Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme
Dossier : Tour de France 2020

CARTE - Tour de France 2020 : découvrez le parcours probable de la 107e édition

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon

Alors que la carte officielle du Tour de France est dévoilée ce mardi, France Bleu vous propose de découvrir le probable tracé du parcours sur les routes de France du samedi 27 juin au dimanche 19 juillet 2020 grâce à notre carte.

Egan Bernal, le Colombien vainqueur du dernier Tour de France, en jaune (au centre)
Egan Bernal, le Colombien vainqueur du dernier Tour de France, en jaune (au centre) © AFP - JEFF PACHOUD

Verrez-vous passer le Tour de France près de chez vous l'été prochain ? Si le parcours de la prochaine Grande Boucle est officiellement dévoilé ce mardi à 12h par le patron du Tour Christian Prudhomme, France Bleu vous propose de découvrir les 21 étapes probables qui se tiendront du samedi 27 juin au dimanche 19 juillet 2020.

Une Grande Boucle qui sera à suivre comme chaque année sur France Bleu, radio officielle du Tour.

  - Aucun(e)
-

Cliquez ici pour agrandir la carte

Les 21 étapes probables

Notre dossier Tour de France 2020

Trois départs depuis Nice 

Afin de s'adapter aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 qui débutent le 24 juillet, le Tour de France 2020 a vu ses dates avancées (27 juin - 19 juillet). 

Il y a des certitudes sur le parcours concernant les premières étapes. Le Grand Départ sera donné le samedi 27 juin depuis Nice, pour la deuxième fois de son histoire après 1981. L'annonce a été faite par Christian Prudhomme en mars au lendemain de l'arrivée de Paris-Nice.

Pour la première fois dans l'histoire du Tour de France, la première étape (170 km) est constituée de trois boucles autour d'une même ville, en l’occurrence de Nice.

  - Aucun(e)
- ASO

La dernière fois que la Grande Boucle était passée par les Alpes-Maritimes, c'était en 2013 pour la 100e édition. Nice avait alors accueilli un contre-la-montre.

Le lendemain, le dimanche 28 juin, les choses sérieuses commencent avec la 2e étape : un nouveau départ depuis Nice et trois cols au menu des 190km de course dont celui de Turini avant de retrouver la ville niçoise pour l'arrivée.

  - Aucun(e)
- ASO

La 3e étape s'élance également de Nice le lundi 29 juin depuis l'Allianz Riviera, qui est notamment le stade où joue l'équipe de football. La capitale azuréenne va donc accueillir trois départs et deux arrivées l'an prochain. Du jamais-vu.

Cette étape devrait arriver à Sisteron qui devrait être également ville-départ le lendemain pour la 4e étape.

Deux étapes dans les Pyrénées la première semaine

La première semaine, le peloton devrait traverser les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, de la Drôme et de l'Ardèche avec une possible arrivée à Privas le mercredi 1er juillet lors de la 5e étape.

Le lendemain, les coureurs devraient partir du Teil pour grimper et arriver au Mont Aigoual en passant par le col de la Lusette le jeudi 2 juillet dans le Massif central à la limite entre les départements du Gard et de la Lozère lors de la 6e étape comme l'a dévoilé à France Bleu Gard Lozère Denis Bouad, le président du département du Gard (à partir de 7'10 sur la vidéo).

Selon nos informations, place ensuite le vendredi 3 juillet à un départ dans l'Aveyron depuis Millau - et son célèbre viaduc - et une arrivée à Lavaur, dans le Tarn, "capitale du Pays de Cocagne" (7e étape).

Selon France Bleu Occitanie, deux étapes pyrénéennes sont au programme le week-end. Le samedi 4 juillet, la 8e étape reliera Cazères, au sud de Toulouse, à Loudenvielle, dans les Hautes-Pyrénées. Pour y parvenir, le peloton pourrait emprunter notamment le Portet d'Aspet, et le Port de Balès.

Toujours selon nos informations, le dimanche 5 juillet, la 9e étape s'annonce dantesque entre Pau (Pyrénées-Atlantiques) et Laruns (Pyrénées-Atlantiques). Il pourrait y avoir plusieurs cols au rendez-vous comme Aubisque et Soulor. En tout cas, pas d'arrivée à la station d'Iraty qui est attendue sur le tracé du Tour de France en... 2021 selon nos infos.

Le Poitou-Charentes et l'Auvergne à l'honneur

Après un transfert vers l’Atlantique et une journée de repos bien méritée, la deuxième semaine devrait débuter par une étape entre l'île d'Oléron et l'île de Ré avec une arrivée à Saint-Matin-de-Ré le mardi 7 juillet (10e étape).

Le lendemain, les coureurs devraient s'élancer de Châtelaillon-Plage pour rejoindre Poitiers (11e étape) qui n'a plus vu la Grande Boucle depuis 2000 et un départ depuis le Futuroscope.

Hommage à Jacques Chirac en Corrèze

Ensuite, le peloton devrait partir de Chauvigny le jeudi 9 juillet pour prendre la direction de la Haute-Vienne, puis la Corrèze, pour une arrivée à Sarran devant le musée Jacques-Chirac où un hommage devrait être rendu lors de l'arrivée de cette 12e étape à l'ancien président décédé le 26 septembre dernier.

Selon nos informations, les coureurs passeraient deux jours en Auvergne entre Puy-de-Dôme et Cantal. Le vendredi 10 juillet, le départ devrait être donné de Châtel-Guyon pour rejoindre Pas de Peyrol (13e étape).

Le lendemain, le peloton devrait s'élancer de Clermont-Ferrand pour relier Lyon (14e étape). 

Lyon qui devrait être également ville-départ le dimanche 12 juillet à destination du Grand Colombier, l'un des sommets du massif du Jura (15e étape).

Le 14 juillet en Isère

La dernière semaine devrait faire la part belle aux grandes étapes de montagne dans les Alpes à travers les départements de l'Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie.

Après une journée de repos le lundi 13 juillet du côté de Grenoble, le peloton devrait partir de La Tour-du-Pin (Isère) pour une arrivée sur le plateau du Vercors à Villard-de-Lans (16e étape), le jour de la Fête nationale du 14 juillet.

Col de la Loze, rendez-vous inédit et toit de ce Tour la dernière semaine

Le lendemain, Grenoble devrait être ville-départ avec une arrivée à Méribel en ayant dompté le Col de la Loze, septième col le plus haut de France.

Il devrait être monté pour la première fois par les coureurs de la Grande Boucle. 

Avec ses 2.304m d'altitude, ce serait le sommet le plus haut de ce Tour de France 2020.

La Planche des Belles Filles, la veille de l'arrivée sur les Champs-Elysées

Selon nos informations, la veille de l'arrivée finale à Paris, les coureurs devraient de nouveau se frotter à La Planche des Belles Filles le samedi 18 juillet. Cette 20e et avant-dernière étape pourrait être un contre-la-montre qui s'élancerait depuis Lure (Haute-Saône).

Une ultime bagarre pour grappiller quelques précieuses secondes voire minutes qui pourraient s'avérer décisives pour la victoire finale pour succéder à Egan Bernal ou pour le podium le dimanche 19 juillet sur l'avenue des Champs-Elysées qui accueille l'arrivée de la Grande Boucle depuis 1975. 

Cette année, le quart nord-ouest - notamment - devrait être délaissé par la Grande Boucle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu