Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Critérium du Dauphiné 2020

Christian Prudhomme : "Le sel de ce métier est de trouver de nouveaux tracés"

Retour en altitude pour la 72e édition du Critérium du Dauphiné du 31 mai au 7 juin, avant le Tour de France. Son patron Christian Prudhomme revient sur le tracé pour France Bleu.

Christian Prudhomme, directeur du cyclisme chez ASO à la présentation du Tour en octobre.
Christian Prudhomme, directeur du cyclisme chez ASO à la présentation du Tour en octobre. © Maxppp - Alexandre MARCHI

La 72e édition du Critérium du Dauphiné a été dévoilée lundi à Lyon. Le départ sera donné à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) le 31 mai. La course traversera au total huit départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour une arrivée finale à Megève (Haute-Savoie) le 7 juin. 

Retour sur cette présentation avec le patron de la Grande Boucle, et directeur du cyclisme chez ASO, Christian Prudhomme, qui compte cette année encore sur un beau plateau, Alaphilippe, Pinot, Barguil ou encore Quintana, pour succéder au palmarès au Danois Jakob Fuglsang.

Le parcours du Critérium du Dauphiné 2020
Le parcours du Critérium du Dauphiné 2020 - © ASO

On a un parcours encore plus haut, plus dur cette année ?

"Le Critérium du Dauphiné est un concentré de montagne. C'est encore le cas cette année en effet, avec beaucoup de montagne mais aussi de la place pour les puncheurs, de la place pour les sprinteurs, mais surtout pour les grimpeurs."

"Il y en aura pour les puncheurs, pour les sprinteurs, mais surtout pour les grimpeurs."- Christian Prudhomme

Est-ce dur chaque année de renouveler ce parcours ? 

"C'est le sel du métier d'organisateur. Et c'est hyper agréable. Même si, sur le Critérium, ce sont surtout Bernard Thévenet et Gilles Maignan qui concoctent le parcours avec les équipes. Mais oui, il y a l'envie de trouver de nouvelles choses, ou de remettre au gout du jour d'autres choses, comme le col de Porte qui sera un élément important, le jeudi, ou il y aura cette année une arrivée là-haut. Ce qui n'est encore jamais arrivé."

Qui sont les grands noms annoncés cette année ?

"Les héros de juillet dernier sur le Tour de France. Julian Alaphilippe, Thibault Pinot, l'équipe Jumbo Visma du numéro un mondial Primoz Roglic, Nairo Quintana le Colombien qui a déjà gagné quatre fois cette saison ou encore Warren Barguil, le champion de France. Les meilleurs coureurs seront là. La formation Ineos n'a pas encore donné sa sélection. Mais à l'image de Froome ou Thomas, elle aligne à chaque fois un leader très costaud."

Le Critérium c'est aussi le dernier test avant le Tour de France...

"Chaque coureur rêve déjà d'inscrire son nom au palmarès. Après je préfère parler de trait d'union avec le Tour de France. En revanche, le Critérium donne des indications très importantes pour le mois de juillet."

"Le Critérium permet de prendre un ascendant psychologique sur ses adversaires." - Christian Prudhomme

"On savait par exemple l'année dernière que Julian Alaphilippe serait très fort en juillet, Thibault Pinot aussi qui venait de faire exploser le peloton le premier lundi du Dauphiné. Cela permet aussi de prendre un ascendant psychologique sur ses adversaires."

On trouve des similitudes avec le parcours du Tour ?

"Il y a bien sûr le lien de Clermont-Lyon. La première étape du Dauphiné sera la 14e étape du Tour. Une étape quasi identique sauf l'arrivée dans Lyon. Et puis, l'ascension du Col de la Madeleine, un classique du Tour. Mais, cette fois, les coureurs n’emprunteront pas la même route pour monter. On retrouve aussi des liens avec le Tour de l'année dernière même si on ne montra pas jusqu'à Val Thorens."

Et en passant une nouvelle fois par la Loire... 

"Avec une arrivée d'étape à Saint-Christo-en-Jarez le 1er juin, et un départ de Saint-Chamond le lendemain. Ce sont des terrains faits pour la compétition cycliste avec cette glorieuse incertitude. C'est vallonné." 

"Parfois on retrouve une bonne petite patate comme on dit, une cote courte mais raide, qui peut surprendre. Et c'est ça qu'on aime." - Christian Prudhomme

"Parfois on retrouve une bonne petite patate comme on dit, une cote courte mais raide, qui peut surprendre. Et c'est ça qu'on aime. On ne sait pas qui va gagner mais ça permet de faire tout ça, et d'aller d'Auvergne au Dauphiné."

À quand un départ du Tour de France à Saint-Étienne ?

"Je ne peux pas vous dire grand chose de plus, si ce n'est que nous entretenons avec le maire Gaël Perdriau des relations de confiance, et avec Saint-Étienne Métropole qui répond présente pour Paris-Nice , ou même Paris-Saint-Étienne-Nice (sourire), ou encore pour le Critérium du Dauphiné. On se voit régulièrement et on continuera à le faire. Comme je l'ai déjà dit sur France Bleu, nous avons des envies communes..."

Les huit étapes du Critérium du Dauphiné 2020

  • Dimanche 31 mai - 1re étape, Clermont-Ferrand → Lyon (197 km)
  • Lundi 1er juin - 2e étape, Saint-Germain-au-Mont-d'Or → Saint-Christo-en-Jarez (181 km)
  • Mardi 2 juin - 3e étape, Saint-Chamond → Saint-Vallier (175,5 km)
  • Mercredi 3 juin - 4e étape, Loriol-sur-Drôme → Bourg-de-Péage (173 km)
  • Jeudi 4 juin - 5e étape, Vienne → Col de Porte (132,5 km)
  • Vendredi 5 juin - 6e étape, Corenc → Saint-Martin-de-Belleville (156,5 km)
  • Samedi 6 juin - 7e étape, Ugine → Megève (156,5 km)
  • Dimanche 7 juin - 8e étape, Megève → Megève (153 km)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess