Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2021

CARTE - Tour de France 2021 : découvrez le parcours probable de la 108e édition

Le tracé officiel du Tour de France 2021 sera dévoilé dimanche, mais France Bleu vous propose de découvrir dès maintenant le probable parcours de la prochaine Grande Boucle, qui se tiendra du samedi 26 juin au dimanche 18 juillet.

En jaune, le Slovène Tadej Pogačar, vainqueur du Tour de France 2020
En jaune, le Slovène Tadej Pogačar, vainqueur du Tour de France 2020 © AFP - Marco Bertorello

Le Tour de France passera-t-il dans votre rue, dans votre ville ou dans votre département l'été prochain ? Le parcours officiel de la 108 édition de la Grande Boucle sera dévoilé ce dimanche 1er novembre par Christian Prudhomme dans l'émission Stade 2 sur France 3. France Bleu vous propose de découvrir le tracé probable des 21 étapes qui se tiendront du samedi 26 juin au dimanche 18 juillet 2021. 

La carte probable du Tour de France 2021.
La carte probable du Tour de France 2021. © Visactu

Les 21 étapes probables

Notre dossier Tour de France 2021

Quatre étapes 100% Bretagne pour commencer

Afin de s'adapter aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021 qui se tiendront du 23 juillet au 8 août, reportés d'un an en raison de la pandémie de coronavirus, le Tour de France 2021 a vu ses dates avancées (26 juin - 18 juillet). 

Seule certitude pour l'instant, le Grand Départ sera donné à Brest, le samedi 26 juin. L'annonce a été faite par Christian Prudhomme, la patron du Tour, lors d'une conférence de presse le 10 août dernier. Initialement, le départ aurait dû être donné à Copenhague au Danemark. Les autorités de la ville ont préféré reporté d'un an en raison de l'Euro de football 2021 dont certains matchs se tiendront dans la capitale danoise.

Autre certitude, puisque Christian Prudhomme l'a annoncé, les quatre premières étapes du Tour se dérouleront en Bretagne. Tous les départements de la région seront traversés. 

La première étape partira donc de Brest pour rejoindre vraisemblablement Landerneau. Le peloton pourrait rejoindre les deux villes du Finistère par le littoral en passant dans le Pays des abers. Le choix de Landerneau n'est pas anodin puisqu'il s'agit de la ville où est né le groupe de supermarchés E. Leclerc, ainsi que la ville natale de Michel-Edouard Leclerc, l'actuel patron. Depuis 2019, le groupe E. Leclerc est partenaire du "maillot à pois", celui du meilleur grimpeur.

La 2e étape devrait se passer intégralement dans les Côtes-d'Armor. Le départ pourrait avoir lieu à Perros-Guirec pour une arrivée à Mûr-de-Bretagne. Il s'agirait alors de la quatrième fois que le Tour arrive dans la commune surnommée "l'Alpe-d'Huez bretonne" en raison de la longue ligne droite d'arrivée de 2 km à 6,9 %, dont la moitié est à près de 10 %. Perros-Guirec retrouverait le tour pour la seconde fois de son histoire, 25 ans après avoir été ville-départ.

Le lendemain, le lundi 28 juin, la 3e étape devrait avoir lieu entre Lorient et Pontivy, dans un tracé 100% Morbihan. 

Puis mardi 29 juin, le Tour passera une dernière journée en Bretagne avec une étape se passant intégralement en Ille-et-Vilaine. Le départ serait donné à Redon pour rejoindre Fougères. Un temps évoqué pour accueillir une étape, Rennes ne sera pas au menu de cette édition 2021. Les élus écologistes de la ville se sont positionnés contre la venue du Tour, estimant que l'événement est "daté, sexiste" et que la caravane publicitaire est "trop polluante". 

Le centre de la France avant les Alpes ?

Après quatre jours en Bretagne, le peloton devrait prendre la direction des Alpes en passant par le centre. Un contre-la-montre individuel est évoqué entre Changé et Laval (Mayenne) le mercredi 30 juin. L'information ne fait visiblement aucun doute à la lecture du compte Twitter d'Olivier Richefou, président du conseil départemental de Mayenne :

Pour la 6e étape, le Tour gagnerait la région Centre-Val de Loire avec une étape promise aux sprinteurs entre Tours et Châteauroux. C'est en tout cas une quasi-certitude pour Serge Descout, président du Conseil départemental de l'Indre. 

Serge Descout, président du Conseil départemental de l'Indre, interviewé par Régis Hervé

Châteauroux, chef-lieu de l'Indre, accueillerait la compétition pour la troisième fois. La dernière remonte à 2011. 

Le lendemain, le vendredi 2 juillet, le peloton devrait rester dans la région Centre avec un départ donné à Vierzon, la ville accueillerait le Tour de France pour la première fois de son histoire. Cette 7e étape amènerait les coureurs jusqu'au Creusot (Saône-et-Loire).

Le samedi 3 juillet, avec un départ donné à Oyonnax (Ain), les coureurs prendraient le direction des Alpes avec une arrivée prévue au Grand Bornand. 

La première grande étape de montage devrait donc avoir lieu le dimanche 4 juillet avec une arrivée à Tignes. Voilà qui devrait remémorer aux coureurs et aux fans du Tour la fameuse étape entre Saint-Jean-de-Maurienne et Tignes lors de l'édition 2019. La course avait été interrompue par la grêle et le peloton n'était jamais arrivé à Tignes. Cette étape constituerait un beau lot de consolation pour le ville de haute-montagne.

Après une première semaine bien chargée, les coureurs profiteront de la première journée de repos le lundi 5 juillet qui devrait avoir lieu à Tignes. 

Le sud à l'honneur ?

Après une journée de repos, le peloton repartira lors de la 10e étape à l'assaut des Alpes dès le mardi 6 juillet avec une arrivée dans la Drôme à Valence

Le 7 juillet, le Tour devrait retrouver lors de la 11e étape le mythique Mont-Ventoux : le peloton n'a plus gravi les pentes du Géant de Provence depuis 2016. Le départ et l'arrivée de cette étape devraient se faire dans le Vaucluse. 

Lors de la 12e étape, le Tour devrait faire son arrivée à Nîmes. Information confirmée à demi-mots par Laurent Boissier, adjoint aux sports du maire de Nîmes, au micro de France Bleu Gard Lozère. Le premier adjoint devait assister à la présentation officielle du parcours.

Nîmes devrait avoir une belle visibilité en 2021 puisqu'elle serait également ville-départ de la 13e étape, le vendredi 9 juillet, destination Carcassonne. Selon les informations de France Bleu Occitanie, le peloton passera donc par le Gard, l'Hérault et l'Aude, le long de la Méditerranée. 

Le lendemain, la cité médiévale serait également le lieu de départ de la 14e étape. La course de ce 10 juillet devrait emmener les coureurs à Quillan, ville d'arrivée pour sa première fois. La ville de l'Aude est pourtant très associée au cyclisme et a accueilli l'un des derniers critériums de France. Romain Bardet avait remporté la dernière édition en 2019. Lors de cette étape, les coureurs devraient emprunter le Port de Pailhères depuis Ax-les-Thermes, et rejoindre Quillan par Axat et le défilé de Pierre-Lys.

Les Pyrénées devraient avoir la part belle

Le dimanche 11 juillet, le Tour s'élancera de Céret dans les Pyrénées-Orientales, ville-départ inédite, pour rejoindre l'Andorre. Le nom de Prades, ville du Premier ministre Jean Castex, circulait beaucoup ces derniers temps mais les organisateurs de la Grande Boucle ont estimé qu'il était techniquement impossible d'accueillir une arrivée dans la commune. Lors de cette 15e étape, les coureurs devraient tout de même passer par la ville du chef du gouvernement, et devraient rejoindre la principauté d'Andorre via le massif du Canigou et la Cerdagne. 

Les coureurs profiteront d'une deuxième journée de repos le lundi 12 juillet dans cet petit pays de 80.000 habitants. 

La 16 étape partira donc d'Andorre direction Saint-Gaudens. La capitale du Comminges n'avait plus accueilli le Tour depuis 1999, uniquement des départs dont le dernier remonte à 2014. Toujours selon les informations de France Bleu Occitanie, le peloton traversera l'Ariège pour rejoindre le sud de la Haute-Garonne et pourrait passer par le Port de Lers, le col de la Core et peut-être le Portet d'Aspet. 

Pour le 14 juillet, jour de fête nationale, le Tour de France offrira un feu d'artifice pyrénéen. Cette 17e étape partirait de Muret pour rejoindre Saint-Lary-Soulan dans les Hautes-Pyrénées. L'arrivée devrait avoir lieu au col du Portet, surnommée le "nouveau Tourmalet" que le Tour avait découvert en 2018. Le peloton devrait passer par le Port de Balès et le col de Peyresourde.  

Le lendemain, le Tour devrait continuer à prendre de la hauteur avec une 18e étape prévue entre Tarbes et Iraty, au sommet du col de Bagargi, à 1.327m d'altitude. Il s'agirait d'une grande première pour ce col pyrénéen. A moins que cette journée ne soit consacrée à relier Pau à Luz-Ardiden comme l'affirment d'autres medias.

Contre-la-montre la veille de l'arrivée à Paris ?

La 19e étape devrait voir le peloton partir d'Oloron-Sainte-Marie pour rejoindre Libourne en Gironde. Ce devrait être la plus longue étape de ce Tour de France 2021.

Le nom du vainqueur à Paris pourrait se jouer lors de cette 20e journée avec le dernier contre-la-montre individuel de ce Tour 2021 qui devrait avoir lieu en Gironde entre Libourne et Saint-Emilion. Tout pourrait alors se jouer dans cette dernière épreuve avant l'arrivée finale le dimanche 18 juillet à Paris sur les Champs-Elysées, à l'image de la victoire de Pogačar sur Roglic en 2020, qui avait pulvérisé le maillot jaune au dernier moment pour finalement l'emporter. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess