Cyclisme

Cyclisme : Clément Betouigt-Suire, un coureur girondin promis à un bel avenir

Par Adrien Mathieu, France Bleu Gironde lundi 28 septembre 2015 à 18:44

Clément Betouigt-Suire, l'un des futurs cadors du cyclisme mondial
Clément Betouigt-Suire, l'un des futurs cadors du cyclisme mondial © Radio France - Radio France

Le jeune coureur Girondin, licencié au Mérignac Vélo Club, est revenu des Etats-Unis avec une belle médaille d'argent, remportée dans la catégorie junior des championnats du monde de cyclisme à Richmond (Etats-Unis). Clément Betouigt-Suire pourrait bien être l'un des prodiges du cyclisme de demain.

Il n’a que 17 ans mais son avenir semble déjà tout tracé. Le Tour de France, Paris-Roubaix, le Giro, les Jeux Olympiques… Clément Betouigt-Suire participera sans doute à ces courses de renom dans quelques années. Pour le moment, il savoure sa médaille d’argent, obtenue ce samedi 26 septembre aux championnats du monde de cyclisme dans la catégorie junior.

Un palmarès déjà conséquent

Il a échoué de seulement quelques centimètres derrière l’Autrichien Félix Gall, aux Etats-Unis à Richmond (Virginie). Cette performance est d'autant plus retentissante qu’il n’est que dans sa première année junior (il pourra ainsi se présenter au départ de la même course l’année prochaine, à Doha, au Qatar). Le Danois Rasmus Pedersen a complété le podium.

Le coureur au physique impressionnant (déjà 1,98 m) possède déjà un palmarès étoffé : champion de France 2014, Vélo d’Or, Trophée Madiot, Classement FFC… Sa marge de progression semble donc sans limite.

Un grand-père entraîneur pour le couver

Jacques Suire est l’un des monuments du cyclisme français. Coéquipier d’Anquetil, il a notamment participé aux Jeux Olympiques de 1960 à Rome, et de 1964 à Tokyo. Aujourd'hui à la retraite, il se consacre depuis plusieurs années au Mérignac Vélo Club, dont il est l’un des entraîneurs.

Clément est né avec un vélo entre les jambes 

— Jacques Suire, son grand-père

Le hasard fait bien les choses, puisqu’il s’occupe de son petit-fils depuis une dizaine d’années : « Clément est né avec un vélo entre les jambes. C’est une transmission familiale je pense, ça ne se perd pas de génération en génération. S’il s’était mis au foot, je l’aurais jeté (rires)… »

Jacques Suire, le grand-père et entraîneur de Clément - Radio France
Jacques Suire, le grand-père et entraîneur de Clément © Radio France - Adrien Mathieu

Un futur très prometteur

Malgré sa proximité familiale, Jacques Suire ne tarit pas d’éloges sur son protégé. Il voit en lui un « futur Bernard Hinault », assurant ainsi qu'il n’avait jamais vu un jeune avec autant de potentiel. « Que ce soit au niveau physique, avec sa puissance de 1600 watts, mais aussi au niveau de l'intelligence de course, de la prise de risques et de l'endurance pour de longs Tours, c’est un futur très grand. »

Clément sera un futur coureur de classiques et un potentiel maillot vert 

— son grand-père

Sur son profil, Jacques Suire voit en Clément un futur « coureur de classiques et un potentiel maillot vert », tout en annonçant son arrivée dans le monde pro d'ici cinq à six années. En attendant d'éclore définitivement, Clément Betouigt-Suire espère terminer son bac pro en vente, afin de se consacrer pleinement à sa passion. 

Jacques Suire s'exprime sur son petit-fils, Clément, après sa médaille d'argent

De beaux lendemains attendent le Mérignacais Betouigt-Suire, qui n’a pas le temps de se reposer puisqu’il va participer aux championnats de France élite (du 1er au 4 octobre), sur piste, à Bordeaux. L’occasion pour le régional de l’étape de se montrer encore un peu plus, sur ses terres.