Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2020

Tour de France : Miguel Angel Lopez remporte la 17e étape, Primoz Roglic consolide son maillot jaune

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie

Miguel Angel Lopez s'est imposé après un exploit en haut du col de la Loze, lors de cette 17e étape du Tour de France, entre Grenoble et Méribel-col de la Loze. Malgré les attaques de Tadej Pogačar, Primož Roglič (Jumbo-Visma) conserve et conforte même son maillot jaune.

Miguel Angel Lopez (Astana) triomphe au sommet du col de la Loze !
Miguel Angel Lopez (Astana) triomphe au sommet du col de la Loze ! © AFP - BENOIT TESSIER / POOL / AFP

Quel exploit et quels duels ! Cette 17e étape entre Grenoble et le col de la Loze a tenu toutes ses promesses. Le Colombien Miguel Angel Lopez s'est imposé au sommet du terrible col de la Loze et prend la 3e place au général. Talonné dans les deux derniers kilomètres par le maillot jaune, il a tenu au prix d'un effort et d'un mental impressionnants. Primoz Roglic conserve la place de leader au classement général et démontre même à son dauphin, son compatriote Tadej Pogačar, qu'il est définitivement plus fort que lui. 

Pogačar se console en s'emparant du maillot à pois de meilleur grimpeur, jusque là tenu (depuis quinze jours consécutifs) par Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale). Mais le jeune Slovène n'a pas dit son dernier mot : il reste quatre étape pour que ce perpétuel duel de ce Tour de France tourne, enfin, à son avantage.

Le panache d'Alpahilippe et la supériorité incontestée de Roglic

Julian Alaphilippe a démontré une nouvelle fois son immense panache. Le Français a mené l'échappée tout au long des 170 km de l'étape. Il s'est emparé du sprint intermédiaire et a basculé dans les premiers en haut du col de la Madeleine. Alaphilippe n'a été repris par le groupe maillot jaune que dans l'ascension vers Méribel, à 12,8 kms de l'arrivée. Lâché ensuite par le peloton à 9km de l'arrivée, le coureur de la Deceuninck-Quick Step termine à la 29e place au général. Un classement qui ne reflète pas ses efforts du jour et le grand panache qu'il a eu. Seule consolation : il montera sur le podium ce mercredi soir pour recevoir le prix de la combativité.

L'essentiel de la 17e étape

  • Miguel Angel Lopez (Astana) s'est imposé après un exploit en haut du col de la Loze
  • Primož Roglič (Jumbo-Visma) conforte son maillot jaune
  • Parcours total : 170 km entre Grenoble et Méribel - le col de la Loze
  • Sprint à La Rochette (KM 45,5) - Julian Alaphilippe.
  • Col de la Madeleine (KM 107) - Richard Carapaz
  • Premier Français au classement général : Tom Dumoulin (Jumbo-Visma) est 9e
  • 18e étape ce jeudi 17 septembre entre Méribel (Savoie) et La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie)

Suivez le direct entre Grenoble et le col de la Loze à Méribel

18h22. C'est la fin de ce direct sur francebleu.fr, merci de l'avoir suivi. Rendez-vous demain, jeudi 17 septembre, pour une nouvelle très belle étape alpine entre Méribel (Savoie) et La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie). 175 km et cinq ascensions majeures au programme !

18h10. Les premiers mots, très sports, de Julian Alaphilippe sur la ligne d'arrivée. Il a ensuite reçu le prix de la combativité sur cette étape. "Je suis content d'être devant, la journée est passée plus vite" a-t-il plaisanté. "Je suis content qu'on se rapproche de Paris et de mon tour jusqu'à présent. Même si je savais que c'était un peu trop dur pour moi, je suis content d'u être allé. Les derniers kilomètres étaient terribles. Je suis content d'avoir pris mon temps pour les monter" a déclaré Julian Alaphilippe.

17h52. L'analyse du maillot jaune après cette étape impressionnante. "Le final c’était de la folie ! Je suis content de ma course, même si je n’ai pas gagné et que l’avance que j’ai sur Tadej n’est pas encore suffisante" a déclaré Primoz Roglic.

17h50. Miguel Angle Lopez, le vainqueur de l'étape, sur le podium en compagnie, à distance, du président français, Emmanuel Macron.

POOL / BELGA MAG / BELGA VIA AFP
POOL / BELGA MAG / BELGA VIA AFP

17h48. Les premiers mots du vainqueur, Miguel Angel Lopez : "Je suis très ému. Nous en avions rêvé, nous l’avons fait. Je pense à ma famille."

17h44. Le Top 5 de l'étape

  1. Miguel Angel Lopez
  2. Primoz Roglic, à 15''
  3. Tadej Pogacar, à 30''
  4. Sep Kuss, à 56''
  5. Richie Porte, à 1
ASO
ASO

17h24. Miguel Angel Lopez triomphe au sommet du col de la Loze !

17h19. Quel duel ! Pogačar revient sur Roglič pour grappiller des points. Mais Roglič ne l'épargne pas et repart. Il lui prouve, une fois encore, sa supériorité.

17h18. À 500 mètres de l'arrivée, Miguel Angel Lopez toujours en tête, 18" devant Primož Roglič.

17h17. Les coureurs arrivent ! On les attend au sommet....

17h13. Il reste moins de deux kilomètres, Lopez décolle et distance Primož Roglič et Sep Kuss (à 8"). Juste derrière Pogačar (à 12"), se retrouve seul, sans équipier.

17h12. Tadej Pogačar puis Miguel Angel Lopez lancent une attaque, mais Primož Roglič répond immédiatement. Richie Porte revient et s'accroche. Carapaz est repris par le groupe maillot jaune.

17h11. Le dernier kilomètre est vertigineux... Tout peut s'y jouer.

17h07. À 3 kilomètres de l'arrivée, Richard Carapaz n'a plus que 10 secondes d'avance.

17h06. À moins de 4 kms, Tadej Pogačar se prépare visiblement à attaquer. Les leaders cèdent les uns après les autres : Adam Yates, Rigoberto Uran, Richie Porte...

17h03. Richard Carapaz réalise un exploit phénoménal ! À 20" du groupe maillot jaune à Méribel, l'Équatorien entame la dernière partie de l'ascension, la plus dure, et réussi à creuser l'écart. À 5 kilomètres de l'arrivée, il a désormais 40 secondes d'avance !

16h56. Le col de la Loze, long, long, long, si long. Il reste 7 kilomètres à Richard Carapaz, mais ce sont les plus durs ! Le groupe maillot jaune le talonne à 18 secondes seulement.

Victor Vasseur - Radio France
Victor Vasseur - Radio France

16h48. À 10 km de l'arrivée, Carapaz et Izagirre sont en tête, à 30" du groupe maillot jaune, qui vient de reprendre Alaphilippe.

16h41. Julian Alaphilippe lâche. Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers) et Gorka Izagirre (Astana) le reprennent. L'écart des trois hommes avec le groupe maillot jaune s'est réduit à moins d'une minute.

ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

16h32. Des supporters slovènes ont trouvé LE meilleur endroit pour admirer le passage du Tour de France à Méribel.

Tommy Cattaneo - Radio France
Tommy Cattaneo - Radio France

16h25. Les hommes de tête n'ont plus que deux minutes d'avance sur le peloton. Vont-ils tenir jusqu'au sommet ? Rien n'est moins sûr... Julian Alaphilippe tente une attaque, mais il est vite repris par ses deux poursuivants.

16h21. C'est parti pour le Col de la Loze ! Il faudra tenir 21,5 km à plus de 7% de moyenne, avec des passages, sur la fin, à plus de 20%... 

ASO
ASO

16h08. Rendez-vous dès maintenant sur France Bleu Pays de Savoie pour écouter l'arrivée en direct sur votre radio avec Tommy Cattaneo, Nicolas Peronnet et Kevin Blondelle, nos journal istes sportifs !

16h07. Le col de la Loze se profile dans moins de 10 kilomètres pour les trois hommes de tête : Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers) et Gorka Izagirre (Astana). Pour vous donner une idée de ce que ça peut donner comme sensations dans les jambes, nos journalistes, Tommy Cattaneo et Victor Vasseur ont grimpé le col pour se rendre compte par eux-mêmes. Ils décrivent ce col inédit comme "épouvantable, "terrible", "casse-pattes"... "avec des pentes à plus de 20%". Ils confessent que, pendant l’ascension, "il y a une petite voix qui te dit : mais pourquoi tu fais ça ?" 

On veut bien parier que quelques coureurs professionnels vont se dire la même chose dans la prochaine heure....

15h51. Pendant ce temps là, la caravane est arrivée à Méribel... et le public aussi ! On attend aussi Emmanuel MAcron sur la ligne d'arrivée au col de la Loze.

15h38. Julian Alaphilippe fait la descente en tête et distance ses deux poursuivants, Richard Carapaz et  G.Izagirre. Dan Martin est également distancé.

15h34. Point météo : il pleut en haut du col de la Madeleine, de grosses gouttes.

🔴⚪ 15h30.  Richard Carapaz bascule en tête au sommet du col de la Madeleine, juste devant Julian Alaphilippe. Benoît Cosnefroy perd le maillot de meilleur grimpeur, au profit de Tadej Pogacar qui marque 8 points et prend la tête du classement de la montagne.

ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Résultat et écart au col de la Madeleine (km 107,5)15:29

  1. Carapaz, 20 pts
  2. Alaphilippe, 15 pts
  3. D.Martin, 12 pts
  4. G.Izagirre, 10 pts... 1'20''
  5. Pogacar, 8 pts
  6. Madouas, 6 pts
  7. Caruso, 4 pts
     

15h24. Julian Alaphillipe accélère ! Richard Carapaz le prend en chasse. 

15h22. À 500 mètres du sommet, Lennard Kämna est repris par le peloton, toujours 1'30" derrière les quatre hommes de tête : Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Gorka Izagirre (Astana) et Dan Martin (Israel Start Up Nation).

15h04. À 5 km du sommet du col de la Madeleine, le peloton rattrape inexorablement son retard sur les quatre hommes de tête.

15h01. Abandon de Mikel Nieve.

14h53. En tête, à 10 kilomètres du sommet, il reste quatre hommes en tête. Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Gorka Izagirre (Astana) et Dan Martin (Israel Start Up Nation). Trente-cinq secondes derrière, Lennard Kämna, le vainqueur de l'étape iséroise de la veille, s'accroche. Et le peloton roule et grignote son retard : à désormais moins de 3 minutes des hommes de tête.

Dans le col de la Madeleine, le peloton est éclaté.
Dans le col de la Madeleine, le peloton est éclaté. © AFP - KENZO TRIBOUILLARD / AFP

14h47. Dani Martinez, Thibaut Pinot, Pierre Rolland et Maximilian Schachmann ont été distancés par le peloton. De plus en plus d'équipiers lâchent prise, certains leaders risquent de se retrouver bien seuls au sommet du col de la Madeleine. Le maillot à pois, Benoît Cosnefroy, tient bon, pour le moment, en queue de peloton.  

14h41. Nairo Quintana est en difficulté. Le Colombien est lâché par le peloton dans la première partie de l'ascension du col de la Madeleine. Il souffre depuis plusieurs jours d'une blessure au coude.

Le peloton revient aussi à 4 minutes des cinq hommes de tête. L'élimination va se faire par l'arrière, inexorablement.

14h33. Les sprinters commencent à souffrir, alors que le peloton arrive dans el col de la Madeleine. Toute l'équipe Deceuninck-Quick Step reste à l'arrière pour soutenir Sam Bennett et protéger son maillot vert. Le seul but des sprinters sur cette énorme épreuve : réussir à franchir la ligne d'arrivée... dans les délais !

14h26. C'est parti pour l’ascension du col de la Madeleine ! Les cinq coureurs de tête commencent à grimper ce monstre long de 17km à plus de 8%. Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers), Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Gorka Izagirre (Astana) et Dan Martin (Israel Start Up Nation) restent à 5 minutes tout juste du peloton.

ASO
ASO

14h12. Alors que les hommes de tête sont toujours à six minutes devant le peloton et à 7 kilomètres du pied du col de la Madeleine, premier monstre du jour, les supporters s'installent à Méribel. Parmi eux, des supporters slovènes qui attendent avec impatience leurs compatriotes, Primož Roglič et Tadej Pogačar.

13h47. Toujours cinq hommes en tête, une échappée de champions ! Richard Carapaz, G. Izaguirre Insausti, Julian Alaphilippe, Lennard Kämna et Dan Martin sont à 4'30" du peloton, qui les serre de près. Jumbo-Visma mène le peloton et maintient la pression à 15 km du col de la Madeleine.

🟢 13h32. Julian Alaphilippe remporte les 20 points du sprint intermédiaire. Le coureur français est passé en tête devant, notamment, Dan Martin et Lennard Kämna. Le maillot vert Sam Bennett sort renforcé avec sa 7e place, juste derrière les cinq échappés et le poursuivant. L'Irlandais compte désormais 47 points d'avance sur Peter Sagan.

Les résultats du sprint intermédiaire de La Rochette.

  1. Alaphilippe, 20 pts
  2. D.Martin, 17 pts
  3. G.Izagirre, 15 pts
  4. Kämna, 13 pts
  5. Carapaz, 11 pts... 1'20''
  6. Impey, 10 pts... 3'10''
  7. Bennett, 9 pts
  8. Morkov, 8 pts
  9. Sagan, 7 pts
  10. Trentin, 6 pts
  11. Coquard, 5 pts
  12. Van Avermaet, 4 pts
  13. Pöstlberger, 3 pts
  14. Devenyns, 2 pts
  15. Asgreen, 1 pt

13h28. Les coureurs quittent l'Isère et entrent en Savoie, par Allevard-Les-Bains, juste avant le sprint intermédiaire de La Rochette.

ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

13h23. Cinq coureurs sont à l'avant : Carapaz, Kämna, Alaphilippe, G.Izagirre et D.Martin.

13h18. On arrive en vue du sprint intermédiaire de La Rochette.

13h01. Thomas De Gendt a été repris, 21 coureurs sont en tête d'une échappée qui fait mal au peloton.

Les coureurs en tête : Richard Carapaz, Luke Rowe (Ineos Grenadiers), Felix Grossschartner, Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe), Mikael Chérel, Oliver Naesen (Ag2r La Mondiale), Tim Declercq, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Toms Skujins, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Greg van Avermaet (CCC Team), Gorka Izagirre (Astana Pro Team), Thomas de Gendt, Roger Kluge (Lotto-Soudal), Chris Juul Jensen (Mitchelton-Scott), Nils Politt, Dan Martin, Tom van Asbroeck (Israel Start-Up Nation), Nikias Arndt et Soren Kragh Andersen (Team Sunweb) ont 8'' d'avance sur Jesus Herrada, intercalé.

12h59. Le public est au rendez-vous dans la vallée du Grésivaudan !

12h49. Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) prend le large et tente de distancer le peloton au kilomètre 16. Pendant ce temps, à La Terrasse, les spectateurs sont déjà réunis le long de la route.

Bastien Thomas - Radio France
Bastien Thomas - Radio France

12h45. Après un quart d'heure de course, ça roule très vite : 53 km/h de moyenne pour le peloton à hauteur du faux-plat de Saint-Ismier.

Peter Sagan a crevé et doit changer de vélo, son équipe l'attend. Le Slovaque vise toujours le maillot vert de meilleur sprinter.

12h41. Le peloton quitte Grenoble, direction Crolles et Saint-Ismier...

 CréditANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
CréditANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

12h38. Pas encore d'échappée dans ce début d'étape. Les sprinters montrent les dents et font la jonction.

Les coureurs passent au pied des œufs de la Bastille !

Christian Rougé - Radio France
Christian Rougé - Radio France

12h30. C'est parti pour cette 17e étape ! Sans doute la plus dure, mais la plus belle de ce Tour de France 2020.

12h15. Le départ fictif a été donné ! 

11h50. La photo "zazazoum" du maillot jaune : Primož Roglič.

CHRISTOPHE ENA / POOL / AFP
CHRISTOPHE ENA / POOL / AFP

11h45. La circulation est encore bloquée pour une bonne heure encore à Grenoble. Retrouvez tous nos conseils pour circuler.

11h06. La présentation des équipes en direct. Suivez en vidéo la signature des coureurs sur le podium du village départ avant la 17e étape depuis Grenoble.

11h04. À une heure et des poussières du départ, un rappel bienvenue des conseils de sécurité.

10h58. Bernard Thévenet réagit à l'abandon d'Egan Bernal. Le tenant du titre, maillot jaune l'an passé sur le Tour de France, a abandonné avant de prendre le départ de la 17e étape. Le coureur colombien avait perdu tout espoir lors de sa déroute dans le col du Grand Colombier dimanche en concédant plus de sept minutes au classement général.

10h55. On garde les gestes barrières. Un rappel aujourd'hui si vous vous approchez du Tour de France en Isère ou en Savoie.

-
- - ASO

10h52. Quand tu sais que tu vas en baver...

10h50. Départ dans un peu plus d'une heure depuis Grenoble. Voici un aperçu e, vidéo de la rude étape du jour. Direction la Savoie et le col de la Loze au-dessus de Méribel.

10h46. Pause café. Ce matin, les coureurs ont (encore) (c'est sûr) mangé des pâtes, des fruits, et sans doute pas de croissant. Mais la pause café, ça c'est un incontournable.

10h45. En plein cœur des Alpes. Même si on dit qu'à Grenoble il y a toujours une montagne au bout de la rue, les coureurs ne vont pas entamer d'ascension dès le départ. Il vont d'abord rouler dans l'agglomération grenobloise puis emprunter du plat dans la vallée de l'Isère.

10h40. Le point météo. Pas un nuage et la chaleur ce matin à Grenoble sur le village départ. Selon Météo France, le reste de la journée dans les Alpes devrait ressembler à la journée hier mardi sur la 16e étape.

-
- - Météo France

10h30. Un recordman sur le village départ. On a croisé Sylvain Chavanel à Grenoble, le recordman des participations au Tour de France (dix-huit entre 2001 et 2018). Il est désormais dans l’organisation de la course. Respect !

Antonin Kermen - Radio France
Antonin Kermen - Radio France

10h25. En noir et blanc. Retour en quatre photos sur la 16e étape entre La Tour-du-Poin et Villard-de-Lans hier en Isère. Des moments partagés par l'équipe Groupama.

10h17. Sur l'anneau de vitesse du parc Paul-Mistral, à Grenoble, le Tour de France se prépare. Peu de public dans le village départ, Covid-19 oblige

Antonin Kermen - Radio France
Antonin Kermen - Radio France

9h28. Un aperçu de l'étape du jour, vue du ciel. Les coureurs vont quitter Grenoble, située entre les massifs de Belledonne, Vercors et Chartreuse dans les Alpes pour prendra la direction d'un col déjà franchi à vingt-six reprises par le Tour de France : le col de la Madeleine (2000 m). Ensuite, le col de la Loze clôt le spectacle. Selon Christian Prudhomme, directeur du Tour, la "découverte du col de la Loze sera un choc, pas uniquement pour son immense panorama au sommet", mais car il sera "par son profil hors norme, LE prototype du col du XXIe siècle".

8h25. Egan Bernal, vainqueur du Tour de France 2019 annonce qu'il abandonne. Il ne prednra pas le départ de l'étape reine, la 17e étape. Le dernier tenant du titre à avoir abandonné s'appelait Christopher Froome, c'était en 2014.

8h15. Les horaires du peloton et de la caravane publicitaire. Les coureurs doivent partir à 12h15 de Grenoble pour arriver au col de la Loze, à Méribel, entre 17 heures et 17h40.

-
- - ASO

8h12. Le parcours de cette 17e étape du Tour est long de 170 km. Le peloton part de Grenoble en empruntant la vallée de l'Isère puis la vallée de l'Arc, direction la Maurienne. Après l'ascension du col de la Madeleine, les coureurs monteront au col de la Loze situé au-dessus de Méribel, une toute nouvelle route, une ascension très difficile.

-
- - ASO / Geoatlas

8h10. Voici le profil de cette 17e étape. Ce 16 septembre, ce sont deux ascensions très compliquées qui attendent les coureurs : la part belle est faite aux grimpeurs. Le parcours du jour compte 170 km avec donc deux ascensions hors catégories. D'abord le col de la Madeleine à une altitude de 2.000 mètres (17,1 km de montée à 8,4% de moyenne) puis la montée vers le col de la Loze à 2.304 mètres d'altitude (21,5 km à 7,8%), une arrivée inédite, assez incroyable, sans doute la plus compliquée de ce Tour de France 2020 : elle comporte des portions à plus de 20% !

-
- - ASO

8h00. Bonjour et bienvenue sur ce direct sur francebleu.fr ! Nous suivons ensemble la 17e étape du Tour de France entre Grenoble et le col de la Loze à Méribel, une (belle) étape de montagne, entre Isère et Savoie.

Suivre le Tour de France 2020

-
- - ASO
Choix de la station

À venir dansDanssecondess