Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Cyclisme : derrière Calmejane et Geniez, qui sont les coureurs de la région ?

dimanche 3 février 2019 à 13:00 Par Mathieu Ferri, France Bleu Occitanie

Alors que la plupart des cyclistes français débutent leur saison sur le Grand Prix La Marseillaise ce dimanche, tour d'horizon des coureurs de la région, de l'Aveyron au Comminges en passant par Toulouse.

Le peloton du Tour de France dans les Pyrénées, en juillet 2018
Le peloton du Tour de France dans les Pyrénées, en juillet 2018 © Maxppp - Alexandre MARCHI

Rodez, France

- Lilian Calmejane, 26 ans (Albi) : après une victoire d'étape sur la Vuelta (San Andres de Teixido, 2016) et une autre sur le Tour de France (Les Rousses, 2017), le Tarnais a échoué aux portes de Carcassonne l'été dernier sur la Grande Boucle. Il rêve évidemment de s'imposer sur l'étape Saint-Flour/Albi l'été prochain, mais encore faut-il que son équipe Direct-Energie soit invitée par les organisateurs du Tour. Pour cela Calmejane, en tant que leader, veut montrer la voie à ses coéquipiers en ce début de saison, et emmagasiner des victoires, notamment sur Paris-Nice, pour décrocher la fameuse invitation l'été prochain.

- Alexandre Geniez, 30 ans (Rodez) : vainqueur du GP La Marseillaise l'an dernier, puis du Tour La Provence, l'Aveyronnais avait réalisé un excellent début de saison, et était même allé jusqu'à terminer 11e du Giro. Mais après s'être beaucoup donné, il avait préféré ne pas participer au Tour de France, par crainte de ne pas être suffisamment en forme pour épauler son leader Romain Bardet au sein de l'équipe AG2R-La Mondiale. Il avait terminé la saison en boulet de canon en décrochant une victoire d'étape sur le Tour d'Espagne, sa troisième sur cette épreuve.

- Anthony Perez, 27 ans (Toulouse) : le grimpeur de la Cofidis débute sa quatrième saison professionnelle. Après avoir découvert le Tour de France l'an dernier, la course fait partie de ses espoirs 2019. En attendant, il débute par le GP La Marseillaise, le Tour La Provence et le Tour du Haut-Var. Pendant la saison, le Toulousain espère confirmer son talent, qu'il avait déjà prouvé en remportant le classement du meilleur grimpeur dans les Pyrénées, sur la Route d'Occitanie 2018.

- Benjamin Thomas, 23 ans (Lavaur) : spécialiste de la piste, le jeune Tarnais n'a plus rien à prouver dans les vélodromes, avec un notamment les titres de champion du monde de l'omnium et de course à l'américaine, en 2017. Au sein de l'équipe Groupama-FDJ, il évolue désormais aussi bien sur piste que sur route, et a su montrer ses capacités en contre-la-montre en septembre dernier sur la Vuelta, son premier grand Tour. Sur les routes d'Espagne, il a notamment épaulé son leader Thibaut Pinot, et porté le dossard du meilleur jeune après la première étape (prologue à Malaga).

- Quentin Pacher, 27 ans (Toulouse) : né en Gironde, le coureur de la jeune équipe Vital Concept vit dans la ville rose depuis 2011, quand il était au Pôle Espoir Inter-régional. Il a remporté sa première victoire chez les professionnels en 2018, sur la cinquième étape du Tour de Savoie Mont-Blanc, après une échappée solitaire. Objectif 2019 : faire preuve de volonté sur toutes les épreuves où Vital-Concept est engagée, pour séduire les organisateurs des plus grandes courses... comme le Tour de France, par exemple.

- Pavel Sivakov, 21 ans (Saint-Gaudens) : le jeune Franco-russe a passé son enfance et son adolescence à Soueich, dans le Comminges. A 19 ans seulement il avait impressionné le monde cycliste en remportant de belle manière La Ronde de l'Isard dans les Pyrénées, sous les couleurs de l'équipe espoir de la BMC. Après avoir signé son premier contrat pro chez Sky, il a intégré la plus grande équipe du monde, aux côtés de Chris Froome et Geraint Thomas. Il a terminé sa saison 2018 sur une chute au Tour d'Espagne, pour le premier grand Tour de sa carrière. Il espère désormais participer au Tour d'Italie cette saison, dont il a remporté la version Espoir en 2017 : le Baby-Giro.