Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2020

Tour de France 2020 : Lure vit déjà au rythme de la Grande boucle

A moins de deux mois de l'événement, la ville de Lure est déjà mobilisée pour accueillir, pour la première fois de son histoire, une étape du Tour de France, le 19 septembre prochain. Mais le contre-la-montre jusqu'à la Planche des belles filles peut encore être rattrapé par le coronavirus.

Stéphane Fréchard et Jérôme Laroche, élus à Lure, font partie du comité de pilotage pour l'organisation de cette étape Lure-Planche des Belles Filles
Stéphane Fréchard et Jérôme Laroche, élus à Lure, font partie du comité de pilotage pour l'organisation de cette étape Lure-Planche des Belles Filles © Radio France - Nicolas Wilhelm

Jamais Lure n'avait accueilli le Tour de France dans toute son histoire. Et ce n'est pas n'importe quelle étape que la ville haut-saônoise est chargée d'organiser le samedi 19 septembre 2020. Comme annoncé lors de la présentation de la grande boucle 2020 en octobre dernier, la cité luronne sera ville départ d'un contre-la-montre individuel de 36 km qui ira jusqu'au sommet de la Planche des Belles Filles. L'étape, initialement prévue le 18 juillet, avait été repoussée de deux mois à cause de la crise du coronavirus. Placée la veille de l'arrivée sur les Champs-Elysées à Paris, elle pourrait bien décider du vainqueur final du Tour 2020.

Des réunions à répétition depuis le mois de juin

Le comité de pilotage de l'organisation de cette étape est au travail depuis sept mois et tout s'accélère désormais. Les réunions se multiplient depuis début juin. L'effervescence monte dans la ville

"On est encore loin de la date, mais c'est tout proche pour nous. Cela occupe nos nuits et nos jours. C'est beaucoup de réunions, énormément de travail avec nos services. On a des petites équipes et pour nous, c'est inédit. On n'est pas formé à préparer le Tour de France. On essaye de travailler beaucoup avec ASO, l'organisateur. Nos services appliquent ce que nous demandent les services de l'État, du département, de la région. Ce qui nous importe, c'est une seule et unique chose : la réussite d'un événement mondial à Lure. On devient des experts en communication, en sécurité. Il faut travailler avec les pompiers, les gendarmes, les services communication du département et de la région. On apprend énormément et c'est très formateur. Je pense que sur un CV, ça peut avoir du style", s'amuse Stéphane Fréchard, adjoint au maire, en charge de toute la partie communication au sein du comité de pilotage de Lure.

3 500 places de parking et trois kilomètres de barrière

Les organisateurs sont à pied d'oeuvre. Lure commence à s'habiller aux couleurs du Tour de France. Le comité de pilotage doit appliquer à la lettre le cahier des charges imposé par ASO

"Du départ jusqu'à la sortie de la ville, il y aura des barrages de chaque côté de la rue pour protéger le public des coureurs. La ville va être fermée toute la journée. Pour les parkings sur les périphéries de la ville, il y aura 3 500 places avec 250 places de campings-car. Pour l'instant, on mobilise sur la ville une quinzaine de personnes en préparation. Mais la veille et le jour de l'étape, on aura besoin d'une centaine de personnes, pour la pose des barrières, la circulation, l'indication des parkings. Il faut tout le monde pour que la fête soit réussie ", indique Jérôme Laroche, adjoint au maire en charge des travaux et de la sécurité.

L'esplanade Charles de Gaulle, l'endroit stratégique

Les coureurs s'élanceront les uns après les autres depuis l'esplanade Charles de Gaulle où seront aussi installés le village départ, le podium signature, les bus des équipes et un écran géant.

C'est ici sur l'esplanade Charles de Gaulle que les coureurs prendront le départ du contre la montre de 36 km en direction de la Planche des Belles Filles
C'est ici sur l'esplanade Charles de Gaulle que les coureurs prendront le départ du contre la montre de 36 km en direction de la Planche des Belles Filles © Radio France - Nicolas Wilhelm

"C'est un endroit fantastique où on accueille déjà le marché hebdomadaire et la fête foraine. C'est une énorme place vide et le Tour de France l'a trouvé tellement sympathique qu'il a décidé de faire le départ à cet endroit", indique Stéphane Fréchard. 

Après avoir traversé Lure, les coureurs prendront la direction de Saint-Germain, Mélisey (le village de Thibaut Pinot), Fresse, le col de la Chevastraye, Plancher-Bas, Plancher-les-Mines, avant d'attaquer les pentes infernales de la Planche des Belles Filles qui accueillera le Tour pour la cinquième fois en huit ans.

Une caravane publicitaire réduite

Les organisateurs n'espèrent maintenant plus qu'une chose : que la restriction à 5 000 spectateurs maximum sur un seul et même lieu soit levée en septembre et que le coronavirus ne vienne pas encore une fois gâcher la fête. Ils vont également adapter leur épreuve au contexte. La caravane publicitaire sera réduite à 60%. Pour que chacun puisse s'organiser le 19 septembre prochain, la ville de Lure va faire éditer une plaquette d'information, sorte de guide pratique, qui sera distribuée à 15 000 exemplaires début septembre dans la ville.

Christian Prudhomme à Lure ce samedi 

Ce samedi 18 juillet, à deux mois de l'étape, Christian Prudhomme le patron du Tour de France se rendra à Lure dans le cadre de sa tournée des villes-étapes. Il assistera à de nombreuses cérémonies et festivités (détail ci-dessous) entre Lure et la Planche des Belles Filles.

  • 14 h : Arrivée de Christian Prudhomme au centre de l’esplanade Charles de Gaulle  / Mot d’accueil d’Eric Houlley. 
  • 14 h 05 : Allocution d’Yves Krattinger   
  • 14 h 10 : Message de Christian Prudhomme  
  • 14 h 15 : Café gourmand avec un produit phare local (le " trésor des ballons " ), rencontre avec le monde économique du bassin luron, exposition de vélos miniatures en fil de fer réalisée par un artisan haut - saônois et remise de cadeaux.  
  • 14 h 30 : Top départ des coureurs du Vélo Club luron vers La Planche des Belles Filles.  
  • 14 h 35 :  Direction en voiture vers le rond - point de l’hôpital luron et brève séance de photos autour du berceau de Thibaut Pinot.  
  • 14 h 45 : Départ du cortège ASO / Département / Ville de Lure vers Mélisey.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess