Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2022

Tour de France 2022 : voici les étapes probables en Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

De la Lozère au Lot en passant par l'Aude et les Pyrénées, le Tour de France 2022 devrait passer huit jours en Occitanie l'été prochain, avec des sites inédits et une ville qui n'a pas vu les coureurs depuis 1994 !

Les coureurs du Tour de France 2021, entre Muret et Saint-Lary.
Les coureurs du Tour de France 2021, entre Muret et Saint-Lary. © Maxppp - LAURENT DARD

Encore une fois, le Tour de France passera une semaine complète en Occitanie à l'été 2022. Le parcours sera dévoilé ce jeudi 14 octobre à Paris, lors d'une présentation officielle au Palais des Congrès, mais France Bleu Occitanie vous dévoile à quoi devrait ressembler la traversée de la région, au mois de juillet prochain.

16 juillet : Saint-Étienne > Mende

L'information a été dévoilée dès la fin du Tour 2021 par France Bleu Gard Lozère : le départ de cette étape pourrait être donné à Saint-Étienne, et le final jugé en haut de la côte de la Croix-Neuve, près de l'aérodrome. Elle est baptisée Montée Laurent Jalabert, depuis la victoire mythique du coureur tarnais, le 14 juillet 1995. Ces dernières années, la Grande Boucle est déjà revenue en 2015 et 2018, avec une arrivée au même endroit.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

17 juillet : Rodez > Carcassonne 

Après la Lozère, l'Aveyron. Rodez accueillera un départ d'étape (comme en 2015), le lendemain de l'arrivée à Mende. Le peloton devrait ensuite traverser le Tarn, puis débouler dans l'Aude. Mais où sera jugée l'arrivée ? Les villes de Narbonne et Gruissan ont été évoquées, notamment au vu des très nombreuses réservations hôtelières.

Mais le maire de Gruissan, Didier Codorniou, et celui de Narbonne (également président du Grand Narbonne) démentent. Didier Mouly indique d'ailleurs qu'aucun budget n'est prévu pour accueillir le Tour, et qu'un tel événement s'anticipe des mois à l'avance. Gruissan est cependant clairement candidate pour les années futures. La commune au bord de la Méditerranée a déjà accueilli une arrivée de la Vuelta (Tour d'Espagne), en 2017.

Alors si ce n'est pas le Grand Narbonne, sera-ce Carcassonne ? Ce serait étonnant, car la préfecture de l'Aude a déjà accueilli le Tour en 2021, avec une arrivée (et le record d'Eddy Merckx égalé par Mark Cavendish) et un départ. Mais impossible n'est pas audois.

18 juillet : repos dans l'Aude

Après deux arrivées à Carcassonne et Quillan en 2021, l'Aude devrait donc encore profiter en 2022 des retombées du Tour de France, avec de nombreuses chambres d'hôtel réservées dans les agglomérations de Narbonne et Carcassonne.

19 juillet : Carcassonne ou Limoux > Foix

Après la journée de repos, le départ de la dernière semaine du Tour devrait donc être donné de Carcassonne. Autre possibilité : Limoux, qui a déjà organisé trois départs d'étapes depuis 2011. La dernière fois en 2019.

L'arrivée de cette étape sera tracée à Foix. La préfecture de l'Ariège avait d'abord était évoquée pour un départ, mais ce sera donc une arrivée.

Une étape 100% ariégeoise a même été envisagée depuis Foix, avec une arrivée en altitude. Le choix s'est d'abord porté sur le plateau de Beille. Mais un chantier empêche le Tour de s'installer dans de bonnes conditions. Guzet-Neige aurait aussi pu être une solution, mais le potentiel site d'arrivée est jugé trop étroit par ASO, l'organisateur. Quant à un final à Ax 3 Domaines, il  n'est pas considéré comme assez sélectif sportivement. L'Ariège passe donc son Tour pour une arrivée au sommet.

La Haute-Garonne a aussi été envisagée pour une arrivée. La station de ski du Mourtis, en haut du col de Menté, faisait partie des possibilités, après la réussite de la dernière Route d'Occitanie. Mais cette piste semble écartée pour cette année. Quant à Luchon-Superbagnères, le site ne peut pas figurer sur le tracé du Tour pour cette édition, car des ponts sont en reconstruction sur la route d'accès. Et les nouvelles télécabines ne seront pas prêtes. Mais pourquoi pas en 2023 ou 2024 ?

20 juillet : Saint-Gaudens > Peyragudes

Chose acquise, le départ de cette étape pyrénéenne sera donné de la communauté de communes Cœur et Coteaux du Comminges, dont le siège est à Saint-Gaudens

L'arrivée, elle, sera jugée à Peyragudes, ce que France Bleu vous révélait le 30 septembre dernier.  Avant d'y parvenir par le col de Peyresourde, la course pourrait passer par le Port de Balès ou le col du Portillon, côté Comminges. A moins que le tracé ne soit dessiné côté Hautes-Pyrénées, par la vallée du Louron, avec un final depuis Loudenvielle.

Terminus de cette étape : l'altiport 007, construit pour le tournage du film de James Bond "Demain ne meurt jamais", en 1997. Cette pente à 16% avait déjà vu Romain Bardet s'imposer en 2017, devant Chris Froome.

21 juillet : Lourdes > Hautacam

L'étape corsée de cette dernière semaine de Tour de France sera tracée en Bigorre et un peu en Béarn. Le départ devrait être donné du sanctuaire de Lourdes, pour enchaîner ensuite l'Aubisque et le Soulor, avec un final en haut de la montée d'Hautacam, où Luc Leblanc s'était imposé dans le brouillard en 1994, devant le maillot jaune Miguel Indurain.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Chose rare, Pau, ville historique du Tour de France, ne devrait pas faire partie de la Grande Boucle l'été prochain.

22 juillet : Castelnau-Magnoac > Cahors 

Pour débuter la remontée vers Paris, un nouveau départ sera donné des Hautes-Pyrénées, mais au nord du département. Après Trie-sur-Baïse en 2018, c'est donc au tour de Castelnau-Magnoac, qui fait également partie de la Communauté de communes du Pays de Trie et du Magnoac. Une occasion de fêter le vélo et le rugby : Castelnau-Magnoac est le village d'un certain Antoine Dupont, demi-de-mêlée international du Stade Toulousain.

Cap sur le nord, par le Gers et le Tarn-et-Garonne, pour arriver à Cahors, comme France Bleu le supposait dès le 30 septembre dernier. Ca ne s'est pas vu depuis 1994, avec la victoire mémorable de Jacky Durand, avec son beau maillot de champion de France. Les hôtels sont pleins le 22 juillet au soir dans la capitale du Lot.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

23 juillet : Lacapelle-Marival > Rocamadour

France Bleu Occitanie vous l'avait annoncé le 30 septembre : le dernier grand rendez-vous du Tour de France aura donc lieu dans le nord du Lot. Un contre-la-montre individuel sera tracé entre Lacapelle-Marival et Rocamadour. La cité médiévale avait impressionné le directeur du Tour Christian Prudhomme, lors de la Route d'Occitanie 2020. Benoît Cosnefroy y avait gagné en puncheur.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

La veille des Champs-Elysées, le rendez-vous pourrait être décisif, si les écarts sont encore faibles au classement général.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess