Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Julien Simon (Total Direct Energie) forfait pour le Tour de France : "J'ai pris un coup de massue"

-
Par , France Bleu Armorique

Le coureur rennais Julien Simon, installé à Lamballe dans les Côtes-d'Armor, est forfait pour le Tour de France 2020. Le cycliste avait lourdement chuté sur la Route d'Occitanie début août, et ne s'est pas suffisamment remis de sa blessure à la cuisse. "La déception est là" pour le puncheur.

Le cycliste rennais Julien Simon, sous les couleurs de son équipe Total Direct Energie
Le cycliste rennais Julien Simon, sous les couleurs de son équipe Total Direct Energie - Total Direct Energie - Julien Simon

Le puncheur rennais Julien Simon, âgé de 34 ans, ne participera malheureusement pas au Tour de France 2020. Son équipe Total Direct Energie a annoncé la mauvaise nouvelle ce lundi 17 août. Après avoir chuté sur la Route d'Occitanie au début du mois d'août, sa blessure à la cuisse ne s'est pas suffisamment résorbée pour pouvoir être au départ du Tour à Nice le 29 août. Entretien.

France Bleu Armorique : Quel est ton état d'esprit après cette mauvaise nouvelle ?

Julien Simon : Je le sais depuis vendredi soir, donc j'ai eu un peu de temps pour digérer. J'ai coupé ce week-end avec le vélo, j'ai essayé de penser à autre chose. C'est vrai que j'ai pris un petit coup de massue quand même vendredi après-midi quand j'ai fait l'échographie pour ma cuisse qui n'était pas bonne. Je suis donc forfait pour le Tour du Limousin, je devais partir ce lundi matin, pour les championnats de France et pour le Tour de France. Ce n'est pas une bonne nouvelle...

FBA : C'est une année particulière, tu as 34 ans, est-ce que tu espères qu'il y aura d'autres Tour de France pour toi à l'avenir ?

Julien Simon : Oui, de toute manière, il faut toujours être optimiste. Là, sur le moment présent, c'est la déception qui est là. Je pense un peu à tous les sacrifices que j'ai fait depuis un petit moment. En juillet, j'avais fait mon premier stage d'altitude avec l'équipe à Font-Romeu. C'est ça qui me frustre encore plus. C'est sûr que c'est une année spéciale avec le virus, mais d'avoir fait ces trois semaines et de tomber juste après en être redescendu, de ne pas pouvoir profiter des acquis du stage, c'est ce qui me frustre le plus. Ne pas être dans les partants du Tour, rater les championnats de France à Grand-Champ (Morbihan), c'est une déception. Mais je me refixe des objectifs, j'ai 34 ans, l'année prochaine le Tour va passer quatre jours en Bretagne, donc je rebascule sur pas mal de choses dans la tête.

FBA : Ce Tour de France 2021, c'est donc l'objectif maintenant pour toi ?

Julien Simon : C'est l'objectif à long terme, oui. Je ne veux pas rester sur un Tour de France que je devais faire et que je ne vais pas faire. Avec ce qui s'est passé, c'était original de le faire en septembre, sur les états de forme il y aurait eu des choses un peu différents de d'habitude. J'étais motivé pour faire ce Tour de France avec ma nouvelle équipe (il a quitté Cofidis pour Total Direct Energie début 2020, NDLR), maintenant on verra pour l'an prochain. A court et moyen terme, je veux recourir le plus rapidement possible, et puis si la guérison se passe bien et que toutes les courses ont bien lieu en fin de saison, j'aimerai bien faire la Vuelta fin octobre

FBA : Tes nouveaux coéquipiers t'ont envoyé des messages, l'équipe te soutient ?

Julien Simon : Oui, les coureurs ont su ça ce lundi matin. Je commence à recevoir des messages, l'équipe me soutient. C'est vrai qu'on a pas trop de réussite avec les blessés, il y a eu Niki Terpstra avant, Lilian Calmejane est tombé aussi sur la Route d'Occitanie, il fait le Tour du Limousin, mais il n'a pas pu faire le Critérium du Dauphiné... Maintenant on espère que ça va le faire, je vais suivre ça, j'espère qu'ils vont réussir à faire un super Tour ! 

FBA : Quelle est exactement la gravité de ta blessure ?

Julien Simon : Ce qui m'a surpris quand j'ai fait l'échographie de contrôle vendredi après-midi c'est que j'allais tous les jours chez le kiné, j'avais mal certes mais je pouvais rouler avec une douleur. Je ne pensais vraiment pas être forfait, c'était un examen de contrôle et j'y allais la fleur au fusil. Je vais pouvoir rouler, mais il faut que je roule sans la douleur dans la cuisse. Je forçais dessus en faisant des entraînements avec de l'intensité... pour le moment je ne ferai pas de home-trainer mais dès qu'il y aura du beau temps je vais aller rouler et drainer tout ça en tournant les jambes. C'est un hématome sur le muscle, j'en ai pour quatre à six semaines pour ne pas avoir de séquelles. Je me suis fixé Tirreno-Adriatico (du 8 au 14 septembre, NDLR) pour la reprise même si je ne serai sans doute pas en super forme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess