Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Critérium de Castillon-la-Bataille : la passe de trois pour Romain Bardet

-
Par , France Bleu Gironde

Romain Bardet aime le Critérium de Castillon-la-Bataille. Il s'impose pour la troisième fois ce mardi en haut de la fameuse côte de Belvès-de-Castillon, devant Warren Barguil.

Le départ du Critérium de Castillon-la-Bataille.
Le départ du Critérium de Castillon-la-Bataille. © Radio France - Camille Huppenoire

Castillon-la-Bataille, France

Son maillot à pois de meilleur grimpeur du Tour de France 2019 sur les épaules, Romain Bardet était facilement repérable parmi le peloton d'une trentaine de coureurs qui s'est élancé ce mardi en fin d'après-midi pour 32 tours autour de Castillon-la-Bataille. Autre maillot distinctif, la tunique tricolore de Warren Barguil, qui comme en 2017, a été coiffé sur la ligne par Romain Bardet. Les deux têtes d'affiche du Critérium étaient seuls dans l'ultime montée pour se disputer la victoire, emportée d'une demi-roue.

Dans les vignes, sur les bas-côtés, dans les fossés : chaque spectateur avait trouvé une place pour s'asseoir le long du parcours d'un peu plus de trois kilomètres. Beaucoup avaient choisi de se placer dans le haut de la côte de Belvès-de-Castillon, environ 1,5 kilomètre à 4,8 %. 

"Le plus dur, c'est la bosse !" rigolait Warren Barguil à l'arrivée. Le champion de France a promis de revenir sur cette course qu'il affectionne et qui est organisée par un homme qu'il apprécie, Georges Barrière. Après Julian Alaphilippe l'an dernier, Romain Bardet cette année, le Breton chouchou du public remportera-t-il Castillon-la-Bataille ? Réponse peut-être en 2020.