Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2021

VIDEO - "C'est énorme, un objectif de carrière" : Franck Bonnamour va courir son premier Tour de France

Le Breton Franck Bonnamour va enfin découvrir le Tour de France ! Le Lannionnais, qui figure officiellement dans la liste dévoilée par son équipe B&B Hôtels, va découvrir la Grande Boucle à 26 ans, et courir sur des terres qu'il connaît par coeur lors de la 2e étape entre Perros et Mûr de Bretagne.

Franck Bonnamour (B&B Hotels) participera à son premier Tour de France, et roulera sur ses terres comme ici à Perros-Guirec pour la 2e étape
Franck Bonnamour (B&B Hotels) participera à son premier Tour de France, et roulera sur ses terres comme ici à Perros-Guirec pour la 2e étape © Radio France - Nicolas Blanzat

C'est un cadeau d'anniversaire qu'il n'est pas près d'oublier. Alors qu'il vient de fêter son 26e anniversaire ce dimanche et de connaître sa première fête des pères lui le papa d'une toute jeune Aela née il y a un peu moins de six mois, Franck Bonnamour vient aussi officiellement d'être retenu avec son équipe B&B Hôtels pour participer au Tour de France 2021 qui s'élancera samedi de Brest. L'ancien champion d'Europe juniors en 2013, qui va vivre sa première Grande Boucle, savoure un moment qu'il attendait depuis longtemps.

On dit que, tant qu'un coureur n'a pas fait le Tour de France, ce n'est pas un vrai coureur. Alors, maintenant...

"C'est énorme !" Si sa participation vient d'être confirmée ce lundi, elle était dans les tuyaux depuis plusieurs jours maintenant à la faveur d'un début de saison très probant. Sur ses terres lannionnaises il y a une dizaine de jours après avoir pris part au Critérium du Dauphiné, Franck Bonnamour se projetait déjà au micro de France Bleu Breizh Izel. "C'est un objectif de carrière, surtout. Quand je suis passé pro, je me suis tout de suite dit qu'il fallait que je fasse le Tour de France. _C'est la vitrine du vélo_. On dit que, tant qu'un coureur n'a pas fait le Tour de France, ce n'est pas un vrai coureur. Alors, maintenant..."

Je veux être acteur. Pas simplement participer, mais aussi y marcher

Pari gagnant aussi pour celui qui a décidé de quitter l'équipe Arkéa-Samsic en fin de saison dernière afin de rejoindre B&B Hôtels. "J'avais beaucoup donné pour le collectif, là j'ai un peu plus ma chance" détaille l'ancien champion d'Europe juniors. Et il n'a pas l'intention d'être un simple participant pour ce premier Tour. "Je veux être acteur. Pas simplement participer, mais aussi y marcher. Dans l'équipe, on a des belles cartes à jouer en montagne, au sprint ou sur des étapes de puncheurs et d'attaquants. J'essaierai d'aller de l'avant comme j'ai pu le faire au Dauphiné, de prendre les devants et puis d'essayer d'emmener le plus loin possible, notamment en montagne, un Pierre Rolland pour essayer d'aller gagner une étape".

Pouvoir courir sur ses terres, c'est énorme

Franck Bonnamour se délecte de pouvoir le faire sur ses terres. Chez lui, à domicile. Car le peloton traversera Lannion, où il est né, lors de la 2e étape partie de Perros-Guirec direction Mûr-de-Bretagne. "Pour moi, c'est une fierté" reprend celui qui est désormais établi à Ploubezre, à quelques tours de pédaliers de la sous-préfecture des Côtes d'Armor. "C'est quelque chose de très rare dans la carrière d'un coureur de pouvoir espérer un jour pouvoir courir sur ses terres sur le Tour de France, la plus belle course du monde. C'est quelque chose d'énorme. J'accorde une grande importance au fait d'être Breton et de le revendiquer. Pouvoir courir sur mes terres, c'est extraordinaire".

Pour mon père, sans doute une grande fierté

Il va aussi courir pour deux. Lui, le fils d'Yves ancien coureur pro. "On en a parlé. Lui, c'est vrai qu'il n'a jamais fait le Tour de France même s'il n'en pas été loin à un moment donné. C'est _la grande déception de sa carrière_. Ce sera sans doute une fierté pour lui de me voir ces routes là".

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess