Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Cyclisme : Au Grand Prix de Plouay, Olivier Le Gac réalise le premier Top 10 de sa carrière en World Tour

dimanche 26 août 2018 à 19:12 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel

Le coureur Groupama-FDJ originaire de Plouvien, dans le Léon, a terminé septième et premier Français de la Bretagne Classic, l'épreuve phare du Grand Prix de Plouay. Le premier Top 10 en World Tour de la carrière d'Olivier Le Gac.

Olivier Le Gac, 7e de la Bretagne Classic 2018
Olivier Le Gac, 7e de la Bretagne Classic 2018 © Radio France - Thomas Lavaud

Plouay, France

Olivier Le Gac s'est offert un joli cadeau d'anniversaire la veille de ses 25 ans. Le coureur Groupama-FDJ de Plouvien s'est classé 7e de la Bretagne Classic 2018, l'épreuve phare du Grand Prix de Plouay. 

Il s'agit du tout premier Top 10 dans une épreuve UCI World Tour de la carrière du champion du monde junior 2010.

Il sort après le deuxième passage sur Cadoudal

Sur ce parcours pour puncher, avec des passages sur des routes escarpés rappelant les "ribinou" de son Nord-Finistère, Olivier Le Gac n'est pas la première option de l'équipe Groupama-FDJ, laquelle mise d'avantage sur Anthony Roux pour une arrivée en petit groupe.

Mais le Léonard prend le bon coup lors du deuxième passage sur la côte de Cadoudal, à Plumelec, au kilomètre 146, à mi-course.

Le Gac tient avec les hommes de tête, des habitués du World Tour, jusqu'à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée. Mais victime de crampes, il ne peut malheureusement suivre l'accélération des Belges Oliver Naesen (AG2R La Mondiale, futur vainqeur) et Tim Wellens ( Lotto Soudal), et celle du Danois Valgren Andersen (Astana).

Olivier Le Gac finit donc septième, à une minute 15 seconde du vainqueur, et une place devant Valentin Madouas, l'autre Finistérien de Groupama-FDJ.

Olivier Le Gac : "Je suis plutôt content de ma course. Je vois qu'il y a encore bien du travail pour jouer la gagne sur ces courses-là. Les trois sortis sont très costauds et moi, j'ai été un peu juste dans le dernier tour. Il m'a manqué de la force. Je me suis accroché comme j'ai pu. Je ne dois pas me satisfaire de ça, mais c'était une bonne journée. J'ai pris du plaisir.

Toujours pas de réussite pour Fortuneo Samsic

Le nom du vainqueur de cette Bretagne Classic 2018 vous dit sans doute quelque chose. Le Belge d'AG2R La Mondiale, Oliver Naesen. Coéquipier du Guingampais Cyril Gautier, et soutient de Romain Bardet sur les grandes épreuves, Naesen avait déjà remporté l'épreuve en 2016. L'ex- champion de Belgique sur route a démarré à 60 kilomètres de la fin.

Du côté des Fortuneo Samsic, l'équipe bretonne a animé la journée, mais sans atteindre les places d'honneur. Maxime Bouet et le Dinannais Arnaud Gérard ont tenté leur chance, mais sans réussite.

Un Côtes d'Armor cyclisme vainqueur en amateur

Avant l'arrivée de la Bretagne Classic, Stuart Balfour avait remporté le Grand Prix élite Open. Agé de 21 ans, l'Ecossais s'est installé l'an dernier à Quessoy, dans la campagne près de Saint-Brieuc, et court avec l'équipe Côtes d'Armor cyclisme. Il s'agit de sa troisième victoire de la saison, sans doute la plus belle.