Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2020

Tour de France : le Français Julian Alaphilippe remporte la 2e étape Nice-Nice et retrouve le maillot jaune

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Azur, France Bleu Pays d'Auvergne

Deuxième étape du Tour de France ce dimanche 30 août avec une épreuve de montagne et quatre cols à gravir : le col de la Colmiane, celui de Turini, le col d’Èze et le col des Quatre Chemins. Julian Alaphilippe a remporté la deuxième étape et retrouvé le maillot jaune.

Julian Alaphilippe a remporté la deuxième étape et retrouvé le maillot jaune.
Julian Alaphilippe a remporté la deuxième étape et retrouvé le maillot jaune. © AFP - STEPHANE MAHE / POOL

Le Norvégien Alexander Kristoff, membre de l'équipe UAE Emirates, a remporté la première étape au sprint. À 33 ans, il s'est emparé du maillot jaune pour la première fois. Mais après ce grand départ du Tour samedi, c'est une tout autre histoire ce dimanche 30 août avec cette deuxième étape et l'entrée en scène du haut-pays. Quatre cols ponctuent le parcours des 186 km de l'épreuve.

Départ une nouvelle fois de Nice, à 13h pour le départ fictif, 13h20 pour le départ réel, direction Valdeblore et le col de la Colmiane. Le peloton rejoindra après La Bollène-Vésubie et attaquera les 14,9 kilomètres d’ascension du col de Turini. Retour ensuite à Nice par La Trinité et le col d'Èze pour finir sur une nouvelle boucle dans Nice en passant par le col des Quatre Chemins.

Le Français Julian Alaphilippe remporte la deuxième étape du Tour de France 2020 en prenant la tête d'un sprint final, de justesse devant Marc Hirschi. Il retrouve le maillot jaune porté durant quatorze jours l'année passée. "C'est toujours spécial de gagner sur le Tour et c'est une année particulière. Je n'ai pas gagné une course depuis le début de saison. [...] Je voulais juste dédier cette victoire à mon papa (décédé fin juillet, ndlr). Je voulais que ça tienne bon au moins jusqu'à la flamme rouge. Il y avait un gros vent de face. Concrétiser, ça fait du bien. La victoire me manquait."

L'essentiel de la 2e étape

  • Victoire du Français Julian Alaphilippe ;
  • un parcours total de 186 km ;
  • quatre cols : la Colmiane, Turini, Èze et les Quatre Chemins ;
  • 173 coureurs au départ, 3 abandons, 22 équipes représentées.

Le Top 5 de l'étape

  1. Julian Alaphilippe ;
  2. Marc Hirschi ;
  3. Adam Yates ;
  4. Greg Van Avermaet ;
  5. Sergio Hig.

Les maillots

  • JAUNE : Julian Alaphilippe ;
  • VERT : Alexander Kristoff ;
  • à POIS : Benoit Cosnefroy ;
  • BLANC : Marc Hirschi.

Revivez les grands moments de cette 2e étape

18h42 : doublé gagnant pour le Français Julian Alaphilippe qui a remporté la deuxième étape du Tour de France 2020 et retrouvé le maillot jaune.

18h22 : le trio de tête a 17 secondes d'avance sur le peloton. Julian Alaphilippe remporte la deuxième étape du Tour de France 2020 à l'issue d'un sprint final. Le Français remporte sa cinquième étape sur le Tour de France.

18h15 : la montée s'accélère. Benoît Cosnefroy a été distingué par le jury du prix de la combativité dans cette deuxième étape. Julian Alaphilippe a lancé l'attaque, à 13 km de l'arrivée. Huit secondes de bonification pour le premier au sommet. Le trio a pris le chemin de la descente vers la ligne d'arrivée, 20 secondes d'avance sur le peloton. Adam Yates a passé le col des Quatre Chemins en tête, il obtient les 8 secondes de bonification.

17h57 : l'équipe Jumbo-Visma est toujours en tête, à 25 kilomètres de l'arrivée. Le peloton arrive sur la fin de la descente, avant d'amorcer la remontée, jusqu'au col des Quatre Chemins, c'est la dernière boucle avant l'arrivée. Après sa crevaison, Alejandro Valverde est de retour dans le peloton.

17h47 : Nicolas Roche a passé le col d'Èze en tête et empoche les cinq points du sommet de catégorie 2. Direction Nice pour un premier passage sur la ligne d'arrivée. Daniel Martinez vient de chuter dans la descente.

17h35 : l'échappée a été rattrapée par le peloton dans la montée du col d'Èze. Mais de nombreux coureurs ont été distancés par le peloton. Lennard Kämna a chuté dans la montée, et a repris immédiatement la route.

17h18 : dans le final, le col d'Èze attend les coureurs, une ascension de 7,8 km avec une pente moyenne à 6,1%, un col de deuxième catégorie. La caravane a fait son arrivée sur la Promenade des Anglais.

Le profil du col d'Èze.
Le profil du col d'Èze. - ASO

17h02 : l'Autrichien Lukas Pöstlberger a pris la tête d'un trio qui se détache dans la descente, avec Kasper Asgreen et Toms Skujins. À 60 km de l'arrivée, l'échappée est reconstituée, six coureurs font la course en tête.

16h43 : dans la descente du col de Turini, l'échappée s'est regroupée, six coureurs font la course en tête et le peloton, très étiré, se rapproche, il n'y a plus qu' 1'30'' minute d'écart. Le fan-club de Bob Jungels a fait le déplacement depuis le Luxembourg.

16h26 : Anthony Perez passe le col de Turini en tête et empoche les dix points de l'ascension. Benoît Cosnefroy est en deuxième position, il remporte huit points. Les deux coureurs sont à égalité, ils cumulent 18 points chacun. Reste le col d'Èze pour les départager, ou le classement général. Alexander Kristoff passe ce col avec quatre minutes de retard sur le peloton.

16h20 : Alexander Kristoff, le maillot jaune de l'étape, a été distancé par le peloton. Benoît Cosnefroy tente une remontée dans l'échappée pour essayer de remporter les 10 points du sommet du col de Turini.

16h11 : le Slovaque Peter Sagan s'est fait distancer, Benoît Cosnefroy aussi : l'échappée ne compte plus que cinq coureurs. Plusieurs coureurs sont également distancés du peloton. L'écart se creuse entre l'échappée et le peloton, presque quatre minutes. Benoît Cosnefroy, de son côté, a réussi à remonter au niveau de Peter Sagan.

15h57 : les spectateurs attendent les coureurs au col de Turini. Dans l'ascension, l'échappée a maintenant trois minutes d'avance sur le peloton. Ce col de Turini est la plus grande difficulté du jour, il a déjà été gravi trois fois par les coureurs du Toue de France, en 1948, 1950 et 1973.

15h36 : cyclistes amateurs et spectateurs à pied pouvaient faire l'ascension des cols ce matin. C'est notamment le cas de Nicolas, cycliste passionné, qui a gravi le col de Turini. Les coureurs du Tour arrivent au pied de ce col qui culmine à 1.607 m d'altitude, c'est une montée de 14,9 km avec une pente moyenne de 7,4%, un col de première catégorie.

Le profil du col de Turini.
Le profil du col de Turini. - ASO

15h16 : Benoît Cosnefroy est passé en tête au col de la Colmiane et remporte les dix points du sommet. Descente de la Colmiane pour les coureurs qui enchaîneront directement avec l'ascension du col de Turini.

15h05 : 10 points à prendre au sommet de la Colmiane pour le premier grimpeur et le prochain porteur du maillot à pois. L'échappée arrive à 4 km du col de la Colmiane. L'Italien Niccolo Bonifazio se fait distancer par le peloton à 3 km du sommet, le sprinter souffre du dos. Et Benoît Cosnefroy attaque à un kilomètre du sommet.

14h41 : montée du col de la Colmiane. Il a déjà été gravi à deux reprises par les coureurs du Tour de France, en 1973 et en 1975. Ce col a aussi été au programme de la 7e étape du Paris-Nice en 2020, et dernière étape pour cause de pandémie de coronavirus.

14h22 : les bénévoles du Tour de France ont installé le portique du meilleur grimpeur au sommet du col du Turini ce matin. Et à Nice, le l'étape se savoure également sur la plage.

14h13 : trois minutes d'avance pour les hommes de tête. Les coureurs approchent de la montée du premier col, celui de la Colmiane. C'est une côte de 16,3 kilomètres à 6,3 % de pente moyenne, une ascension classée en première catégorie. La caravane passe le col de la Colmiane, toujours accueillie avec enthousiasme.

Le profil du col de la Colmiane.
Le profil du col de la Colmiane. - ASO

13h51 : l'Italien Matteo Trentin a remporté le sprint intermédiaire et gagne les 20 points. Il est suivi par Peter Sagan (17 points) et Tom Skujins (15 points). le ralentissement général après le sprint intermédiaire a permis à David Gaudu faire son retour dans le peloton. L'échappée a maintenant près de deux minutes d'avance sur le peloton, Matteo Trentin n'en fait plus partie après sa crevaison.

13h37 : huit coureurs se détachent du peloton. En revanche, le Français David Gaudu est en difficulté, blessé au sacrum, il a du mal à suivre le peloton.

13h27 : départ officiel de la deuxième étape, une épreuve de montagne dans le haut-pays niçois. Un départ quelque peu retardé par un problème technique pour l'Américain Tejay van Garderen.

13h18 : pour cette deuxième étape, Alexander Kristoff porte le maillot jaune, le vert est porté par Mads Pedersen, Fabien Grellier a enfilé le maillot à pois et le blanc est sur les épaules de Cees Bol. Pendant ce temps, la caravane est au col de Turini... avec distribution de goodies au programme.

13h07 : trois abandons pour cette deuxième étape. Le Belge Philippe Gilbert souffre d'une fracture de la rotule du genou gauche. L'Allemand John Degenkolb, ancien vainqueur de Paris-Roubaix, a été mis hors délai après la première étape. Et l'Espagnol Rafael Valls, abandonne lui aussi, victime d'une fracture du fémur droit.

13h : c'est parti pour le départ fictif, suivez la deuxième étape en direct !

12h53 : après une première étape en trois boucles autour de Nice ce samedi, la deuxième étape est une réelle épreuve de montagne avec deux passages au-delà des 1.500 m d'altitude dès le deuxième jour, c'est une première. Le parcours s'étend sur 186 km avec un départ et une arrivée à Nice.

Après un sprint intermédiaire en début de tracé, cette deuxième étape réserve quatre épreuves aux coureurs qui doivent gravir quatre cols : le col de la Colmiane à 1.500 m (ascension sur 16,3 km à 6,3%, 1re catégorie), le col de Turini à 1.607 m (ascension sur 14,9 km à 7,4%, 1re catégorie), celui d'Èze à 490 m (ascension sur 7,8 km à 6,1%, 2e catégorie) et celui des Quatre Chemins qui pourra rapporter des secondes "bonus".

12h45 : le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, était au micro de Maxime Bacquié un plus de 30 minutes avant le départ de la deuxième étape, sur le dispositif sanitaire mis en place. Et au col de la Colmiane... on attend déjà les coureurs.

12h20 : départ fictif dans 40 minutes et départ réel d'ici une heure.

11h58 : au village départ, Bernard Thévenet revient sur la première étape mouvementée du Tour, "on s'attendait à voir une sélection dans la montée, elle s'est plutôt faite dans la descente !" La journée ensoleillée permet d'espérer moins de chutes, mais le risque est toujours présent, "les coureurs doivent se réhabituer à frotter dans un peloton".

11h34 : avant le passage des coureurs, la caravane a pris son départ fictif à 11h15, depuis Nice, avec toujours autant de succès auprès des spectateurs.

11h15 : le col de Turini culmine à 1.607 m après une ascension sur 14,9 km à 7,4%, c'est l'une des deux grandes épreuves de cette deuxième étape, un col de première catégorie. La course du jour est une étape de grimpeur avec 4.000 de dénivelé au programme.

Le profil du Col de Turini, à 1.607 m d'altitude.
Le profil du Col de Turini, à 1.607 m d'altitude. - ASO

10h58 : c'est donc une étape intense qui attend les coureurs avec deux passages au-delà des 1.500 m d'altitude, une véritable épreuve de montagne dès le deuxième jour, c'est une première. Un sprint intermédiaire est également au programme en tout début de parcours.

Le profil de la deuxième étape du Tour de France 2020.
Le profil de la deuxième étape du Tour de France 2020. - ASO

10h32 : au col de Turini, le plus haut de cette deuxième étape, à 1.607 m d'altitude, on s'active et "l'opération merguez" a déjà bien démarré, "oui, on mange des merguez à 10h" confirme Mireille. 

10h15 : le parcours de cette deuxième étape s'étend sur 186 km avec un départ et une arrivée à Nice. Il sera ponctué de trois difficultés : le col de la Colmiane de 1re catégorie, le col de Turini de 1re catégorie également et celui d'Èze à 490 m de 2e catégorie. Le dernier col, des Quatre Chemins peut permettre de gagner des secondes "bonus".

10h : France Bleu Azur est déjà en place à l'arrivée du col de la Colmiane, à 1.500 m d'altitude, à la Fan Park à Nice qui ouvre ses portes à 10h et du côté de la ligne de départ, en plein centre de Nice.

9h43 : tout comme pour la première étape du Tour samedi, le Centre opérationnel départemental des Alpes-Maritimes est mis en place, pour assurer la sécurité de cette deuxième étape.

9h38 : un autre coureur, l'Espagnol Rafael Valls, abandonne lui aussi le Tour avant même la deuxième journée. Il a chuté dans la première étape et souffre d'une fracture du fémur droit, selon son équipe Bahrain.

9h28 : le Belge Philippe Gilbert souffre d'une fracture de la rotule du genou gauche après une chute lors de la première étape. Son équipe a annoncé son abandon ce dimanche matin. Il avait déjà abandonné le Tour 2018 pour une raison identique après une chute dans les Pyrénées. L'équipe Lotto partira pour la deuxième étape, avec deux coureurs en moins, car l'Allemand John Degenkolb, ancien vainqueur de Paris-Roubaix, a été mis hors délai après la première étape.

9h21 : la première étape a été marquée par une succession de très nombreuses chutes dues à la pluie qui a rendu la route particulièrement glissante. Le Français Thibaut Pinot, parmi les favoris de l'épreuve, a été pris dans une chute survenue à moins de 3 kilomètres de la ligne d'arrivée.

9h : France Bleu Azur se prépare aussi pour vous faire vivre cette deuxième étape toute la journée, en direct. Une étape de montagne qui promet d'être magnifique.

Les cartes de l'étape

Carte de la 2e étape du Tour de France 2020.
Carte de la 2e étape du Tour de France 2020. - Geoatlas.com / ASO
Le profil de la 2e étape du Tour de France 2020.
Le profil de la 2e étape du Tour de France 2020. - ASO

Les horaires de l'étape

Choix de la station

À venir dansDanssecondess