Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Cyclisme : victoire du danois Kragh Andersen dans la nouvelle version du Paris-Tours

dimanche 7 octobre 2018 à 17:28 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le danois Andersen s'est imposé dans la 112 ème édition du Paris-Tours, une classique profondément remaniée avec un passage remarqué dans les chemins de vigne du Vouvrillon. Une nouveauté qui ne fait pas l'unanimité chez les coureurs.

Victoire d'Andersen boulevard Jean Royer à Tours
Victoire d'Andersen boulevard Jean Royer à Tours - Paris-Tours

Tours, France

C'est le danois Søren Kragh Andersen, de l'équipe Team Sunweb, qui s'est imposé ce dimanche après-midi boulevard Jean Royer à l'occasion de la 112ème édition de Paris-Tours (il avait terminé deuxième l'année dernière), une classique profondément remaniée. Le hollandais Niki Terpstra (Quick Step), récent vainqueur du Tour des Flandres, est deuxième, tandis que le français Benoit Cosnefroy (AG2R) termine sur la 3ème marche du podium.

Du spectacle sur les chemins de vigne, mais beaucoup de crevaisons

Le nouvelle version de Paris-Tours, avec de magnifiques images télévisées du Vouvrillon, transformée par  l’apparition sur le parcours de chemins de vigne non-goudronnés, a donné  lieu à une explication dans les 60 derniers kilomètres de  course, où le peloton a été éparpillé par ces difficultés originales.Mais on a aussi noté de nombreuses crevaisons, d'où la colère du manager de l'équipe Quick Step. Le belge Patrick Lefévère annonce d'ailleurs au quotidien l’Équipe, que son équipe ne participera pas à la prochaine édition du Paris-Tours sous cette forme. «Cela n'a rien à faire dans une course sur route», écrit le manager alors qu'un de ses coureurs, Niki Terpstra a fini deuxième. 

Sylvain Chavanel, qui participait à la dernière classique des feuilles mortes, a terminé 45ème, et le tourangeau Jérémy Roy, qui disputait lui aussi son dernier Paris-Tours, se classe 58ème.