 29 juillet 2018 grâce à notre carte.

Le peloton du Tour de France avec Chris Froome en jaune (illustration)
Le peloton du Tour de France avec Chris Froome en jaune (illustration) © AFP - PHILIPPE LOPEZ

Le Tour de France 2018 passera-t-il près de chez vous cet été ? Si le parcours de la prochaine Grande Boucle est officiellement dévoilé ce mardi à la mi-journée par le patron du Tour Christian Prudhomme, il y a déjà quelques certitudes sur les villes qui verront passer les coureurs entre le 7 et le 29 juillet sur le chemin des 21 étapes qui pourraient être 100% françaises. Une Grande Boucle qui sera à suivre sur France Bleu, radio officielle du Tour.

Le parcours probable du Tour de France 2018
Le parcours probable du Tour de France 2018 © Visactu -

Les 21 étapes probables

  • 1re étape : Noirmoutier-en-L'Île - Fontenay-le-Comte (samedi 7 juillet)
  • 2e étape : Mouilleron-Saint-Germain - La Roche-sur-Yon (dimanche 8 juillet)
  • 3e étape : Cholet - Cholet (lundi 9 juillet)
  • 4e étape : La Baule - Sarzeau (mardi 10 juillet)
  • 5e étape : Lorient - Quimper (mercredi 11 juillet)
  • 6e étape : Brest - Mûr-de-Bretagne (jeudi 12 juillet)
  • 7e étape : Fougères - Chartres (vendredi 13 juillet)
  • 8e étape : Dreux - Amiens (samedi 14 juillet)
  • 9e étape : Arras - Roubaix (dimanche 15 juillet)
  • Lundi 16 juillet : repos à Aix-les-Bains
  • 10e étape : Annecy - Le Plateau des Glières (mardi 17 juillet)
  • 11e étape : Albertville - La Rosière-Montvalezan (mercredi 18 juillet)
  • 12e étape : Bourg-Saint-Maurice - L'Alpe d'Huez (jeudi 19 juillet)
  • 13e étape : Bourg d'Oisans - Valence (vendredi 20 juillet)
  • 14e étape : Saint-Paul-Trois-Châteaux - Mende (samedi 21 juillet)
  • 15e étape : Millau - Carcassonne (dimanche 22 juillet)
  • Lundi 23 juillet : repos à Carcassonne
  • 16 étape : Carcassonne - Luchon (mardi 24 juillet)
  • 17e étape : Luchon - Pau ou Pla d'Adet (mercredi 25 juillet)
  • 18e étape : Lourdes - Luz Ardiden (jeudi 26 juillet)
  • 19e étape : Sare ou Pau - Laruns-Artouste (vendredi 27 juillet)
  • 20e étape : Saint-Pée-sur-Nivelle - Espelette (samedi 28 juillet)
  • 21e étape : Compiègne - Paris-Champs-Elysées (dimanche 29 juillet)

L'ouest et le nord à l'honneur pour la première semaine

Il y a plusieurs informations officielles concernant les premières étapes. D'abord le départ en Vendée : le coup d'envoi de la 105e édition de la Grande Boucle sera donné le samedi 7 juillet depuis Noirmoutier et arrivera à Fontenay-le-Comte le soir de l'étape inaugurale. Le Grand Départ a été décalé d'une semaine en raison de la Coupe du monde de football. Le lendemain, les coureurs s'élanceront de Mouilleron-Saint-Germain pour arriver à La Roche-sur-Yon. La troisième étape se déroulera à Cholet pour un contre-la-montre par équipes.

Après avoir été délaissés l'an passé, l'ouest et le nord de la France devraient être mis à l'honneur. Après trois jours dans la région Pays de Loire (principalement en Vendée) et un départ depuis La Baule lors de la 4e étape, le peloton devrait rejoindre la Bretagne avec deux étapes au menu : Lorient-Quimper puis Brest-Mûr-de-Bretagne, avec comme en 2015 une arrivée sur cette bosse de 2 km avec des pourcentages de 12 %, croit savoir Ouest France.

Les quatre premières étapes officielles du Tour de France 2018
Les quatre premières étapes officielles du Tour de France 2018 - ASO

Comme vous l'a révélé France Bleu, direction ensuite la Picardie avec une arrivée à Amiens le samedi 14 juillet, jour de Fête nationale. Selon nos informations, les coureurs entreront ensuite dans le Nord avec une 9e étape entre Arras et Roubaix où ils devraient se frotter à plusieurs secteurs pavés.

Les Alpes et les Pyrénées encore au programme

Après un passage en Savoie et en Haute-Savoie, le peloton devrait dompter plusieurs montagnes et notamment les Alpes où il devrait rester plusieurs jours avec notamment la 12e étape : au programme le géant de l'Alpe d'Huez, qui fait son retour après 2015.

Après un passage dans la Drôme avec un départ, selon les informations de France Bleu, de Saint-Paul-Trois-Châteaux le 21 juillet et une arrivée le soir à Valence et une arrivée le lendemain à Mende (Lozère) avec sûrement la côte de la Croix Neuve le peloton devrait arriver dans la région Occitanie dans la ville de Carcassonne (Aude) qui devrait être ville-arrivée, ville de repos et ville de départ selon La Dépêche.

Les coureurs se dirigeraient ensuite vers les Pyrénées pour quatre jours pour retrouver la haute montagne avec au moins deux autres sommets entre Carcassonne (départ le 24 juillet) et Laruns-Artouste (arrivée le 27 juillet) pour la dernière semaine de cette Grande Boucle où règnent beaucoup d'incertitudes.

Selon nos informations, le Tour resterait dans la région de Pau - une "base arrière" - où le peloton devrait sillonner les difficultés alentours. Bagnères-de-Luchon devrait être ville d'arrivée (le 24 juillet) et ville-départ le lendemain avec une arrivée à Pau (le 25 juillet), selon La Dépêche, ou bien un final à Pla d'Adet pour une épreuve très courte et très accidentée de 65 km (comme le numéro du département des Hautes-Pyrénées).

Un contre-la-montre la veille de l'arrivée sur les Champs-Elysées

Enfin, comme l’an passé à Marseille, il y aura un chrono la veille de l'arrivée du Tour de France 2018. Toujours selon les informations de France Bleu, l'étape basque sera un contre-la-montre individuel entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette le samedi 28 juillet, avant l'arrivée à Paris le lendemain. Un parcours accidenté qui devrait emprunter le col de Pinodieta.

Une ultime bagarre pour grappiller quelques secondes qui pourraient s'avérer décisives pour le podium - comme s'en souvient amèrement le Français Romain Bardet qui avait perdu sa 2e place à Marseille - sur l'avenue des Champs-Elysées qui accueille l'arrivée de la Grande Boucle depuis 1975.

Le départ de cette ultime étape pourrait se faire depuis Compiègne (Oise) pour commémorer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale en passant par la clairière de Rethondes où a été signé l'Armistice du 11 novembre 1918 entre la France, ses alliés et l'Allemagne. Réponse définitive ce mardi sur les coups de midi avec officialisation de la carte du Tour de France 2018.

Notre dossier Tour de France 2018

© Visactu -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess