Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Tour de France : le premier maillot jaune était un serrurier malchanceux

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

C'est à Grenoble, le 18 juillet 1919, que le premier maillot jaune de l'histoire de la Grande Boucle a été remis à Eugène Christophe. Le coureur, alors serrurier à Paris, n'a jamais gagné le Tour et il est aujourd'hui connu pour sa malchance légendaire.

Eugène Christophe, dit "Le vieux Gaulois", le premier homme à avoir porté le maillot jaune
Eugène Christophe, dit "Le vieux Gaulois", le premier homme à avoir porté le maillot jaune

Grenoble, France

L'événement est historique, mais personne ne le sait ! Nous sommes le 18 juillet 1919, il fait nuit. Les coureurs de la Petite Reine sont tous réunis au café de l'Ascenseur, à Grenoble. Henri Desgrange, alors directeur du Tour, remet un paquet de six maillots jaunes au leader du classement de l'époque : Eugène Christophe. 

La fourche cassera trois fois

Ce que Christophe ne sait pas encore, c'est qu'une semaine plus tard, il cassera la fourche de son vélo sur la route qui le mène de Metz à Dunkerque et devra terminer l'étape à pied. "J'avais exactement 33 minutes d'avance, expliquait-il en 1956 dans l'émission "Soyez témoins" de La Chaîne Parisienne. Il n'y avait plus que 500 kilomètres à faire, nous n'étions plus qu'onze coureurs dans le Tour de France : je ne pouvais plus être battu !"

Et pourtant... A cause de cet incident technique, c'est le belge Firmin Lambot qui arrive en tête de l'étape... et du Tour 1919. Eugène Christophe a joué de malchance. Comme six ans auparavant.

Nous sommes cette fois-ci le 9 juillet 1913, dans les Pyrénées. "J'avais 18 minutes d'avance en haut du Col du Tourmalet", claironne Christophe. Le coureur amorce la descente et... sa fourche casse. "Quel martyre, de voir tous les camarades passer à 50km/h alors que je me demandais où j'allais trouver une forge."

J'ai forgé un bout de ferraille et j'ai remonté mon vélo !", raconte Eugène Christophe avec fierté

Oui, une forge ! Car Eugène Christophe n'est pas de ceux qui abandonnent. Après quelques kilomètres à pied, il rencontre une vieille dame qui lui indique l'adresse d'un forgeron, à Sainte-Marie-de-Campan. Le cycliste s'écarte de la route, arrive à la forge. Et là... "J'ai forgé un bout de ferraille ! Un boulon de 22 millimètres que j'ai épaulé à la forge, fini d'épauler à la lime. J'ai percé et goupillé le tout, pour rassembler mon tube qui était cassé, et j'ai remonté mon vélo !"

Eugène Christophe est entré dans la légende en 1913, en reforgeant sa fourche - Aucun(e)
Eugène Christophe est entré dans la légende en 1913, en reforgeant sa fourche

Mais le plus dur reste encore à faire... "La femme du forgeron m'a donné un quignon de pain, j'ai rempli mon bidon d'un peu d'eau. Et je suis reparti, avec 4 heures de retard ! En 1913, j'ai tout de même réussi à terminer le Tour de France à une place honorable. Et c'est ce qui a fait ma notoriété !"

Aujourd'hui, on se souvient bien sûr d'Eugène Christophe pour son premier maillot jaune. Mais surtout pour sa malchance légendaire et pour sa fameuse fourche qui a cassé en 1913, 1919... et aussi 1922 !

C'est d'ailleurs l'histoire qu'il racontait le plus à son petit-fils, Bernard Christophe. "Il parlait peu de son premier maillot jaune, précise ce dernier. Il était bien plus fier de son effort en 1913 dans les Pyrénées !"

Bernard Christophe a appris le vélo avec le premier maillot jaune de l'histoire - Aucun(e)
Bernard Christophe a appris le vélo avec le premier maillot jaune de l'histoire - Yann Lollier

Ce grand-père qui lui a appris le vélo, qui l'emmenait faire 200 kilomètres à bicyclette le dimanche... Bernard Christophe en parle avec émotion : "On l'appelait le Damné ! Il n'a jamais gagné un Tour, mais il a forgé la légende de la Grande Boucle. Pour lui, l'effort payait toujours... Je suis fier de porter son nom !"

Une plaque commémorative à Grenoble

Aujourd'hui, on se souvient d'Eugène Christophe à Malakoff, où une plaque est installée dans son ancien immeuble. Mais aussi à la forge de Sainte-Marie-de-Campan, où une autre plaque salue ses capacités de ferronnerie. Et depuis peu à Grenoble, puisqu'une troisième plaque a été posée ce vendredi 19 juillet 2019 au 4 rue Béranger, rendant hommage au premier homme à avoir porté le maillot jaune.

Choix de la station

France Bleu