Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2021

Cyclisme : Thibaut Pinot devrait passer son Tour en 2021

Selon une information révélée ce dimanche par RMC Sport, Thibaut Pinot ne devrait pas prendre le départ du Tour de France cette année. Le Franc-Comtois s'engagerait plutôt sur le Tour d'Italie. En cause, le parcours de la Grande Boucle, jugé trop plat. Ce que laisse aussi entendre son entourage.

Thibaut Pinot, à l'arrivée de la 20e étape du Tour de France 2020, chez lui en Haute-Saône, à la Planche des Belles Filles.
Thibaut Pinot, à l'arrivée de la 20e étape du Tour de France 2020, chez lui en Haute-Saône, à la Planche des Belles Filles. © Maxppp - Alexandre Marchi

Thibaut Pinot ne devrait pas participer au Tour de France 2021. C'est ce que révèle RMC Sport, ce dimanche 17 janvier. L'information doit être officialisée ce mardi, le 19 janvier, lors d'une conférence de presse en ligne de l'équipe du Franc-Comtois, la Groupama-FDJ, qui se refuse pour l'instant à tout commentaire

Selon nos informations, le Haut-Saônois aurait fait ce choix au vu, notamment, du tracé de la prochaine édition de la Grande Boucle. Son entourage laisse effectivement entendre que le parcours est trop plat cette année, tout comme les deux contre-la-montre, moins adaptés à ses qualités de grimpeur.

Direction Giro

Outre le tracé, RMC Sport explique également que la pression populaire et médiatique subie par Thibaut Pinot lors de ses participations au Tour de France lui serait difficilement supportable.

Le natif de Lure devrait ainsi privilégier le Tour d'Italie, une course qu'il affectionne particulièrement. En 2018, alors qu'il était troisième au classement général, il avait dû abandonner la veille de l'arrivée, victime d'une pneumonie. L'année précédente il avait terminé au pied du podium. 

Le prochain Giro s'élancera de Sicile en mai prochain, le parcours n'a pas encore été dévoilé.

Une relation particulière avec la Grande Boucle

Ce choix, c'est aussi une nouvelle étape de l'histoire contrariée qu'entretient le coureur de Mélisey avec le Tour de France. Triple vainqueur d'étape dans l'épreuve et troisième du général en 2014, il cumule abandons et défaillances depuis 2017. 

Il a terminé à la 29ème position de la dernière édition, handicapé par une lourde chute dès la première étape à Nice, mais avait toutefois reçu un accueil phénoménal dans son village de Mélisey pendant le contre-le-montre entre Lure et la Planche des Belles Filles. L'année précédente, en 2019, il avait été contraint à l'abandon à trois jours de l'arrivée sur les Champs-Elysées, alors que le grimpeur était aux portes du podium et dans la forme de sa vie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess