Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Cyclisme : Lisieux fête les héros du Tour de France, Barguil en tête

mercredi 26 juillet 2017 à 11:11 Par Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Ce mardi 25 juillet, Lisieux a accueilli la crème française du peloton du Tour de France 2017. Trois des quatre vainqueurs d'étape tricolores s'étaient donné rendez-vous au premier critérium d'après-Tour dont Warren Barguil, révélation de la Grande Boucle et désormais idole du cyclisme français.

le Breton Warren Barguil s'est rendu très disponible pour ses fans à Lisieux.
le Breton Warren Barguil s'est rendu très disponible pour ses fans à Lisieux. © Radio France - Boris Letondeur

Lisieux, France

Si le Tour de France 2017 a été remporté par le Britannique Christopher Froome, son quatrième sacre, il a surtout été marqué de l'empreinte des coureurs français. Cinq victoires d'étapes leur sont revenues cette année : une pour Romain Bardet, une pour Arnaud Démare, une pour Lilian Calmejane et deux pour Warren Barguil, sacré meilleur grimpeur et coureur le plus combatif.

Le premier cité, troisième du classement général et tête d'affiche de la précédente édition du Critérium léxovien, n'était pas présent cette année. En revanche, les trois autres héros de la Grande Boucle 2017 étaient bien là. Le plus attendu, sans nul doute, était Warren Barguil. Il est le coureur que l'on retiendra de ce Tour de France, avec le scénario parfait pour inscrire son image au Panthéon des plus grands cyclistes de l'Histoire.

D'abord battu d'un boyau à Chambéry après une longue échappée, le Breton a su repartir au combat pour remporter premièrement l'étape du 14 juillet, puis trois jours plus tard, celle de l'Izoard, la plus belle du Tour. Ses échappées, son panache et sa réussite lui ont permis de remporter le maillot à pois de meilleur grimpeur, et aussi d'être sacré coureur le plus combatif de l'édition 2017. Sur le bord des routes et derrière les téléviseurs, la Barguilmania est née, digne héritière de la Virenquemania dans les années 90 et de la Voecklermania du début du millénaire.

Lors de ce traditionnel premier rendez-vous d'après-Tour, Warren Barguil a pu jauger sa popularité auprès du public normand, venu en masse pour l'occasion. Pour la petite histoire, il a aussi remporté ce 36ème critérium de Lisieux, devant le sprinteur Arnaud Démare et le baroudeur Lilian Calmejane. A noter aussi, la présence de Tony Gallopin, déjà vainqueur d'une étape sur le Tour et porteur du maillot jaune, en 2014.

Hommage aux jeunes coureurs normands

Dans le peloton de ce 36ème Critérium de Lisieux, deux jeunes coureurs normands achevant tout juste leur premier Tour de France : les Flériens Guillaume Martin et Romain Hardy. C'est peu dire qu'ils n'ont pas raté leur bizutage ! Respectivement 23ème et 28ème du classement général pour leur première course de plus d'une semaine, ils ont réalisé de véritables prouesses, et n'ont pas hésité à passer leurs journées à l'avant.

Guillaume Martin a terminé son premier Tour de France à la 23ème place ! - Radio France
Guillaume Martin a terminé son premier Tour de France à la 23ème place ! © Radio France - Boris Letondeur

Le public léxovien, fin connaisseur de vélo, ne s'y est pas trompé, en leur rendant un hommage appuyé. Le reste de la Normandie pourra continuer à célébrer ses héros, dimanche, dans le Sud-Manche, pour la Polynormande, épreuve de la Coupe de France, chère à Daniel Mangeas.