Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Enzo Bernard (Vendée U) vainqueur du Challenge Mayennais, moins de spectateurs en 2019

-
Par , France Bleu Mayenne

Enzo Bernard a réussi à conserver son maillot vert de leader lors de la 3e épreuve du Challenge Mayennais à Fougerolles-du-Plessis et remporte cette édition 2019. Une course marquée par une baisse d'affluence au bord de la route qui inquiète les organisateurs.

Enzo Bernard (Vendée U) le vainqueur du Challenge Mayennais 2019
Enzo Bernard (Vendée U) le vainqueur du Challenge Mayennais 2019 © Radio France - Martin Cotta

Département Mayenne, France

L'équipe Vendée U aura été ultra dominatrice sur cette 32e édition du Challenge Mayennais. Les Vendéens ont d'abord remporté le maillot vert, celui du classement général avec son leader : Enzo Bernard. Le coureur de 21 ans, stagiaire professionnel aborde de la plus belle des façons son arrivée dans l'équipe Total Direct Énergie avec qui il participera à l'Artic Race of Norway (du 15 août au 18 août).

Donovan Grondin, là aussi de l'équipe Vendée U, remporte lui le classement du meilleur grimpeur et celui des points chauds. L'équipe vendéenne aura par ailleurs remporté les deux premières épreuves de Montsûrs et de Saint-Germain d'Anxure. 

"Ça fait plaisir (...) je ne suis pourtant pas le coureur le plus régulier sur plusieurs jours"

Moins de monde au bord de la route

Ce lundi à Fougerolles-du-Plessis, c'est le dossard n°38 qui a remporté la 3e épreuve du Challenge Mayennais : Joris Vincent (UC Nantes Atlantique). Une course qui ne s'est pas réglé au sprint, Joris Vincent faisant cavalier seul à quelques mètres de l'arrivée. Notez que cette année encore, le Challenge Mayennais n'a pas forcément fait recette au niveau de l'affluence. 

D'après Suzy Desmons, la trésorière de l'association organisatrice du Challenge Mayennais c'est le cas depuis trois ou quatre ans. "On se demande pourquoi ... Notre course est pourtant arrivée à un tel niveau... Je pense qu'il nous manque peut-être de la publicité ou c'est peut-être lié aux vacances. On est identifié au niveau des coureurs car ils viennent de toute la France mais pour les spectateurs c'est autre chose. Je ne crois pas que ce soit un désamour du cyclisme parce que le Challenge arrive juste après le Tour de France et normalement les gens bougent. Mais ils ont peut-être d'autres priorité" explique cette bénévole. 

Repenser le calendrier ?

Repenser le calendrier est chose impensable pour les organisateurs car ce début août est tout de même une période propice pour le Challenge Mayennais, car il ne souffre pas de la concurrence d'autre course, au contraire de l'année dernière où s'était tenue l'estivale bretonne dans les Côtes d'Armor (elle commencera le 8 août).