Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2019

Dans les coulisses de l'équipe Cofidis sur le Tour de France

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

25 hommes et femmes accompagnent les 8 coureurs du Tour de France pendant trois semaines dans l'équipe nordiste Cofidis. Rien n'est laissé au hasard pour assurer la meilleure récupération possible aux sportifs qui vont avaler 3 500 kms de bitume.

25 personnes accompagnent les coureurs de Cofidis sur le Tour de France
25 personnes accompagnent les coureurs de Cofidis sur le Tour de France © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

Sur le parking de l'hôtel Courtyard Marriott de Bruxelles, ça commence à s'agiter autour des 10 véhicules de l'équipe : 1 bus, 3 camionnettes, 1 van, les 3 voitures bariolées de rouge et blanc, les couleurs de l'équipe et les 2 voitures plus anonymes d'assistance. Chaque matin, ce sont les mécaniciens qui ouvrent les premiers le camion-atelier où sont entreposés les 25 vélos de l'équipe (3 vélos par coureur sauf pour le leader qui en a 4) explique Julian Levasseur, l'un des quatre mécaniciens : 

On gonfle les vélos chaque matin et ils sont révisés tous les soirs. C'est une grosse responsabilité.

Julian Levasseur dans le camion-atelier de Cofidis - Radio France
Julian Levasseur dans le camion-atelier de Cofidis © Radio France - Stéphane Barbereau

Dans les coulisses d e l'équipe Cofidis

Une relation de confiance forte se noue donc entre ces mécaniciens et les coureurs. La confiance passe aussi par la franchise quand il y a un souci technique reconnaît Julien Simon qui dispute cette année son 7ème Tour de France : "C'est comme dans toutes les entreprises, vous pouvez vous prendre la tête avec vos collègues".

Une arrivée s'est mal passée, la selle s'est desserrée, on est impulsifs, je grogne un peu. Une fois que c'est dit, on passe à autre chose.

La relation entre le coureur et son mécanicien pendant le Tour de France

Un mécanicien effectue les derniers réglages sur un vélo - Radio France
Un mécanicien effectue les derniers réglages sur un vélo © Radio France - Stéphane Barbereau

Hommes à tout faire

Quatre kinésithérapeutes accompagnent les coureurs de l'équipe nordiste. Frédéric Bourdon est chargé de masser les champions tous les soirs, le reste de la journée, il s'occupe de laver les voitures, faire les courses,... "c'est nécessaire pour l'image de l'équipe, ne pas paraître négligé. Il y a la pluie, la poussière, des kilomètres, forcément çà s'use au fil des jours" explique Victor, autre kiné de l'équipe.

Petit briefing entre assistants sportifs, kinés et mécaniciens sur le parking de l'hôtel - Radio France
Petit briefing entre assistants sportifs, kinés et mécaniciens sur le parking de l'hôtel © Radio France - Stéphane Barbereau

Tout ce petit monde s'agite tous les matins aux alentours de 8h, près de la ville départ pour finir le soir vers 21h30 - 22h dans une autre ville.

La voiture "amiral"

Deux voitures accompagnent les coureurs dans la course, l'une d'elles est conduite par Roberto Damiani, l'un des trois directeurs sportifs

C'est la voiture amiral, la voiture numéro 1 d'où on donne les consignes.

Roberto Damiani, directeur sportif de l'équipe cycliste Cofidis - Radio France
Roberto Damiani, directeur sportif de l'équipe cycliste Cofidis © Radio France - Stéphane Barbereau

Sur le parking est garé un imposant et confortable bus. "C'est notre deuxième maison, les coureurs y commencent leur récupération juste après l'arrivée avec une douche", précise Roberto Damiani. A l'intérieur, on trouve trois télés pour que les coureurs puissent se détendre ou revoir l'étape sur la route les menant à leur hôtel, des toilettes, une douche et même deux lave-linges dans la soute pour faire tourner quotidiennement six machines à laver destinées aux coureurs et à leurs accompagnants.

On étend le linge sur le parking de l'hôtel - Radio France
On étend le linge sur le parking de l'hôtel © Radio France - Stéphane Barbereau

Un kit de secours

L'équipe Cofidis compte également des assistants sportifs : ils s'occupent du linge, des tenues des cyclistes. Sur le parking ce matin-là, Christophe range soigneusement dans une valise des vêtements sous plastique : "C'est un sac de réserve au cas où le coureur a oublié dans sa valise un cuissard, des gants".

ça arrive quand ils sont en stress avant le départ de casser la fermeture éclair du maillot. Il faut toujours prévoir l'imprévisible.

Gabriel, chauffeur de bus,  et Christophe, assistant sportif préparent un sac de réserve pour les coureurs avant le départ - Radio France
Gabriel, chauffeur de bus, et Christophe, assistant sportif préparent un sac de réserve pour les coureurs avant le départ © Radio France - Stéphane Barbereau