Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le cycliste Beauvaisien Arnaud Démare confiné jusqu'au 14 mars aux Emirats Arabes Unis

-
Par , France Bleu Picardie

Arnaud Démare subit depuis samedi les conséquences de la propagation mondiale du Coronavirus. Le sprinteur Beauvaisien de l'équipe cycliste Groupama FDJ est retenu dans sa chambre d'hôtel aux Emirats Arabes Unis ou il participait au tour national.

Arnaud Démare
Arnaud Démare © Maxppp - Maxppp

Les équipes cyclistes Cofidis et Groupama-FDJ, qui participaient la semaine passée au Tour des Emirats (UAE Tour), ont été placées en quarantaine jusqu'au 14 mars, une mesure en liaison avec l'annonce mardi soir sur place de nouveaux cas de coronavirus.  "Nous sommes officiellement en quarantaine avec un probable retour le 14 mars", a annoncé mercredi Arnaud Démare, le Beauvaisien, chef de file de Groupama-FDJ. "Nous apprenons que des personnes positives au coronavirus occupaient le même étage que nous".

Pas de Tirreno Adriatico

Ce placement en quarantaine va forcément perturber le début de saison d'Arnaud Démare qui sait déjà qu'il sera forfait pour le Tirreno Adriatico en Italie la semaine prochaine. Sa participation à Milan-San Remo, qu'il a remporté en 2016 pourrait aussi être compromise même si pour l'instant rien n'est décidé au sein de la formation cycliste. 

La forme physique d'Arnaud Démare risque aussi de pâtir de la situation. "Ce la fait déjà six jours sans vélo", compte le Picard. "On peut faire du gainage mais pas toute la journée non plus. Il y a eu beaucoup de sacrifices professionnels et personnels donc c'est dur à avaler de se dire que pour l'instant on est au ralenti."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu