Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Carte blanche pour le Clermontois Rémi Cavagna sur la Flèche Wallonne ?

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

En l'absence de son leader fraîchement sacré champion du monde, le rouleur auvergnat de l'équipe Deceuninck Quick Step devrait passer à l'attaque. Histoire de devancer la bagarre finale dans le redoutable mur de Huy. Confidences de Rémi Cavagna avant d'attaquer les classiques automnales.

Rémi Cavagna lors de sa victoire d'étape sur le Tour d'Espagne 2019
Rémi Cavagna lors de sa victoire d'étape sur le Tour d'Espagne 2019 © Maxppp - Javier Lizon

Infatigable, increvable, insatiable. Rémi Cavagna enchaîne les courses et les figures de style à une cadence infernale, sans broncher. Le TGV de Clermont-Ferrand n'aime pas rester à quai, alors il enchaîne. Championnats de France du chrono, puis d'Europe, sélection surprise et tardive pour le Tour de France, mondiaux du contre-la-montre et maintenant place aux classiques. Cavagna ne se plaint pas mais il n'est pas rentré chez lui en Auvergne depuis le 18 août. France Bleu Pays d'Auvergne l'a joint dans son hôtel en Belgique à la veille de s'élancer sur la Flèche Wallonne

La première question est évidente, comment allez-vous ? Pas trop fatigué ?

Ça va, il a surtout fallu récupérer du Tour de France. Il a tout de suite fallu maintenir un rythme pour être bien sur les mondiaux du contre-la-montre. Maintenant, je commence à récupérer un peu, mais il y a déjà les classiques qui arrivent.

Avec un peu de recul, la 7e place au chrono à Imola vous laisse des regrets ?

Non aucun, le seul regret c'est dans la préparation. Je sortais du Tour de France, c'était de la récupération, mais pas de la préparation. Peut-être que si j'avais arrêté le Tour après l'étape 15 ou 16 en faisant l'impasse sur la dernière semaine pour garder un peu plus d'énergie... J'ai été un peu surpris de faire le Tour de France, ça s'est fait au dernier moment, toutes les courses se sont enchaînées, donc difficile de programmer des objectifs et organiser des pics de forme.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Vous enchaînez avec les classiques, dès mercredi sur la Flèche Wallonne. Sans Julian Alaphilippe, quel va être votre rôle ?

Je l'ai faite l'année dernière, c'est une course difficile, un final compliqué avec le mur de Huy, un kilomètre de col. Pas facile pour moi. Julian (Alaphilippe) ne fait pas l'épreuve, donc ce sera plus ouvert dans l'équipe. Il aurait été là, il aurait fallu vraiment contrôler la course. Avec ses qualités de puncheur, il aurait pu gagner une troisième fois (NDLR - vainqueur de la Flèche 2018 et 2019). Après, on a des coureurs qui sont bien dans l'équipe. Moi aussi, je suis bien. Pourquoi pas essayer un peu loin de l'arrivée... Sur le final, je ne suis pas assez explosif, je suis un peu plus diesel... donc il faudra peut-être que j'attaque de loin...

Ça veut dire que vous avez carte blanche sur la Flèche ?

(Hésitations). Euh, on a le briefing ce soir (mardi), donc on verra (rires)... On a un Italien, Andrea Bagioli, qui est bien. Si ça arrive groupés, on va essayer de bien le placer en bas de l'ascension du mur. Mais je pense que j'ai une carte à jouer même si ce n'est pas la meilleure des courses pour mes caractéristiques, mais avec la forme que j'avais ces derniers temps, pourquoi pas attaquer de loin. On verra les circonstances de course, mais je suis motivé. Ce sont des belles courses qui arrivent.

Vous enchaînez dimanche...

Oui, sur la doyenne Liège-Bastogne-Liège et après l'Amstel Gold Race (le 10 octobre aux Pays-Bas). Là, je n'arrête pas. Je ne suis pas rentré à la maison depuis le 18 août, après le championnat de France, puis d'Europe. J'ai tout enchaîné, je sens que ça commence à faire beaucoup, mais j'ai encore un beau programme, je suis motivé, on va essayer de remporter quelques courses avec l'équipe.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

C'est totalement mérité, ce maillot va lui donner des ailes - Rémi Cavagna

Un dernier mot sur votre coéquipier Julian Alaphilippe et son titre de champion du monde ?

C'est Julian qui a concrétisé en tant que leader, mais c'était tout un travail d'équipe. Cette année, il a vraiment assuré, il n'était peut-être pas dans la même forme que l'année dernière, mais il avait préparé son coup et c'est totalement mérité. J'étais devant ma télé et c'était vraiment des émotions très fortes, c'était un super moment... Et ce n'est pas fini. Il a encore quelques idées en tête, ce maillot va lui donner des ailes. On espère qu'il va encore décrocher une belle classique, j'en suis sûr.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

  • Vélo
Choix de la station

À venir dansDanssecondess