Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Cyclisme : le Normand Jérémy Pereira revient des Global Games en Australie avec 5 médailles

Une belle moisson de médailles à Brisbane en Australie pour le cycliste de Conches-en-Ouche. Jérémy Pereira revient des Global Games avec une médaille d'or, deux d'argent et deux de bronze. Le champion du monde de cyclisme de sport adapté n'a pas tremblé aux pays des kangourous.

Cinq médailles autour du cou pour Jérémy Pereira, dont une médaille d'or en contre la montre par équipe
Cinq médailles autour du cou pour Jérémy Pereira, dont une médaille d'or en contre la montre par équipe © Radio France - Laurent Philippot

Conches-en-Ouche, France

Quand il a entendu retentir la Marseillaise dans le ciel de Brisbane, Jérémy Pereira a éprouvé beaucoup de fierté. À 25 ans, le cycliste de Conches-en-Ouche est un habitué des podiums internationaux. Il y a quatre ans, aux Global Games en Équateur, Jérémy Pereira avait déjà remporté la médaille d'or en contre la montre par équipe. Les cinq médailles (une en or, deux en argent et deux en bronze) qu'il vient d'obtenir aux INAS Global Games en Australie s'ajoutent à un palmarès déjà impressionnant : vice-champion du monde en contre la montre en 2015, champion du monde en contre la montre  et en course en ligne en 2016, champion du monde en contre la montre en 2017, en individuel et par équipe, champion du monde par équipe en contre la montre en 2018. Pour arriver à un tel niveau, pas de secret, "c'est du boulot" confie le Conchois, 12.000 kilomètres de vélo par an, qui ont musclé ses cuisses plus que ses mollets. 

Jérémy Pereira lors d'une des épreuves aux INAS Global Games 2019 à Brisbane - Aucun(e)
Jérémy Pereira lors d'une des épreuves aux INAS Global Games 2019 à Brisbane - Fédération française de sport adapté

Je roule bientôt plus avec mon vélo qu'avec ma voiture" - Jérémy Pereira, champion du monde de cyclisme

L'été dernier, pour les vacances dans le sud de la France, pour la première fois, il a pris son vélo avec lui, "un vélo de route Scott carbone de 7 kilos à 3.000 euros" soit à peu près le poids des vélos sur le Tour de France, dont l'Union cycliste internationale fixe le poids minimum à 6,8 kg. 

Les cinq médailles des INAS Global Games 2019 vont rejoindre les nombreux autres trophées de Jérémy Pereira - Radio France
Les cinq médailles des INAS Global Games 2019 vont rejoindre les nombreux autres trophées de Jérémy Pereira © Radio France - Laurent Philippot

Un sportif de haut niveau

Jérémy Pereira a plusieurs titres de champion du monde dans son escarcelle, mais bien peu de gens le connaissent. Il est engagé en compétition en sport adapté. Les Global Games, c'est l'équivalent des Jeux Olympiques pour les personnes en situation de handicap psychique ou mental. "Des troubles du comportement quand j'étais petit" explique Jérémy Pereira, "mais aujourd'hui on ne voit plus rien". Stéphanie, sa mère, forcément fière comme le sont toutes les mamans, enchérit : "quand il était plus petit, il était assez fermé sur lui-même avec des troubles comme du balancement, des ficelles qu'il remuait tout le temps et puis, les chiffres, les chiffres, les chiffres". Son fils souffre de troubles du comportement liés à l'autisme. 

Il était capable de donner le jour du calendrier juste avec la date" - Stéphanie Pereira, première fan

En 2012, Jérémy a participé la route des Jeux à Londres, et depuis, dit sa mère, cette aventure l'a transformé, pour la première fois, "il a su exprimer ses émotions", comme pleurer à la fin parce que c'était fini. "Le sport a fait beaucoup pour son évolution" raconte Stéphanie Pereira, encore émue. 

Pour Stéphanie Pereira, le sport a transformé son fils et la maman est très fière

Le sport adapté, une pratique méconnue

La fédération française du sport adapté compte plus de 63.000 licenciés. Il existe 29 clubs de sport adapté en Normandie, où on peut pratiquer le canoë-kayak, le vélo, le judo, la natation, le tennis, le ping pong, le tir à l'arc, l'athlétisme, le baseball, le badminton, le foot ou par exemple la lutte, mais le sport adapté souffre encore d'un déficit d'image alors que le handisport devient un peu plus visible, notamment avec la retransmission des Jeux paralympiques. 

C'est un peu dégueulasse, à la télé, ils savent parler des footballeurs, mais nous, le sport adapté, ils n'en parlent pas" - Jérémy Pereira

Pourtant, à Brisbane, l'équipe de France de sport adapté a récolté 83 médailles, dont 39 en or. L'Ébroïcienne Maud Pinchon revient avec deux médailles d'or et une médaille d'argent. La sociétaire de l'Évreux EC Tennis de table était, à 13 ans, la plus jeune athlète de la délégation française. Après trois jours de repos, Jérémy Pereira reprend le travail ce jeudi à l'ESAT Les Ateliers du rouloir à Conches-en-Ouche, mais le cycliste n'a qu'une hâte, remonter sur son vélo. Prochaines étapes pour lui, un week-end de stage en janvier avec le Pôle France de cyclisme adapté et les championnats de monde. Il défendra son titre l'année prochaine au Portugal. 

Écoutez le reportage de Laurent Philippot chez les Pereira

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu