Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2020

Coronavirus : le Tour de France officiellement décalé du 29 août au 20 septembre

Reporté en raison de la pandémie de coronavirus, le Tour de France, qui devait s'élancer le 27 juin prochain à Nice pour arriver le 19 juillet à Paris, débutera le 29 août, a confirmé l'Union cycliste internationale (UCI) mercredi.

Arrivée du Tour de France 2019 à Paris
Arrivée du Tour de France 2019 à Paris © Maxppp - GUILLAUME HORCAJUELO/EPA/Newscom

Prévu du 27 juin au 19 juillet, le Tour de France, reporté en raison de la crise du coronavirus, débutera le 29 août à Nice. L'arrivée à Paris est prévue sur les Champs-Élysées le 20 septembre. Ces nouvelles dates, annoncées dès mardi par la presse, ont été officialisées par l'Union cycliste internationale (UCI) ce mercredi. Jamais le Tour de France n'est parti aussi tard dans l'été depuis sa création en 1903.

Selon Christian Prud'homme, le directeur du Tour de France invité du journal de 13 heures sur France 2 mercredi, ce report s'est organisé "depuis plusieurs semaines aux côtés des services de l'Etat. (...) Le Tour n'a jamais eu lieu aussi loin dans l'Histoire". Pourquoi avoir décidé de le reporter aussi tard ? Eh bien c'est tout simplement pour la préparation. "Il faut quatre à six semaines d'entraînement sur route aux coureurs, ensuite il faut un petit mois de préparation avec des épreuves de référence, comme le Critérium du Dauphiné qui, je l'espère aura lieu, peut-être raccourci, peut-être en août. Il faut aujourd'hui que les coureurs restent encore confinés chez eux."

"Il faut quatre à six semaines d'entraînement sur route aux coureurs, ensuite il faut un petit mois de préparation avec des épreuves de référence" - Christian Prud'homme, le directeur du Tour de France

Une première depuis la Seconde Guerre mondiale

Plusieurs hypothèses avaient été évoquées, dont un départ fin juillet. Une date finalement jugée trop proche de la mi-juillet, délai minimum donné lundi soir par Emmanuel Macron pour la reprise des grands rassemblements. De plus, dans ce cas, placer une course de préparation comme le critérium du Dauphiné avant le Tour était impossible. L'hypothèse du huis clos, un temps envisagée par la ministre des Sports, a été récusée par les organisateurs. La Grande Boucle attire chaque été 10 à 12 millions de spectateurs sur le bord des routes. C'est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale qu'elle n'aura pas lieu en juillet.

Le tour de France 2020 sera-t-il restreint ?

Y aura-t-il une limite, une "jauge" concernant les spectateurs aux départs ou arrivées comme lors de Paris-Nice ? Christian Prud'homme, le directeur du Tour de France, explique : "On ne sait pas encore, c'est dans quatre mois et demi.  On suivra évidemment toutes les recommandations. J'ose espérer qu'on vivra peut-être un peu plus librement parce que l'épidémie sera plus loin fin août début septembre." La fête sera-t-elle un peu moins populaire ? "Dans la vie, on a tous besoin de but, ce sera un élan, un objectif. Il y aura peut-être un peu moins de monde, moins de spectateurs étrangers, mais il y aura toujours des sourires sur le bord de la route", ajoute Christian Prud'homme.

Le nouveau calendrier du Tour de France 2020

  • Samedi 29 août, 1re étape : Nice - Nice (170 km)
  • Dimanche 30 août, 2e étape : Nice - Nice (190 km)
  • Lundi 31 août, 3e étape : Nice - Sisteron (198 km)
  • Mardi 1er septembre, 4e étape : Sisteron - Orcières-Merlette (157 km)
  • Mercredi 2 septembre, 5e étape : Gap - Privas (183 km)
  • Jeudi 3 septembre, 6e étape : Le Teil - Mont Aigoual (191 km)
  • Vendredi 4 septembre, 7e étape : Millau - Lavaur (168 km)
  • Samedi 5 septembre, 8e étape : Cazères - Loudenvielle (140 km)
  • Dimanche 6 septembre, 9e étape : Pau - Laruns (154 km)
  • Lundi 7 septembre : repos
  • Mardi 8 septembre, 10e étape : Ile d'Oléron - Île de Ré (170 km)
  • Mercredi 9 septembre, 11e étape : Châtelaillon-Plage - Poitiers (167 km)
  • Jeudi 10 septembre, 12e étape : Chauvigny - Sarran (218 km)
  • Vendredi 11 septembre, 13e étape : Chatel Guyon - Puy Mary (191 km)
  • Samedi 12 septembre, 14e étape : Clermont-Ferrand - Lyon (197 km)
  • Dimanche 13 septembre, 15e étape : Lyon - Grand Colombier (175 km)
  • Lundi 14 septembre : repos
  • Mardi 15 septembre, 16e étape : La Tour du Pin - Villard de Lans (164 km)
  • Mercredi 16 septembre, 17e étape : Grenoble - Méribel, Col de la Loze (168 km)
  • Jeudi 17 septembre, 18e étape : Méribel - La Roche sur Foron (168 km)
  • Vendredi 18 septembre, 19e étape : Bourg en Bresse - Champagnole (160 km)
  • Samedi 19 septembre, 20e étape : Lure - La Planche des Belles Filles (36 km, contre-la-montre individuel)
  • Dimanche 20 septembre, 21e étape : Mantes-La-Jolie - Paris (122 km)
-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess