Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cyclisme : le Breton Warren Barguil champion de France sur route

La Haye-Fouassière, France

Le Morbihannais Warren Barguil sur Arkéa-Samsic est arrivé en tête sur la ligne d'arrivée ce dimanche après-midi à la Haye-Fouissière, près de Nantes. Il devance six autres coureurs sur le finish. C'est la première fois que le Breton devient champion de France dans sa carrière professionnelle.

C'est la première fois en pro que Warren Barguil enfile la tunique bleu blanc rouge
C'est la première fois en pro que Warren Barguil enfile la tunique bleu blanc rouge © Maxppp - Franck Dubray

Après le maillot à pois sur le Tour il y a deux ans, le Morbihannais Warren Barguil, de l'équipe Arkéa-Samsic, portera désormais le maillot tricolore. Il est arrivé en tête au sprint ce dimanche après-midi devant six autres coureurs dans un final très serré lors des championnats de France de cyclisme sur route à travers les vignobles de La Haye-Fouassière, près de Nantes. Il s'impose après 252 kilomètres dont la moitié passée en échappée. 

Pour moi c'est impressionnant, je n'en avais même pas rêvé un seul instant avant la course. Warren Barguil

Gagner les bonnes courses

C'est dans les derniers kilomètres que tout s'est joué. Il reste alors sept coureurs échappés qui se disputent la victoire finale. Parti de loin, Barguil surprend tout le monde à quelques dizaines de mètres et s'impose pratiquement à la photo finish.

"C'était dur à cause de la chaleur, la course a été usante", décrypte Barguil. "C'est juste incroyable, j'ai du mal à réaliser. Ça ne sert à rien de gagner 50 courses dans l'année, il y a une ou deux belles courses à gagner et ça suffit". Très critiqué l'an dernier pour son long passage à vide, le natif d'Hennebont dans le Morbihan remet les compteurs à zéro : "Je gagne pas souvent, les critiques ont été dures avec moi mais quand je gagne, ce sont de très belles courses. _Pour moi c'est impressionnant, je n'en avais même pas rêvé un seul instant avant la course_. Je n'étais pas dans l'optique d'une victoire mais plus les tours avançaient plus je me disais que c'était possible d'être champion de France"

Déjà champion de France en junior en 2009

C'est sa première tunique tricolore, en plus de celle qu'il a remportée en juniors en 2009. "En 10 ans, il s'est passé beaucoup de choses, avec des hauts et des bas mais plus de bas que de hauts. Je ne suis pas surhumain, je n'arrive pas forcément à faire des saisons comme certains coureurs qui sont meilleurs que moi".

Warren Barguil portera donc la tunique bleu-blanc-rouge dès samedi pour le départ du Tour de France qui s'élance de Bruxelles.

À noter également que 3 autres Bretons terminent dans les dix premières places de ces championnats de France : Julien Simon de Montfort-sur-Meu en Ille-et-Vilaine, le Brestois Valentin Madouas et le Costarmoricain Cyril Gautier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu