Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2020

Tour de France : ces champions qui ont gagné à la Planche des Belles Filles

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon

Pour la cinquième fois depuis 2012, la Planche des Belles Filles, en Haute-Saône, accueille une arrivée du Tour de France. Un col court mais très difficile avec des portions à 13% et un mur de 20% à l'arrivée. Retour sur les grands champions qui s'y sont imposés.

Chris Froome est le premier coureur du Tour de France à s'être imposé à la Planche des Belles Filles
Chris Froome est le premier coureur du Tour de France à s'être imposé à la Planche des Belles Filles © Maxppp - Guillaume Horcajuelo

C'est devenu un incontournable du Tour de France. La Planche des Belles Filles va être escaladée pour la cinquième fois par le peloton depuis 2012. Sur la dernière décennie, la petite station de ski haut-saônoise est même le troisième lieu français le plus visité par les coureurs de la Grande Boucle, après les Champs-Elysées et Pau. 

Si le col est court, six kilomètres d'ascension, ses portions à 13% et son mur de 20% à l'arrivée le rendent très difficile. Pour s'y imposer il faut donc être costaud, la preuve avec les coureurs qui ont levé les bras en haut de la Planche. 

Derrière Froome, deux succès italiens

Le premier est l'une des grandes figures du Tour. Il signe sa première victoire dans l'épreuve, le 7 juillet 2012. Christopher Froome se révèle aux yeux du grand public en déposant dans la dernière rampe Cadel Evans (BMC), son coéquipier chez Sky et futur vainqueur Bradley Wiggins, et Vicenzo Nibali (Liquigas). Le Britannique remportera le Tour de France l'année suivante, en 2013, puis les éditions 2015, 2016 et 2017.

Le seul à avoir pu stopper l'hégémonie britannique (en profitant des abandons de Froome et Contador, Ndlr) sur cette période est Italien. En 2014, deuxième passage du peloton à la Planche des Belles Filles et victoire de Vicenzo Nibali (Astana). Un requin de Messine affamé, qui finira quadruple vainqueur d'étape et remporte alors son premier Tour de France, le dernier des trois grands tours qui manquait à son palmarès après ses succès sur le Giro (2013, 2016) et la Vuelta (2010). Pour l'anecdote, Thibaut Pinot termine deuxième de l'étape, chez lui, derrière le coureur italien d'Astana.

En 2017, retour en Haute-Saône et nouvelle victoire italienne. Fabio Aru (Astana) confirme tous les espoirs placés en lui après sa victoire deux ans plus tôt sur le Tour d'Espagne. Il part à deux kilomètres de l'arrivée et s'impose en solitaire. Il porte le maillot jaune quelques jours plus tard et termine à la cinquième place du classement général. Ce sera finalement le dernier grand succès du Sarde au plus haut niveau, en déclin depuis, à cause notamment de son changement d'équipe et de problèmes physiques. 

Les Belges renouent avec la victoire en 2019 à la Super Planche

Enfin, la dernière arrivée en date, en 2019, est jugée non pas à la Planche des Belles Filles, mais à la "Super Planche". Soit un kilomètre supplémentaire d'ascension sur une route de gravillons et une dernière rampe terrible à 24%. Cette montée, extrêmement difficile, marque les organismes. On voit notamment Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) s'écrouler sur les barrières après avoir passé la ligne d'arrivée, et accessoirement perdu le maillot jaune au profit de Giulio Ciccone (Trek-Segafredo)

Le jeune Italien termine d'ailleurs deuxième de l'étape, juste derrière Dylan Teuns (Bahrein-Merdia), qui, pour son premier Tour de France, fait renouer les Belges avec la victoire, après trois ans de disette. 

L'arrivée à la Planche des Belles Filles
L'arrivée à la Planche des Belles Filles © Radio France - Emilie Pou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess