Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cyclo-cross de Nommay : les champions prêts pour le bain de boue

Le circuit de Brognard accueille ce dimanche la 8ème et avant dernière manche de la coupe du monde de cyclo-cross. Les meilleurs mondiaux seront là. Côté français, le public compte sur Steve Chainel et surtout Francis Mourey pour assurer le spectacle dans la boue.

Le passage des planches, l'une des difficultés du circuit de Brognard
Le passage des planches, l'une des difficultés du circuit de Brognard © Radio France - Nicolas Wilhelm

C'est la 11ème épreuve de coupe du monde organisée par le cyclo-cross de Nommay. Et une nouvelle fois, elle ne manquera pas de saveur. 225 coureurs et 15 nationalités seront au départ des quatre épreuves. La victoire finale dans le classement élite de la coupe du monde peut même se jouer ce dimanche si le néerlandais Mathieu Van der Poel 23 ans venait à s’imposer. La star du cyclo-cross mondial, en tête du classement, s’adjugera en effet le titre en cas de succès à Nommay avant même la dernière manche chez lui aux Pays Bas le weekend prochain.

Poupou enfilera les bottes

Dans la boue de Brognard, Mathieu Van der Poel qui a déjà 3 titres de champion du monde à son actif (élites 2015, juniors, 2012, 2013) sera encouragé par son grand-père : le légendaire Raymond Poulidor fera le déplacement dans le Doubs. Le jeune néerlandais espère imiter son père Adri qui avait levé les bras à Nommay en 1999. Le jeune néerlandais est le favori naturel car il a remporté cette saison cinq des sept manches déjà disputées. MDVP s’élancera avec le dossard numéro 18 sur le dos.   

Chainel a la banane !

Côté français, on surveillera le vosgien Steve Chainel sacré champion de France dimanche dernier dans le Morbihan pour la première fois de sa carrière. A 34 ans, le vosgien va aussi étrenner pour la première fois son beau maillot tricolore. « C’est un vrai honneur. Je serai en plus à moins d’une heure et demi de la maison. J’ai réalisé que j’étais champion de France dimanche dernier quand j’ai entendu Daniel Mangeas dire : la Marseillaise en l’honneur du champion de France Steve Chainel. Pour Nommay, j’espère que je vais représenter au mieux mon pays avec ce maillot. Si je suis dans un grand jour, pourquoi ne pas viser un top 10 » déclare Steve Chainel qui n’a pas peur de la boue. « On a l’habitude. Ici, soit c’est très froid, gelé et donc très roulant, soit c’est boueux. La boue, c’est compliqué pour tout le monde, les mécanos, les coureurs. Le dimanche soir, on lave ses habits dans la baignoire avec du savon de Marseille, on connait ça. Mais qu’importe la boue, je suis prêt et très motivé ! » lance le nouveau champion de France qui sera encouragé par de nombreux fans vosgiens qui ont affrété deux bus.

Mourey, le couteau entre les dents

Francis Mourey lui jouera gros à Brognard. 2ème derrière Chainel dimanche dernier, le coureur de Chazot n’avait ensuite pas été retenu dans la sélection tricolore pour les championnats du monde de Valkenburg dans deux semaines. La DTN, Direction Technique Nationale, a finalement décidé de lui accorder une dernière chance ce dimanche. Le nonuple champion de France devra terminer dans les 20 premiers de l’épreuve élite pour décrocher son billet pour le Mondial. Le doubien sacré champion de France en 2013 à Brognard devra tout donner. « Il en est capable. Il est chez lui, connait le circuit. Ce n’est pas cette manche qui va lui poser problème car sa fierté a été égratigné. On va voir un grand Francis Mourey » pronostique Noël Nilly membre de l’organisation du cyclo-cross de Nommay.

Lors de l'entrainement ce samedi, il n'y avait pas que des concurrents sur le parcours - Radio France
Lors de l'entrainement ce samedi, il n'y avait pas que des concurrents sur le parcours © Radio France - Nicolas Wilhelm

A suivre également côté franc comtois, Fabien Canal de retour cette saison à la compétition après deux ans d’absence due à la maladie de Lyme.

Chez les dames, le public de Brognard n’aura d’yeux que pour Pauline Ferrand-Prévot au départ. La champenoise, championne de France dimanche dernier dans le Morbihan, poursuit sa préparation pour les classiques. Championne du monde 2015, elle rêve d’un deuxième sacre mondial à Valkenburg dans deux semaines. 

Moreau, Plessis, Belmondo au bord du circuit 

Près de 10 000 spectateurs sont attendus ce dimanche. Outre la présence de Raymond Poulidor qui viendra supporter son petit-fils Mathieu Van der Poel, d’autres personnalités du monde du sport seront présentes sur le circuit de Brognard : l'ancien coureur pro Christophe Moreau, le pilote automobile Paul Belmondo grand fan de cyclisme (et parrain du Tour d’Alsace) tout comme Jean-Claude Plessis, ex président délégué du FCSM qui a déjà assisté ce vendredi à la victoire de son ancienne équipe face à Nancy à Bonal. 

Plus de 70 pays ont acheté les images de la coupe du monde de cyclo-cross. Les épreuves ont été suivi la saison passée par 73 millions de téléspectateurs à travers le monde. 

Programme des épreuves 

  1. 10h : Juniors 
  2. 11h 20 : Espoirs (moins de 23 ans)
  3. 13h30 : Dames
  4. 15h : Elite homme 

France Bleu Belfort Montbéliard vous fera vivre cet événement en direct sur sa page Facebook à partir de 15h45 ce dimanche. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu