Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Le Critérium du Dauphiné 2019

Critérium du Dauphiné 2019 : deux Auvergnats dans le top 10, Bardet un peu plus loin mais "satisfait"

Les Auvergnats ont bien travaillé ce mercredi. Le Montluçonnais Julian Alaphilippe et l'Aubièrois Rémi Cavagna se placent dans le top 10. En revanche, le Brivadois Romain Bardet a reculé au classement général de ce critérium du Dauphiné. Il termine ce chrono à la 27e place, à 1'52 du vainqueur.

Le brivadois à l'arrivée à Roanne
Le brivadois à l'arrivée à Roanne © Maxppp - Philippe VACHER

Roanne, France

Les 26 kilomètres de chrono individuel autour de Roanne dans la Loire ont été diversement apprécié par nos Auvergnats, en lice dans ce Critérium du Dauphiné. L'étape a été remportée par le Belge Wout van Aert (Team Jumbo-Wisma). Il devance l'Américain Tejay van Garderen (EF) et Tom Dumoulin (Team Sunweb). C'est le Britannique Adam Yates qui est maillot jaune. 

Deux Auvergnats se retrouvent dans le Top 10 ce mercredi soir. Le Montluçonnais Julian Alaphilippe termine 7e à 59 secondes du leader. L'Aubièrois Remi Cavagna, qui avait tenté une échappée lundi entre Mauriac et Craponne-sur-Arzon (en compagnie de son coéquipier Alaphilippe) termine lui dixième, avec un retard d'1'10 sur le belge. 

Romain Bardet se dit "satisfait"

Loin d'être un spécialiste du contre-la-montre, le Brivadois se dit ce mercredi "satisfait" de sa performance. 

"C'était un vrai chrono pour rouleurs, avec beaucoup de vent. Ce n'est que mon deuxième de l'année, après celui de Paris-Nice. Je suis satisfait, j'ai géré correctement, il me manque encore un peu de forme, c'est sûr, il y a encore pas mal de boulot à faire."

Le coureur de l'équipe AG2R la Mondiale s'est aussi dit peiné de l'abandon de son adversaire Chris Froome. "Je ne savais pas que c'était aussi grave", a réagi le Français, dauphin du Britannique lors du Tour de France 2016. "C'est malheureux, ce n'est jamais réjouissant quand la malchance s'abat sur un adversaire."

Au classement général, Romain Bardet occupe la 14e place, à 1 min 27 sec du Britannique Adam Yates, après quatre étapes. On pourrait se dire que c'est un résultat moyen. Mais son directeur sportif à AG2R La Mondiale l'a trouvé "plutôt bon, voire très bon". 

"A Paris-Nice, il avait déjà fait un bon chrono. C'est de nouveau un bon test en vue du Tour." - Julien Jurdie, directeur sportif AG2R