Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Cyclisme

L'autopsie de Michael Goolaerts confirme l'origine cardiaque du décès sur le Paris Roubaix

mercredi 11 avril 2018 à 17:13 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord et France Bleu

L'autopsie du cycliste belge pratiquée ce matin confirme l'hypothèse d'un malaise cardiaque qui a provoqué une chute dimanche sur le Paris Roubaix.

Le Belge Michael Goolaerts est mort après un malaise cardiaque sur le Paris-Roubaix dimanche
Le Belge Michael Goolaerts est mort après un malaise cardiaque sur le Paris-Roubaix dimanche © Maxppp - STEPHANE MORTAGNE LA VOIX DU NORD

Viesly, France

L'autopsie de Michael Goolaerts mort dimanche sur le Paris Roubaix au niveau de Viesly dans le Cambrésis confirme l'origine cardiaque du décès selon le parquet de Cambrai. Le cycliste de 23 ans a bien succombé à un malaise qui a provoqué sa chute explique le procureur de la République Rémy Schwartz. 

Des examens complémentaires ont été ordonnés pour tenter de comprendre ce qui a provoqué le malaise, des examens microscopiques et toxicologiques qui analyseront notamment l'éventuelle présence d'alcool, de médicaments ou de stupéfiants. Les résultats ne sont pas attendus avant plusieurs semaines.