Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Une étape du Tour de France entre les îles d'Oléron et de Ré : "quelque chose d'unique" pour Christian Prudhomme

-
Par , France Bleu La Rochelle

Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, était à La Rochelle ce lundi, pour présenter aux élus du Département la 10e étape du Tour 2020, le 7 juillet entre Le Château d'Oléron et Saint-Martin-de-Ré. C'est la première fois dans l'histoire du Tour qu'une étape relie deux îles.

Christian Prudhomme (à gauche) salue Patrice Déchelette, le maire de Saint-Martin de Ré, qui sera ville-arrivée.
Christian Prudhomme (à gauche) salue Patrice Déchelette, le maire de Saint-Martin de Ré, qui sera ville-arrivée. © Radio France - Thomas Coignac

Saint-Martin-de-Ré, France

Il est arrivé en vélo, et en costume-cravate, depuis la gare de La Rochelle, via le Vieux-Port. Puis, Christian Prudhomme a été invité à faire une parenthèse dans la session du conseil départemental, ce lundi. Devant les maires des communes concernées, s'est affiché, sur un écran, le tracé de la 10e étape du Tour de France 2020.

"L'étape des quatre ponts"

Le tracé de la 10e étape du Tour - Aucun(e)
Le tracé de la 10e étape du Tour - Département de la Charente-Maritime

Au programme des coureurs, 167 kilomètres à travers la Charente-Maritime. Au départ du Château-d'Oléron, les coureurs descendront vers le Sud, une fois arrivés à Marennes. Après avoir traversé le viaduc de la Seudre, ils traverseront La Tremblade, puis Les Mathes-La Palmyre. Une fois arrivés à Royan, ils remettront le cap sur le Nord, pour revenir à Marennes. Ce sera ensuite Echillais, puis Rochefort, via le viaduc de Martrou, ce qui a conduit Christian Prudhomme à la baptiser, "l'étape des quatre ponts". Ensuite ce sera la remontée vers le Vieux-Port de La Rochelle, via Châtelaillon et Yves, puis la traversée du pont de l'île de Ré, pour franchir la ligne d'arrivée, tracée à Saint-Martin.  Une étape "unique, du jamais vu dans l'histoire du Tour". 

On ne gagnera pas le Tour ici, mais on risque de le perdre

Au total, 43 communes seront traversées par le Tour. Et puis, "tout au long du parcours, on verra l'océan" certifie Christian Prudhomme, qui cite aussi les marais et les fortifications de Vauban. Bref, tout pour avoir l'étape "carte postale" de ce Tour de France 2020, dont les images seront retransmises dans 190 pays. Mais le parton du Tour de nuancer : l'enjeu sera aussi sportif. "Qui dit océan dit aussi vent, explique-t-il. Et qui dit vent, dit bordures, un peloton scindé en plusieurs parties. D’ailleurs on a bien cru que le Tour 2019 allait se jouer sur une bordure, lorsque Thibaut Pinot a perdu du temps à Albi. Donc, au lendemain de la journée de repos en Charente-Maritime, les coureurs devront être sacrément réveillés. On ne gagnera pas le Tour ici, mais on risque de le perdre". 

Christian Prudhomme pose avec les élus du Département devant la carte de l'étape. - Radio France
Christian Prudhomme pose avec les élus du Département devant la carte de l'étape. © Radio France - Thomas Coignac

Et si même Christian Prudhomme ne peut pas garantir que le vent soufflera sur les côtes de l'Atlantique, le 7 juillet, il assure que la majorité du travail est déjà effectuée, pour emprunter surtout des routes départementales, ce que confirme le président du Département, Dominique Bussereau. "Lorsque les équipes de Christian Prudhomme sont venues faire des repérages, elles ont trouvé qu'il n'y avait pas grand chose à changer". 

Dominique Bussereau ne cachait pas son plaisir de voir le Tour revenir chez lui, après une dernière traversée du département en 2003 (cela fera 17 ans, comme le numéro du département, plaisante Christian Prudhomme), et 20 ans après le dernier départ d'étape en 1999, de Jonzac. Le Département a versé à ASO, l'organisateur, 410 000 euros pour les trois jours, en comptant la journée de repos et le départ de Châtelaillon le lendemain. A cela il faut ajouter un budget de 390 000 euros pour le "programme événementiel et promotionnel" autour du Tour. Une facture prise en charge à 70% par le Département et à 30% par les communautés de communes concernées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu