Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : fin de quarantaine et retour en France pour le cycliste beauvaisien Arnaud Démare

-
Par , France Bleu Picardie

Le sprinter de la Groupama-FDJ était placé en quarantaine dans une chambre d'hôtel à Abu Dhabi depuis huit jours. Il avait participé avec son équipe au Tour des Emirats Arabes Unis, une épreuve arrêtée avant son terme, en raison de l'apparition de cas positifs de Covid-19.

Fin de quarantaine aux Emirats Arabes Unis pour le cycliste isarien Arnaud Démare (Groupama-FDJ) !
Fin de quarantaine aux Emirats Arabes Unis pour le cycliste isarien Arnaud Démare (Groupama-FDJ) ! © Maxppp - Laurent Lairys/MAXPPP

Arnaud Démare sort de quarantaine ! Depuis huit jours, le coureur cycliste de la Groupama-FDJ était confiné avec ses équipiers dans un hôtel à Abu Dhabi.

En cause, l'apparition de cas positifs de Covid-19 sur le Tour des Emirats Arabes Unis (UAE Tour), interrompu deux étapes avant son terme. Arnaud Démare avait pris part à cette course, en guise de préparation pour Tirreno-Adriatico et Milan San Remo, la classique italienne, remportée par le sprinter beauvaisien en 2016... et elle-même annulée cette année en raison de la propagation du coronavirus.

Pas touché par le coronavirus, les membres de l'équipe Groupama-FDJ ont donc été autorisés à prendre leur avion et à regagner leur pays d'origine. Arnaud Démare peut donc revenir sur ses terres, dans l'Oise, un département lui-même touché par le coronavirus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu