Cyclisme

L'avenir du cyclisme au départ du Puy-en-Velay direction Veauche

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi 19 août 2016 à 19:59

Le parcours du Tour de l'Avenir 2016
Le parcours du Tour de l'Avenir 2016 - Tour de l'Avenir

La capitale altiligérienne accueille ce samedi le Tour de l'Avenir pour le prologue direction Veauche. L'occasion de découvrir les futures stars du cyclisme, françaises et étrangères.

Il n'y a pas que les Jeux Olympiques ce week-end ! La Haute-Loire et la Loire accueillent un rendez-vous cycliste incontournable : le Tour de l'Avenir. Une épreuve réservée aux coureurs de moins de 23 ans qui se disputent par nations. C'est d'ailleurs la finale de ce qu'on appelle la Coupe de Nations à travers laquelle les 20 meilleures équipes ont décroché leur billet pour ce Tour de l'Avenir. La France sera bien entendu présente. Après la présentation des équipes ce vendredi au Puy-en-Velay, c'est parti ce samedi pour la 1ère étape au départ du Puy direction Veauche. 140 kilomètres à partir de 13h15 pour se mettre en jambes avec ce prologue.

Deux difficultés au programme : la côte de Chambles et la côte de Boisset-Sain-Priest pour débuter cette course qui est quasiment un passage obligé pour les cyclistes de demain. C'est l'occasion de découvrir les tricolores qui quelques années plus tard seront encouragés par les spectateurs de la Grande Boucle. Le dernier Français à avoir tiré son épingle du jeu, c'est Warren Barguil en 2012 qui fait désormais partie de l'équipe de France de cyclisme après ses 14e et 23e places lors des deux derniers Tour de France. L'Altiligérien Romain Bardet s'était aussi illustré lors de l'édition 2011 en remportant le classement par points.

Le Tour de l'Avenir permet également de découvrir les cyclistes étrangers prometteurs : il y a deux ans, c'est le colombien Miguel Angel Lopez qui a remporté la course. Et en juin dernier il a remporté le Tour de Suisse. En 2013, le Britannique Adam Yates terminait 2e du Tour de l'avenir et cette année il a conclu le Tour de France au pied du podium, 4e, en remportant le classement du meilleur jeune.