Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2019

L'Azuréen Amaël Moinard veut rester dans le cyclisme après sa carrière

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu Cotentin

Un dernier Tour et puis s'en va. L'Azuréen Amaël Moinard a bouclé dimanche son 11e et dernier Tour de France puisqu'il a annoncé ce week-end, juste avant la dernière étape, l'arrêt de sa carrière à la fin de la saison. Sa reconversion ? Dans le cyclisme évidemment.

Le Cherbourgeois, qui vit aujourd'hui à Saint-Jeannet (Alpes-Maritimes), va entamer une formation à Limoges pour obtenir un diplôme de manager.
Le Cherbourgeois, qui vit aujourd'hui à Saint-Jeannet (Alpes-Maritimes), va entamer une formation à Limoges pour obtenir un diplôme de manager. - Maxppp

Saint-Jeannet, France

Amaël Moinard n'en a pas fini avec le cyclisme. Déjà comme coureur. Alors qu'il a annoncé la fin de sa carrière à l'issue de la saison, après un 11e et ultime Tour de France, il lui reste quelques critériums à courir. Celui qui vit aujourd'hui à Saint-Jeannet pense raccrocher le vélo à la mi-octobre

"Le cyclisme c'est 20 ans de ma vie" Amaël Moinard

Ensuite ? Pas question de tourner le dos à un sport qu'il pratique comme professionnel depuis quinze ans. Pas question non plus de perdre du temps. S'il dit avoir "besoin de souffler", de "prendre du recul" pour savoir ce qu'il a "vraiment envie de faire", le Cherbourgeois veut s'impliquer dans le cyclisme dans le futur

"J'ai vraiment envie d'amener ma pierre à l'édifice d'une autre manière."

Dès le mois de septembre il va d'ailleurs entamer une formation au CDES de Limoges (centre de droit et d'économie du sport) qui va durer deux ans. "C'est une formation pour devenir manager. Mais ça ne veut pas dire que je serai manager forcément, je peux aussi m'impliquer dans une institution. Mais j'ai vraiment envie de rester dans mon sport et d'amener ma pierre à l'édifice d'une autre manière."

A 37 ans, le coureur de la formation Arkea-Samsic a bouclé dimanche son 11e Tour de France aux côtés de son leader Warren Barguil, qui termine 10e au classement général, l'objectif fixé avant le départ. Il y avait donc des sourires sur la ligne d'arrivée. Et peut-être un peu de nostalgie... 

Choix de la station

France Bleu