Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Comme le Tour de France, la Route d'Occitanie s'interroge sur la tenue de son édition 2020

-
Par , France Bleu Occitanie

La course cycliste occitane doit normalement avoir lieu du 11 au 14 juin prochain, sauf si l'épidémie de Coronavirus l'empêche. Mais les conditions sanitaires le permettent, et que le Tour de France se tient, elle pourrait servir de course de préparation, et attirer de grands coureurs.

Le peloton de la Route d'Occitanie au départ de Labruguière (Tarn) lors de l'édition 2019, avec le leader Alejandro Valverde (maillot orange).
Le peloton de la Route d'Occitanie au départ de Labruguière (Tarn) lors de l'édition 2019, avec le leader Alejandro Valverde (maillot orange). © Radio France - Mathieu Ferri

Comme toutes les courses du calendrier cycliste 2020, les organisateurs de la Route d'Occitanie attendent d'y voir plus clair sur l'épidémie de Coronavirus, avant de prendre une décision. Ils se donnent jusqu'au 20 mai pour décider d'un report ou d'une éventuelle annulation, en fonction des conditions sanitaires, et de l'accord ou non des services de l'Etat, et de l'Union Cycliste Internationale (UCI). "L'urgence, c'est d'attendre" estime Pierre Caubin, le président de la course occitane. Car pour l'instant, tous les espoirs sont permis. La Route d'Occitanie doit avoir lieu du 11 au 14 juin, soit après le confinement général imposé en France, sauf s'il est prolongé.

L'urgence, c'est d'attendre

Mais tout dépend de l'évolution de l'épidémie, et c'est bien ça qui prend le dessus sur le sport insiste Romain Caubin (le fils de Pierre), et membre de l'organisation : "le cyclisme n'est pas dans un stade, mais sur la route, un lieu public. On ne fait pas ce qu'on veut. (...) On ne sera jamais jusqu'au-boutistes. Si la situation sanitaire ne le permet pas, il n'y aura même pas débat".

Si la situation sanitaire ne le permet pas, il n'y aura même pas débat.

Pour l'instant, cependant, l'organisation reste possible aux yeux de l'Union Cycliste Internationale (UCI), qui a imposé la suspension des compétitions jusqu'au 1er juin, mais qui les autorise ensuite. A moins que d'ici là, la situation sanitaire en décide autrement. L'UCI doit d'ailleurs organiser une réunion d'ici deux ou trois semaines pour faire le point.

Le sort de la course occitane lié au Tour de France

Car tout dépend ensuite de l'organisation du calendrier cycliste international. "On attend de voir ce que va faire le Tour de France" explique Pierre Caubin, qui se positionnera en fonction de la décision de l'UCI et d'ASO, l'organisateur de la Grande Boucle. Le directeur du Tour Christian Prudhomme, devrait communiquer aux alentours du 15 mai, pour dire si l'épreuve se déroule bien à partir du 27 juin, si elle est annulée, ou décalée à plus tard.

Il explique d'ailleurs ce jeudi 1er avril à l'Agence France Presse que "d'autres hypothèses [sont étudiées] en ce qui concerne les dates". Le journal italien La Gazzetta dello Sport avance même que le Tour pourrait se tenir du 25 juillet au 16 août. Une possibilité permise par le report des JO de Tokyo en 2021. Mais alors, tout le calendrier cycliste serait revu.

"Si le Tour se déroule, il faut des courses auparavant"

Et là, le sort de l'épreuve occitane est complètement lié à la tenue du Tour de France explique Pierre Caubin : "car si le Tour se déroule, il faudra des courses auparavant. Et la Route d'Occitanie peut faire partie des épreuves qui servent de préparation". En temps normal, la Route a lieu quinze jours avant le Tour, et pas de raison que celà change, même s'il y a décalage de calendrier.

"La volonté est de laisser deux mois de visibilité aux coureurs" explique le directeur du Tour Christian Prudhomme à l'AFP. "Ce qui correspond à un mois pour les entraînements sur route et un mois ouvert à la compétition" avant le Tour de France. La Route d'Occitanie entre dans ce créneau.

Si elle a lieu, la Route d'Occitanie pourrait attirer de grands coureurs en manque de compétition

Plus aucune course n'a eu lieu depuis Paris-Nice, début mars. Les suivantes ont été annulées ou reportées. Sachant qu'avec le confinement, et l'interdiction de s'entraîner sur route, les coureurs n'ont pu pour l'instant reconnaître aucun col des Pyrénées (ou des Alpes) présents sur le Tour, alors qu'ils le font d'habitude à cette période de l'année. La Route d'Occitanie, qui emprunte ces cols, pourrait alors en profiter, et attirer de grands coureurs assoiffées de kilomètres et de victoires. L'épreuve pourrait aussi s'adapter, raccourcir les étapes et enlever un ou deux cols, pour une reprise en douceur.

En 2019, la foule s'était massée dans la montée de l'Hospice de France, au dessus de Bagnères-de-Luchon.
En 2019, la foule s'était massée dans la montée de l'Hospice de France, au dessus de Bagnères-de-Luchon. © Radio France - Mathieu Ferri

Quant à l'hypothèse d'un huis-clos pour la Route d'Occitanie, comme il a pu être évoqué par la ministre des sports sur France Bleu, pour le Tour de France, "c'est de la foutaise" estime Pierre Caubin, qui voit mal comment empêcher un supporter de cyclisme de se positionner en bord de route pour applaudir les coureurs.

"Soit on organise, soit on organise pas". Il admet cependant qu'il est envisageable de limiter le public dans les zones de départ et d'arrivée, bien que le cyclisme soit depuis toujours un sport accessible et populaire. De son coté, Christian Prudhomme écarte désormais l'idée d'un Tour sans public.

Une édition 2020 de l'Aveyron au Lot, en passant par les Pyrénées

Si l'édition 2020 se déroule bien du 11 au 14 juin, elle s'élancera du sud-Aveyron cette année, avec un grand départ de Saint-Affrique.

  • 1e étape : Saint-Affrique (Aveyron) > Cazouls-lès-Béziers (Hérault)
  • 2e étape : Carcassonne (Aude) - Cap Découverte (Tarn)
  • 3e étape : Saint-Gaudens (Haute-Garonne) > Col de Beyrède (Hautes-Pyrénées)
  • 4e étape : Lectoure (Gers) - Rocamadour (Lot)

En 2019, l'épreuve a été remportée par l'espagnol Alejandro Valverde, pour la deuxième année consécutive.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess