Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Julian Alaphillippe déjà de retour à la course en Espagne ce week-end

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

14 jours en jaune sur le Tour et deux victoires d'étapes ne lui ont pas suffi. Julian Alaphilippe sera de retour sur le vélo en compétition officielle ce samedi. Son équipe annonce qu'il défendra son titre sur la Clasica San Sebastian.

Julian Alaphilippe lors de sa victoire l'an dernier à San Sebastian le 4 Août 2018
Julian Alaphilippe lors de sa victoire l'an dernier à San Sebastian le 4 Août 2018 © Maxppp - Javier Etxezarreta

Montluçon, France

Le "Super Combatif du Tour" mérite bien ce surnom. A peine quelques jours après la fin de la Grande Boucle, où il a terminé cinquième du générale, le montluçonnais Julian Alaphilippe se remet en selle. Il sera au départ de deux courses ce week-end : la Clasica San Sebastian, où il défendra son titre, mais aussi la Ronde d'Aix-en-Provence ce dimanche. 

Face à Valverde et Bernal 

Le montluçonnais avait remporté l'an dernier cette course mythique, devant Bauke Mollema (Trek-Segafredo) et son compatriote Anthony Roux (Groupama-FDJ). Le Français sera dans son élément en grimpant à deux reprises l'Alto de Jaizkibel, une montée de 7,8 km à 5,8 % escaladée. Parmi ses coéquipiers, le néo-pro Remco Evenepoel participera pour la première fois à une course World Tour, après avoir gagné à 19 ans le Tour de Belgique. Il retrouvera également celui qui l'a aidé tout particulièrement dans la montagne lors du dernier Tour de France, Enric Mas. 

"Nous avons une équipe forte et motivée, capable de jouer plusieurs cartes", - le directeur sportif de l'équipe Deceuninck Wilfried Peeters.

Parmi ses concurrents les plus sérieux, on retrouve le champion du monde, l'Espagnol Alejandro Valverde, et le récent vainqueur du Tour, le Colombien Egan Bernal, mais aussi le Belge Greg Van Avermaet et le Britannique Simon Yates.

Sera-t-il aux championnats du Monde ? 

Pas de pause donc pour le bourbonnais qui devait originellement reprendre la compétition fin août lors du Tour d'Allemagne. La suite de son programme reste inconnu, même s'il a manifesté l'envie de tester le Tour de Flandres l'an prochain. En tout cas, le sélectionneur de l'équipe de France Thomas Voeckler ne l'a pas choisi pour les championnats d'Europe le 11 août aux Pays-Bas. Participera-t-il aux championnats du monde en Angleterre le 29 septembre prochain ? Si son cousin et entraîneur Franck s'est plutôt positionné pour, la liste n'a pas encore été dévoilée par le sélectionneur.